Jeremy Corbyn cite Shelley et mouille sa chemise

…et ça semble faire chaud au coeur à pas mal de gens.

Très logiquement, car c’est tout près du coeur, il y en a une au moins qui a chaud aux seins… (38 premières secondes)

Arrêtons-là ce commentaire vérace quoique frisant le mauvais goût, ou frisant le mauvais goût quoique vérace. Cette petite vidéo est merveilleuse.

Je voudrais citer un de mes poètes favoris… (…) Reconnaissons qu’un autre monde est possible si nous pouvons comprendre cela, le pouvoir que nous avons, et parvenir à une société meilleure et décente, où chacun compte et où ces personnes pauvres sont enrichies dans leur vie, et que  leur enrichissement rend notre vie meilleure, à nous tous les autres.

 

…Quelle jeunesse, Jeremy Corbyn!

Ce contenu a été publié dans Les joies de la vie, Non classé, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *