Les Façades, 1971

 

Bonjour!

Je connais depuis longtemps la chanson dévastatrice de Claude Semal, « La façade ».
Le façadisme à Bruxelles a produit, dans la seconde moitié du XXème siècle et dans les écoles d’architecture du monde, le terme de bruxellisation, qui désigne des choses à ne pas faire en matière d’urbanisme, dans lesquelles s’est tenacement illustrée la capitale du royaume de Belgique. Il faut dire que depuis la construction du palais de justice, le plus massif bâtiment construit au monde au XIXème siècle, « architecte » est en milieux populaires bruxellois une raillerie. Tout autant que bien des choses allaient mieux dans le passé, dit-on, tout autant aujourd’hui nous avons progressé, redit-on: comprenne qui pourra. Lire la suite

Il faut dire non à la politique qui dit non aux sans-papiers

We are Belgium too – © Krasnyi Collective – Dominique Botte

 

Bonjour!

 

La position de fermeture du gouvernement « Vivaldi » face à la grève de la faim des sans-papiers à Bruxelles est insupportable.
Elle ne se justifie que par une position butée, idéologique, typique d’un extrême-centre qui mérite d’être nommé ainsi par les effets de sa politique, lesquels n’ont rien de modéré.
Elle est aussi typique d’une position électoraliste qui se prémunit contre la droite et contre la droite de la droite.
…Mais que font le PS et Ecolo dans cette galère? Empire du « réalisme » ?

  • Si vous n’avez pas signé cette pétition, signez-la: https://www.wearebelgiumtoo.be/ 
  • Si vous l’avez signée, diffusez-la au maximum. Il est plus que tard.

Côté coeur, voyez le témoignage d’un médecin qui leur a rendu visite. (6 juillet !)

Côté raison, voici Lire la suite

En un mois, des sans-logis réveillent la Vicomtesse au Bois Dormant de quatre ans de sommeil

 

Bonjour!

 

J’ai mis trente ans, après quatre années d’économie à l’université et un questionnement incessant, à me faire une réponse à cette question: pourquoi aucun pays riche n’assure-t-il un logement de qualité à prix abordable à toute sa population?
La réponse tient en une phrase: le logement n’est pas du logement, mais une spéculation. Lire la suite

Kinshasa à Liège

Dimanche 10 mai 2021

 

C’est une petite place bien à l’ombre dès onze heures du matin, au bord du quai de la Batte, « batte » signifiant déjà « quai », mais en wallon. Ce quai est occupé par un énorme marché le dimanche, dit « marché de la Batte » ou simplement « la Batte », sur quasi un kilomètre le long de la Meuse, dont la zone d’attraction dépasse les cinquante kilomètres vers les Pays-Bas et l’Allemagne, tout en atteignant une bonne partie de la Belgique. Et ce marché est une institution importante au point que le tracé du tram en voie de finition à Liège (ouverture en 2022, travaux partout) fait des acrobaties pour l’éviter le dimanche: les deux voies se séparent, avec une seule sur le quai, et le dimanche les trames se croiseront sur les quelques centaines de mètres esseulées de l’autre voie.

J’y suis allé aujourd’hui, à la Batte du dimanche, vu la réouverture des terrasses hier en Belgique. Lire la suite

Merci de Gaulle !

 

Bonjour!

Charles de Gaulle était d’une honnêteté personnelle irréprochable. Les dimanches après-midi à l’Elysée, lors des visites de ses petits-enfants, il tenait à payer de sa poche le chocolat chaud.

Son éloquence certes grandiloquente et quelques-unes de ses formules célèbres suscitent la nostalgie en nos temps de médiocrité.
« La politique ne se fera pas à la corbeille! » , disait-il, la corbeille étant ce lieu aujourd’hui disparu où se définissaient les cotations en bourse. Devant une jeep à la Libération, où se trouvait chaulé « Mort aux cons » , il s’est contenté du commentaire laconique « Vaste programme. »
Ses mémoires quant à eux sont d’une haute tenue littéraire. Lire la suite

Pétition d’initiative citoyenne européenne pour la suspension des droits de brevet sur les vaccins anti-covid19

 

Bonjour!

Le format de « pétition d’initiative citoyenne européenne » oblige les instances de l’Union Européenne de se saisir du sujet, sans obligation de le traduire en normes de droit, si un million de signatures sont recueillies, et qu’elles sont originaires d’au moins un quart des pays membres.
De nombreuses personnalités politiques ou scientifiques de différents pays se sont prononcés pour une libération des licences de production des vaccins anti-covid19 en faveur de sous-traitants, voire de la réquisition de ces sous-traitants, avec des conditions variables selon les idées, comportant aussi éventuellement une levée de l’opacité sur l’établissement des prix des médicaments.

La pétition ici reprise, « Pas de profit sur la pandémie » , peut être signée avant le premier mai 2022 sur la page noprofitonpandemic.eu/fr Je vois dans la longue liste des initiateurs, une association Médecins sans vacances, dont je me suis d’abord demandé s’ils étaient des médecins sans travail (je plaisante), je vois Médecins du monde et d’autres associations de médecins, mais pas Médecins sans frontières. Les associations de médecins représentent une toute petite partie des initiateurs.

(P.S. du 2 mars 21: les quatre minutes qu’adresse la jeune députée européenne Manon Aubry [France insoumise] à la présidente de la Commission européenne rendent compte clairement de la  polémique.)

Jean Hermesse, président de la Plate-forme d’action Santé & Solidarité (Bruxelles), réunissant les syndicats et mutualités socialistes et chrétiennes, des associations et des ONG, a présenté [lui aussi] à lesoir.be un intéressant argumentaire: Lire la suite

François Sarano : « La loi de la jungle est la loi de la paresse »

 

Bonjour!

Pendant des années, j’étais accablé par la liste infinie des raisons de désespérer de l’humanité. Puis, j’ai pris conscience que la liste des raisons d’espérer était tout aussi énorme, frappé notamment par la myriade d’actes héroïques posés au quotidien par des amis inconnus et anonymes.
Aujourd’hui, je viens de regarder les 48 minutes de cet entretien de reporterre.net avec François Sarano, docteur en océanographie devenu chercheur plongeur ou plongeur chercheur, intitulé « François Sarano : ‘La loi de la jungle est la loi de la paresse’. » Un régal d’humanisme et de confiance en l’avenir, malgré le désastre en cours.
François Sarano est aussi co-scénariste du film Océans de 2009.

PS: rappelons que Reporterre.net est un journal en ligne consacré aux questions environnementales et donc sociétales, sans actionnaires ni publicité, vivant uniquement de dons. Comme dans les vrais restaurants, on peut consommer d’abord et payer, verser une obole, après, à la différence de la restauration rapide, où l’on paie d’abord.

Georgine Kellermann, journaliste transgenre de la télé allemande: « Finie la comédie, je suis libre »

 

Bonjour!

Cet entretien publié par El Pais et traduit par Le Soir, vaut la peine d’être lu!  (Ici en PDF.)

Un journaliste allemand de la WDR, chef de service à Essen, connu et réputé, se déclare être une femme, à l’âge de 61 ans. Elle a fait son coming out, depuis longtemps ruminé et envisagé pour son départ à la retraite, avec quatre ans d’avance, sur une impulsion en partant en vacances. Et tout se passe bien, les collègues, sa hiérarchie, et le public, montrent beaucoup d’empathie et expriment beaucoup de soutien, les craintes de Georgine ne se confirment pas. L’entretien est sobre, et assez émouvant.

…La « transidentité » est un mystère auquel on est bien obligé de souscrire.
Le mystère de la naissance, répète avec force et constance Jean Ziegler, est bien plus grand que celui de la mort, alors que ces « mystères » sont des données simplement fondamentales de l’existence humaine.
La transidentité, récemment encore si peu reconnue, appartient à ces mêmes fondamentaux.

Brigitte Fontaine, une des gloires de mes années 70

Bonjour!

J’ai réécouté aujourd’hui cette gloire de mes années 70.

Vous ne perdrez pas beaucoup de temps (1m56) avec « Comme Rimbaud »: https://www.youtube.com/watch?v=JWG3FN-9Kps. Caustique, percutant, …féministe.

Sinon, « Je suis décadente », 2m50, 1964, avec orchestre vers 2010: https://www.youtube.com/watch?v=uwPbm7WJXYk
J’en raffole, bien entendu.
Lire la suite

CoronaViral, 30 – 2021. Les vœux de santé de Yasmina Kettal, infirmière en Seine-Saint-Denis

Comment concilier la recherche du bonheur et la lucidité, le refus de l’injustice? Voici les vérités bien assénées de Yasmina Kettal, infirmière française en Seine-Saint-Denis, présidente 2021 d’un jour chez Mediapart.

« Relever la tête » !

Par la rédaction de Mediapart   :

Chaque nouvel an, Mediapart propose à un·e citoyen·ne d’être notre président·e de la République d’un soir, afin de rappeler que celle-ci nous appartient à toutes et tous. Pour 2021, à l’issue d’une année marquée par la pandémie, nous avons demandé à Yasmina Kettal, infirmière en Seine-Saint-Denis, de porter la voix des soignants et des premiers de corvée.