Deux logiques de la vaccination. La santé publique et la protection individuelle

 

 

Bonjour !

 

J’ai déjà mentionné ces deux logiques de protection par la vaccination: la logique de santé publique, opportuniste car tributaire des approvisionnements voire des erreurs et impréparations, et la logique de protection individuelle, où chacun souhaite son « meilleur » vaccin, ce que vise aussi, en tout respect du serment d’Hippocrate, la médecine de terrain.

Voici que ces deux logiques s’opposent sur la place publique en Belgique. Sans doute est-il significatif que l’article du Soir du 27 avril, qui relève cette discordance, soit à la limite de l’obscurité, s’agissant de ne pas cultiver la peur, ou de ménager la chèvre et le chou. (En ligne ici ou en PDF .)

Que se passe-t-il? Lire la suite

Barbara Stiegler : covid, Macron, allergie à la démocratie

Bonjour!

Barbara Stiegler est professeure de philosophie à l’université Bordeaux-Montaigne. Elle est la fille du regretté Bernard Stiegler, philosophe des techniques bien connu de Condroz belge.

La voici dans un entretien avec François Ruffin, vous connaissez, ce type qui ne fait que ce qu’il veut ou désire (bon, une façon provisoire de le dire), et invite si souvent des gens qui ont des choses intéressantes à dire, de la chercheure à l’aide soignante ou technicienne de surface à l’assemblée, ou vice versa.

Barbara Stiegler vient de publier un petit livre, De la démocratie en Pandémie, Lire la suite

Manon Aubry, députée européenne, à Ursula Von Der Leyen: « L’U. E. s’est couchée devant les labos pharma »

 

Bonjour !

Voici l’adresse de la jeune députée européenne Manon Aubry (France insoumise) à la présidente de la Commission européenne.
C’est clair, et très clair !

Les États ont aidé massivement le big pharma à développer des vaccins, sans conditions.
Les grandes firmes font la loi sur les prix, les délais de livraisons, elles ont obtenu des contrats qui les dégagent de toute responsabilité. Elles récoltent les bénéfices et arrosent les actionnaires.
Merveilleux! Lire la suite

Denis Robert et d’autres lancent Blast, un média ambitieux et prometteur

Bonjour!

Je découvre ce projet formidable, déjà très avancé.
Denis Robert lance une télé en ligne, Blast, doublée d’un site d’information.
Blast
, en anglais « souffle », est ici « Le souffle de l’info » . Blast vivra uniquement de dons et d’abonnements, et sans publicité bien entendu.

Le projet est détaillé, avec notamment la liste provisoire des animateurs, sur le site de paiement participatif KissKiss Bank Bank.

Notons la présence dans l’équipe, de Bruno Gaccio, un des auteurs, pendant seize ans, des Guignols de l’info, et de l’avocate Élise Van Beneden, docteure en droit italien, active dans l’association Anticor (anti-corruption), dont elle est l’actuelle présidente.
La récolte programmée pour encore 18 jours (jusqu’au 11 mars) a déjà rapporté 653.000 euros, …tandis que 800.000 euros leur permettrait de démarrer à plein régime. L’objectif d’irréversibilité (celui sous lequel le projet aurait échoué et les contributions remboursées) de la levée de fonds était fixée à 100.000 euros.
Lire la suite

CoronaViral, 30 – 2021. Les vœux de santé de Yasmina Kettal, infirmière en Seine-Saint-Denis

Comment concilier la recherche du bonheur et la lucidité, le refus de l’injustice? Voici les vérités bien assénées de Yasmina Kettal, infirmière française en Seine-Saint-Denis, présidente 2021 d’un jour chez Mediapart.

« Relever la tête » !

Par la rédaction de Mediapart   :

Chaque nouvel an, Mediapart propose à un·e citoyen·ne d’être notre président·e de la République d’un soir, afin de rappeler que celle-ci nous appartient à toutes et tous. Pour 2021, à l’issue d’une année marquée par la pandémie, nous avons demandé à Yasmina Kettal, infirmière en Seine-Saint-Denis, de porter la voix des soignants et des premiers de corvée.

 

CoronaViral, 29 – François Gemenne voit dans les politiques anti-covid se dessiner la tyrannie du risque zéro

afitac.com

 

Bonjour!

