« Antivax » : À propos d’une lettre écrite à Charlie-Hebdo par un scientifique

de.dreamstime.com

 

Bonjour !

 

Ce billet reprend des éléments d’une discussion tenue avec une amie chère au cerveau affûté, bio-ingénieure de formation. La « lettre à Charlie » en question (PDF), écrite par un professeur non médecin à l’Université de Bordeaux, est longue de 16 pages que je n’ai pas lues en entier, et j’explique plus bas pourquoi je n’y ai pas consacré plus de mon temps de lecture disponible, déjà très encombré. Lorsque je relève dans un texte des abracadabranteries patentes, je l’écarte, sachant qu’inévitablement des choses exactes peuvent  y être avancées, qu’en général je trouverai ou ai déjà trouvées ailleurs, surtout si elles sont cruciales.
Je présente donc ceci au cas où les heures déjà passées à cette affaire qui a fait son « buzz » seraient utiles à l’une ou l’autre lectrice ou lecteur. Lire la suite

Michaël Fœssel : 1938-2021, le fascisme est-il à nos portes?

 

Bonjour!

Attention, ceci est du lourd, qui demande du temps et de la disponibilité d’esprit. Mais dame, nous aimons apprendre, non.
Si tout s’acquérait par des clics, on le saurait et nous ne serions pas ce que nous sommes.

Je vous propose ici un entretien réalisé par Blast, ce nouveau média en ligne créé par Denis Robert et des amis, qui a recueilli un formidable appel aux dons, ce qui indique bien l’attente et un besoin, et dont Condroz belge a déjà parlé non sans enthousiasme. Je n’ai pas hésité à me faire sociétaire.

La question posée en titre est historique, et ici c’est un philosophe qui s’exprime, Michaël Fœssel. Lire la suite

Ceci n’est pas une dictature sanitaire

Illustration lalibre.be

(Ce texte paraît aujourd’hui sur le site du journal lalibre.be. Repris aussi par La chronique de la nouvelle normalitérannemarie.wordpress.com, …)

 

Bonjour!

 

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Albert Camus.
Les usagers de l’expression selon laquelle nous sommes en « dictature sanitaire » se trompent au moins doublement.

Ils se trompent d’abord parce qu’il faut réserver le mot de dictature à des réalités plus spécifiques et sanglantes que l’état de choses actuel. Dans une dictature, ces dénonciateurs n’auraient pas eu l’occasion de répéter une seule fois leur philippique avant l’emprisonnement ou la torture. À force de recourir à des outrances, les mots se vident de leur sens et deviennent manquants.

Les usagers de l’expression « dictature sanitaire » se trompent ensuite parce que cette supposée dictature n’est pas « sanitaire ». Lire la suite

Lundimatin.am : « Louis Fouché, gourou d’une pépinière d’extrême droite »

 

Bonjour!

Comme on peut le constater en parcourant Condroz belge, je ne perds pas de temps à polémiquer avec des « antivax » et autres partisans de la « dictature sanitaire », plus ou moins inévitables sur la toile.

Mais je relaie ici un article du site Lundi matin.

J’ai déjà écouté une vidéo de Louis Fouché, et je n’en écouterai pas de deuxième. Ce médecin réanimateur parle avec clarté et douceur, et je le trouve tout à fait inutile. En fait, il est toxique.
(J’ai consacré un billet  de Condroz belge au professeur Renaud Piarroux, l’épidémiologiste français qui a éradiqué le choléra importé en Haïti par les soldats népalais, Lire la suite

Taux de reproduction du SARS-CoV-2 et incidence en Europe, entre le 1 et le 16 mai 2021

Source: ourworldindata.org

 

Bonjour!

Le taux de reproduction R du virus

La liste des pays retenus ici est arbitraire. Il s’agit de la Belgique et des pays limitrophes, d’autres pays européens et de la Colombie où sont noués des contacts personnels, de la Suède en raison des particularités de sa politique sanitaire, des EU et de la Chine pour des raisons évidentes, et d’Israël en tant que pays le plus vacciné au monde, que ce soit complètement ou avec une dose au moins. Les autres pays du monde se trouvent sur la page indiquée ci-dessus. Lire la suite

Le coup de sonnette d’après

 

https://www.futura-sciences.com

 

Bonjour!

 

Attention, ceci est un courrier de la peur.

La France vient d’interdire les vols vers, ou depuis, le Brésil.
Pourquoi?
Parce que le variant brésilien P1 fait un massacre dans son pays d’origine et touche beaucoup de gens entre 20 et 40 ans, après le surgissement il y a quelques mois, à Manaus d’abord, d’un variant « efficace », c’est à dire plus contagieux, car le variant qui s’impose est tout simplement le plus contagieux, tandis que les variants, c’est la vie normale des virus. Supposons donc que le variant brésilien dit P1, qui vient par ailleurs d’être identifié en Colombie britannique dans l’est du Canada, est le même ou le cousin de celui de Manaus. En fait, « variant P1 » est un label approximatif : « ce sont plusieurs dizaines de variants, qui contaminent aujourd’hui au Brésil des malades de plus en plus jeunes » .

