Au second tour, le vote insoumis, républicain et de gauche, c’est le vote blanc

« C’est un papier blanc qu’il faudra glisser dans l’enveloppe, découpé au format d’un bulletin de vote normal » (MF), modifié comme suit: « Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc. » (Loi/2014/2/21)

Si!

À l’heure où pleuvent les discours de convenance du soir d’élections, révélant sans fard le conformisme et la souplesse de genoux des commentateurs, il apparaît que le vote des insoumis au second tour peut être, et doit être, un vote blanc.

En effet:

– Sur base de l’électorat d’aujourd’hui, Marine Le Pen peut espérer obtenir au maximum ses 22 % de ce soir, la moitié de l’électorat Fillon (10%), et 3 % des petites listes, soit au total 35 %.

– Voteront au minimum pour Macron: son électorat d’aujourd’hui, 24%. Plus la moitié des voix Fillon, celles de ceux qui suivront la recommandation de leur chef, soit 10%. Et 5% venant du clan Hamon (il en reste 1…), plus 3 % venant des petits partis. Soit au total un minimum de 42 %.

– La marge de victoire de Macron sur Le Pen est donc à la louche de 7 % calculés sur l’électorat d’aujourd’hui et en-dehors du chiffre des électeurs de Mélenchon.
S’abstenir ou voter blanc ou nul pour ces derniers ne propulsera pas le Front National à la présidence.

– Il reste donc à chaque insoumise, à chaque humaniste, à toute citoyenne convaincue des urgences sociale et écologique, la liberté d’affirmer l’existence du parti des esprits libres, et de se rendre aux bureaux de vote le 9 mai pour déposer un vote blanc. Les hommes sont les bienvenus.

Ce contenu a été publié dans Démocratie représentative, Triomphes du capitalisme, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Au second tour, le vote insoumis, républicain et de gauche, c’est le vote blanc

  1. Il y a un autre choix que Le Pen ou Macron !
    Lisez et surtout partagez notre appel:
    http://electiondemocratique.blogspot.fr/2017/04/appel-au-peuple-pour-reconquerir-des-le.html
    Merci de partager sur Facebook !

  2. MF dit :

    Vote blanc pour moi aussi. C’est un papier blanc qu’il faudra glisser dans l’enveloppe, découpé au format d’un bulletin de vote normal. Toute autre forme de vote est considérée comme bulletin nul et n’apparaît pas dans les résultats des élections contrairement au bulletin blanc.

  3. Bonnet dit :

    En l’état actuel , juste au lendemain matin du 1er tour et avant intervention d’un élément nouveau significatif que pourrait induire la campagne ( ou une actualité imprévisible ), c’est bien le vote blanc qui se dessinait dans mon esprit . Et à plus forte raison s’il fait
    l’objet d’une préconisation collective … susceptible de faire progresser l’idée , toujours en l’air mais non concrétisée législativement , de le comptabiliser comme un vote réel dans les décomptes officiels des scrutins .
    Mais … question naïve de citoyen lambda peu expert en procédures : une enveloppe vide est-elle comptée comme vote blanc ou comme « nul » ? Très concrètement , faut-il glisser dans l’enveloppe un papier blanc ? J’imagine qu’une réponse documentée n’intéresserait pas que moi et mériterait diffusion en accompagnement de l’appel à voter blanc .

    • G. L. dit :

      Oui, on suivra la question technico-juridique. Pour le moment, je n’ai pas d’éléments de réponse.
      [30 minutes plus tard: c’est fait! Voyez le commentaire de MF ci-dessus, et la nouvelle légende de l’illustration de ce billet.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *