Nuit Debout est toujours là, et personne ne tousse!

21 avril 2016 – Un orchestre de trois cents musiciens interprète
la Symphonie du Nouveau Monde d’Antonin Dvorak, place de la République à Paris,
lors d’une « Nuit Debout ». Près de 3.000 personnes étaient à l’écoute.

 

Bonjour!

 

Vous savez quoi?
Dans la vidéo ci-dessus, personne ne tousse quand la musique s’arrête.      

Lors du dernier concert de musique classique où je suis allé, il y a des lustres, les toux entre deux morceaux m’ont fait fuir à la moitié du concert. J’aime toujours la musique, malgré ce public trop fréquent, et c’est heureux.
L’autre jour à la radio, dans ma voiture comme c’est souvent, il y avait le concours Reine Elisabeth, cette année en piano.
La présentatrice dans la salle demandait aux gens de se retenir de tousser pendant les prestations, « pour la qualité de l’écoute et pour la qualité de l’enregistrement » .

…Il y a un problème!

 

Guy

 

——————-
PS:
28 mai 2016. Je suis arrivé à cette page de lien en lien, comme c’est souvent, après consultation de l’article du Monde « Contestation de la loi travail : un nouveau cas de violence policière » .
En cause: une « grenade de désencerclement », car les « bâtons de défense » ne suffisent pas toujours. On voit clairement que le « fonctionnaire » qui la jette vers les manifestants n’est pas en danger, à deux pas du refuge où rien ne l’encerclera, ne l’encercle, ne l’encerclerait.


Il y a un problème!

 

Ce contenu a été publié dans Démocratie, Socialisme de gouvernement, Triomphes du capitalisme, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *