Turquie. Entre eux et lui, c’est une histoire d’amour

Erdogan et son peuple

Recep Tayyip Erdogan, le président qui veut exaucer les désirs de son peuple 

C’est dans Le Monde ou ici:

Le président Erdogan favorable à la peine de mort « si le peuple le veut ».

 

Post-scriptum du 29 octobre 2016:
C’est parti!
Il en a de la chance, ‘le peuple turc’ : son président exauce ses désirs!
« L’Occident dit ceci, l’Occident dit cela. Excusez-moi, mais ce qui compte, ce n’est pas ce que dit l’Occident, c’est ce que dit mon peuple« , a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

C’est une bonne combine, une excellente combine.
Tous ceux qui seront déclarés ne pas appartenir au peuple auront droit à un billet exprès pour le paradis/l’enfer.
Logique circulaire parfaite, mortifère. Ceux qui m’aiment sont le peuple. Les autres en prison, ou à mort.
Les femmes turques en raffolent-elles? J’en vois plus d’une ici tirer la tête à leur mari applaudissant fièrement les rodomontades présidentielles. Les mecs adorent ça, et pas qu’en Turquie: les coups de menton, les coups de poing, les coups de couteau, les coups de canon. Ils se sentent grandir, avant le raccourcissement définitif. Et le monde ne manque pas de femmes qui aiment la virilité obtuse.

Heureusement il y a les dissidentes et les dissidents, de tous les pays.

Ce contenu a été publié dans Les joies de la vie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *