L’UJFP (France) relève un point aveugle dans les commentaires sur les offensives israéliennes en Palestine

A Palestinian woman hangs laundry at her house that was damaged during Israel-Gaza fighting, as ceasefire holds, in Gaza City August 8, 2022. REUTERS/Suhaib Salem

 

Bonjour!

 

Le 5 août vers 16 heures, une fois de plus, Israël se signale en lançant une offensive sur Gaza, sous la charmante appellation Aurore. Une trêve sous médiation égyptienne (du pays arabe qui collabore de longue date au blocus israélien de Gaza) a été adoptée le dimanche 7 août vers 23 heures 30 entre l’armée israélienne et sa cible, le Jihad islamique. Quelques combattants palestiniens ont été tués, 24 selon l’armée israélienne qui déclare aussi 51 décès palestiniens dont un nombre non précisé d’enfants, 15 selon le ministère gazaoui de la santé, lequel ajoute un nombre de 360 blessés.

Si l’indignation reste constante, la surprise n’est hélas pas au rendez-vous.

À l’instar du journal Le Monde qui parle d’une « absence d’une stratégie politique de long terme » du côté de « l’Etat hébreu », la lecture de la presse ou l’écoute des grands médias présentent en effet peu d’analyses convaincantes ou même simplement de début de commencement d’une explication de cet acharnement guerrier « à huis clos », toujours selon Le Monde, c’est-à-dire : toutes frontières fermées. Imaginons que la Russie aurait le pouvoir de bloquer toutes les frontières terrestres, maritimes et aériennes de l’Ukraine…

Or voici un constat présenté par l’UJFP, Union Juive Française pour la Paix, forcément plutôt bien informée: Lire la suite

La Belgique parmi les 12 pays opposés à l’interdiction des drones militaires robotisés

Les 12 pays qui se refusent à interdire les armes robotisées autonomes. MAIS: France, Allemagne, Chine, Norvège (très en pointe!) et Russie, sans refuser explicitement cette déclaration, se cachent derrière leur petit doigt.

 

Bonjour !

 

  • Un robot militaire, drone ou autre, fonctionne potentiellement, en tout ou en partie, sans contrôle humain.
  • Un robot militaire fonctionne à l’intelligence artificielle.
  • L’éthique artificielle ? Elle n’est pas au programme.
  • Le développement de ces machines est massif dans le monde, et leur usage déjà fort répandu.

Lire la suite

Dons pour l’Ukraine – Les postes publiques sont de grosses machines efficaces

Bonjour !

 

« Sans vouloir vous commander » (Julos Beaucarne), merci de réagir et de diffuser !

À l’heure où les militaires ukrainiens défendant Marioupol annoncent qu’ils n’ont plus de munitions, voici une nouvelle plus réconfortante.

Cet article expose comment la poste ukrainienne s’associe jusqu’au 15 avril à la poste belge pour acheminer de l’aide dans le pays: Lire la suite

Edgar Morin: il faut distinguer entre la rationalité ouverte et connaissant ses limites, et …

Photo <em>lesoir.be </em>
Photo lesoir.be

 

Bonjour!

 

William Bourton, chef du service Forum du Soir, livre un entretien avec Edgar Morin, 101 ans en juillet prochain.

Extrait (c’est Condroz belge qui souligne):

Il me semble certain que les progrès des sciences et des techniques aient permis des calamités comme la guerre moderne, l’industrialisation de la mort à Auschwitz ; que la machine ait permis d’asservir non seulement les choses matérielles mais aussi les humains asservis aux machines et menant une vie de plus en plus machinalement chronométrée. Le progrès technique est ambivalent, il ne produit aucun progrès moral. De plus aucun progrès n’est irréversible, comme par exemple la démocratie. Quant à la Raison, Adorno et Horkheimer, de l’École post-marxiste de Francfort, ont dénoncé la raison instrumentale, utilisée pour asservir et détruire. Enfin il faut distinguer entre la vraie rationalité ouverte sur les contradictions qu’elle rencontre dans l’exploration du monde, comme en microphysique, et connaissant ses limites, et puis le rationalisme clos et arrogant qui est la dégradation de la rationalité. Je me considère comme rationnel, mais il y a aussi la poésie dans la vie, il y a aussi l’inexplicable qui dépasse les capacités de l’esprit humain.

Lire la suite

La police de Los Angeles s’équipe d’un pistolet FN Herstal « destiné au port d’arme dissimulée »

D’après fnamerica.com

 

Bonjour !

FN America est la filiale US de FN Herstal, qui fut nommée, de sa création en 1889 jusqu’en 1992, Fabrique Nationale d’Armes de Guerre.

(FN) Herstal, qui appartient aujourd’hui à 100 % à la Région Wallonne, est une marque connue par tous les combattants légaux ou illégaux du monde. Depuis peu, Herstal est pour cette raison estampillée sur la plupart de ses produits.
Pour rappel, les services, armées et polices US peuvent s’équiper en armes étrangères, mais celles-ci doivent être produites sur le sol US. Les statistiques de production FN Herstal devraient donc être majorées d’une bonne partie de la production FN America pour apprécier pleinement sa contribution. 
Condroz belge a
calculé en 2016 que les exportations d’armes wallonnes, filiales américaines exclues, représentent  quatre fois le chiffre français par habitant et deux fois le chiffre étasunien. Lire la suite

Exportations d’armement : la Région wallonne poursuivie pour refuser l’accès à la liste des autorisations

FN cartouche 12.7
12.7, c’est le calibre des fusils d’assaut de la FN Herstal les plus méchants, ceux qui permettent de « blesser mortellement » à 700 mètres. D’après une photo de © Clément Philippe, in Lecho.be

 

Bonjour!

La Région wallonne organise une opacité aujourd’hui illégale, vu l’obligation des administrations de laisser consulter leurs documents par les citoyens.
Ce fait du prince, encore actuel, était déjà mentionné dans Condroz belge en mars 2007 et y fut rappelé encore ce 4 septembre.

Mais voici une bonne nouvelle, que Lecho.be présente ce 12 septembre selon une dépêche Belga: Lire la suite

Syndicalisme: la FGTB veut troquer des emplois wallons contre des morts au Yémen et ailleurs

Le fusil d’assaut FN-SCAR dans sa version H-TPR, de calibre 7.62, capable, dit la notice, de « blesser mortellement » à 700 mètres.

Bonjour!

Mon titre est un peu violent. Mais d’une part il est exact, et d’autre part il faut bien secouer les consciences anesthésiées, sans quoi je serais en délit de non-assistance à personne en danger. Je l’emprunte à une Lettre ouverte aux syndicats, de l’excellente Colupa, la Coalition Luxembourgeoise pour la Paix. (De la province belge du Luxembourg.)

Cela fait quelques jours que Condroz belge perd des neurones et se fait des cheveux blancs à lire les déclarations des syndicats, en particulier la FGTB, en défense des exportations d’armes wallonnes. Lire la suite

PS belge: marchand d’armes et royaliste …L’impuissance

Fusil-FN-SCAR-H
Le fusil d’assaut SCAR-H, de la toute régionale-wallonne Fabrique Nationale

Bonjour!

La Belgique francophone avait déjà inventé le socialisme royaliste, par peur que la Flandre ne lâche le pays, qui est un royaume. Les socialistes, parti dominant l’électorat francophone, ont estimé à haute analyse que le roi serait un garant de l’unité du pays et que protégeant la royauté, on protégerait la Wallonie. Car cette dernière, en recherche d’une reconversion, aurait à craindre d’une éventuelle perte de la contribution aux budgets nationaux d’une Flandre récemment enrichie. Alors qu’au référendum dit de la question royale, en 1951, les francophones à majorité socialiste et libérale auraient volontiers liquidé la royauté, cette dernière fut sauvée par la Flandre, à l’époque encore rurale et déjà conservatrice. Précisons qu’il s’agit ici de l’unité géographique et administrative, car pour ce qui est de l’unité des patrons et des syndicats, celle-ci est nouée depuis longtemps, s’agissant des élites syndicales plus que de la base, bien entendu. Les syndicalistes socialistes médiatisés ne cessent de pleurer pour que vive la « concertation sociale », une musique, on ne sait trop pourquoi, si douce à leurs oreilles.

Après la baisse des ventes qui a suivi la fin du communisme en Europe, le mur de Berlin tombant en novembre 1989, et la fin de la guerre froide, le marché mondial de l’armement est aujourd’hui à nouveau au plus haut. Lire la suite