Le pouvoir français est un des extrêmes de ces gouvernements qui prennent des mesures trop tard, quand il n’est plus possible d’ignorer une évolution qui était éventuelle, probable, ou évidente. Je me propose  d’adopter une grille de lecture, « Le coup de sonnette d’après » , pour subodorer, ou inférer, une information non divulguée mais qui ne peut laisser sans réponse. Lire la suite

Barbara Stiegler : covid, Macron, allergie à la démocratie

Bonjour!

Barbara Stiegler est professeure de philosophie à l’université Bordeaux-Montaigne. Elle est la fille du regretté Bernard Stiegler, philosophe des techniques bien connu de Condroz belge.

La voici dans un entretien avec François Ruffin, vous connaissez, ce type qui ne fait que ce qu’il veut ou désire (bon, une façon provisoire de le dire), et invite si souvent des gens qui ont des choses intéressantes à dire, de la chercheure à l’aide soignante ou technicienne de surface à l’assemblée, ou vice versa.

Barbara Stiegler vient de publier un petit livre, De la démocratie en Pandémie, Lire la suite

Merci de Gaulle !

 

Bonjour!

Charles de Gaulle était d’une honnêteté personnelle irréprochable. Les dimanches après-midi à l’Elysée, lors des visites de ses petits-enfants, il tenait à payer de sa poche le chocolat chaud.

Son éloquence certes grandiloquente et quelques-unes de ses formules célèbres suscitent la nostalgie en nos temps de médiocrité.
« La politique ne se fera pas à la corbeille! » , disait-il, la corbeille étant ce lieu aujourd’hui disparu où se définissaient les cotations en bourse. Devant une jeep à la Libération, où se trouvait chaulé « Mort aux cons » , il s’est contenté du commentaire laconique « Vaste programme. »
Ses mémoires quant à eux sont d’une haute tenue littéraire. Lire la suite

Denis Robert et d’autres lancent Blast, un média ambitieux et prometteur

Bonjour!

Je découvre ce projet formidable, déjà très avancé.
Denis Robert lance une télé en ligne, Blast, doublée d’un site d’information.
Blast
, en anglais « souffle », est ici « Le souffle de l’info » . Blast vivra uniquement de dons et d’abonnements, et sans publicité bien entendu.

Le projet est détaillé, avec notamment la liste provisoire des animateurs, sur le site de paiement participatif KissKiss Bank Bank.

Notons la présence dans l’équipe, de Bruno Gaccio, un des auteurs, pendant seize ans, des Guignols de l’info, et de l’avocate Élise Van Beneden, docteure en droit italien, active dans l’association Anticor (anti-corruption), dont elle est l’actuelle présidente.
La récolte programmée pour encore 18 jours (jusqu’au 11 mars) a déjà rapporté 653.000 euros, …tandis que 800.000 euros leur permettrait de démarrer à plein régime. L’objectif d’irréversibilité (celui sous lequel le projet aurait échoué et les contributions remboursées) de la levée de fonds était fixée à 100.000 euros.
Lire la suite

CoronaViral, 31Gloubi-boulga, mot de l’année 2020

"Absurdistan autoritaire", a titré le quotidien allemand <i>Die Zeit</i> à propos de la gestion française de la covid-19
« Absurdistan autoritaire », a titré le quotidien allemand Die Zeit à propos de la gestion française de la covid-19

 

Bonjour!

Condroz belge a pleinement découvert un nouveau mot en 2020.
Depuis qu’il est petit, le taulier de Condroz belge adore les mots et les nouveaux mots, et à toutes périodes de sa vie il a fréquenté et fréquente les dictionnaires, ce qui ne semble pas devoir changer avec l’arthrose des pouces et autres cadeaux de son âge qui avance, avance, avance. Seuls les distraits pensent que le dictionnaire est une aide pour les adolescents, et qu’une fois adulte, formé et déformé, le citoyen normalement négligeant, pardon, intelligent, cesse de parcourir des dictionnaires. Car les distraits ignorent que les plus grands écrivains et linguistes comme les baratineurs de tous poil et plume ne peuvent vivre sans les dicos.

Parenthèse. Comme en toutes choses, le mérite n’a rien à y faire. Dans le cas de notre taulier, il y avait dans sa prime enfance un domaine et un seul, où son père ignorait la fatigue et répondait toujours présent, celui des questions inévitables de l’enfant, « Papa, ça veut dire quoi … ? » Que fait en cette circonstances un fils manqué face à son père manquant? Lire la suite