François Gemenne a cosigné avec Olivier Servais, anthropologue à l’UCLouvain, une tribune intitulée « Crise de la Covid-19: la tyrannie du risque zéro », publiée par lesoir.be le 15 août 2020, dans une série mise en ligne gratuitement par le journal, mais que je donne néanmoins ici en PDF.
Cette tribune centrée sur le risque zéro laboure et prend pour titre un poncif d’ordinaire réservé aux gouvernants pour excuser les limites de leurs actions, placé le plus généralement sous la forme du truisme « Il n’y a pas de risque zéro », très répandu aussi dans le monde des affaires. C’est vraiment une formulation de communicants!, et il n’y a pas jusque là de quoi casser trois pattes à un canard.
Notre époque est envahie par la statistique. Les événements prévisibles ne sont plus certains: ils sont probables à 99,… %. Ainsi parle désormais la science, comme le GIEC n’a cessé de le faire en toutes rigueur et honnêteté, trop longtemps sans doute, jusqu’à ce que l’effroi dans ses rangs ait fait sortir les scientifiques de leur réserve probabiliste.
Grande nouvelle donc, « Il n’y a pas de risque zéro » : une phrase en principe plus taillée sur mesure pour Maggie De Block ou les bateleurs de la politique spectacle que pour des universitaires es qualités. Mais allez savoir. Lire la suite

Richard Desjardins: « Compter les morts », dans sa chanson « Le bon gars »

 

« Compter les morts »?
C’est dans la chanson « Le bon gars » de notre ami Richard Desjardins, que l’on peut écouter ici:                     

tout en lisant le texte, comme écrit ci-dessous sur https://laboiteauxparoles.com/titre/7452/le-bon-gars :

 

 

Le bon gars

Quand j’vas être un bon gars
Pas d’alcool, pas d’tabac
Moi rester tranquille
Moi payer mes bills
J’m’en vas apprendre l’anglais
Ma l’apprendre pour le vrai

Quand ma être un bon gars
Pas d’alcool, pas d’tabac
Moi mettre des bobettes
M’as lire la gazette
M’as checker les sports
Moi compter les morts

M’as passer mon check-up
M’en vas faire mon ketchup
On va voir c’qu’on va voir
M’as m’forcer en ciboire

Quand j’vas être un bon gars
Pas d’alcool, pas d’tabac
J’vas avoir l’esprit d’équipe
Impliqué, tout’ le kit
M’as cramper en masse
M’as m’tailler une place

Quand j’vas être un bon gars
M’as gravir les échelons
M’as comprendre mon patron
M’as faire semblant
Qu’y est intéressant

L’argent va rentrer
Pas trop trop mais steady
Ma photo laminée
«L’employé de l’année»

Quand j’vas être un bon gars
M’en vas les inviter
M’en vas faire un party
Des sushis, des trempettes
Amène-z-en, m’as m’en mettre
M’as m’en déboucher une
Une fois n’est pas coutume

Là tout le monde va s’mettre
Tout le monde va s’mettre à parler
BMW, CLSC, TP4, IBM
TPS, PME, PDG, IGA
OCQ, OLP
Pis moi sur mon bord
Moi tomber dans l’fort

À onze heures et quart
M’as les crisser dehors
M’as sauter dans mon char
Moi descendre à Val-d’Or

Bon ben là ça va faire
Moi descendre en enfer
M’as flamber ma paye
M’as aller vendre des bouteilles

M’as rouler mon journal
M’as câler l’orignal
Moi virer su’l’top
Pas de cadran, pas de capote
Moi trouver mon nom
Tatoué sur son front
A va dire: «Aaaaaaahhhhhhhh!
Enfin un bon gars!»

Après ça après ça j’vas être un bon gars
Pas d’alcool, pas d’tabac
Moi rester tranquille
Moi payer mes bills
M’en vas apprendre l’anglais
M’as l’apprendre pour le vrai
Sport, Smat and Blood
Y vont m’aimer en Hérode
Excellent citoyen
Pas parfait mais pas loin
M’as manger du poisson
M’en vas faire du ski d’fond
M’as m’acheter des records
De Michel Rivard
M’as faire semblant
Qu’c’est intéressant

Quand j ‘vas être un bon gars
Pas d’alcool, pas d’tabac

CoronaViral, 28 – La Belgique a foiré !

https://bx1.be/dossiers/coronavirus/deces-suite-au-coronavirus-en-region-bruxelloise-un-epidemiologiste-conteste-les-chiffres/

 

 

Bonjour!

Ceci est un billet rapide, où toute la coloration lyrique, titre compris, et les erreurs éventuelles, sont de Condroz belge.

Voici un entretien au Vif, et un à la Rtbf, de Philippe Laurent, médecin épidémiologiste, fondateur de MSF-Belgique et son premier directeur, directeur ensuite de la Croix Rouge Belgique, journaliste médical.

La Belgique a foiré ! « Désinvolture », méconnaissance du terrain, chiffres favorables et « rassuristes », par exemple cette fameuse moyenne sur 7 jours, alors que le propre de la réponse à cette maladie c’est d’anticiper, exclusive des experts académiques et non de terrain (ou dirais-je, de la médecine de catastrophe, de la médecine humanitaire). Le dépistage et le traçage sont complètement dépassés et inopérants aujourd’hui, à Bruxelles qui vient de distancer de loin Madrid dans les difficultés, et en Wallonie. Nous verrons si la Flandre suivra ou pas. Lire la suite

Il faut nuire aux grands actionnaires pour qu’un gouvernement recule


Bonjour!

Quelques nouvelles de chez les salauds.
Il y a une leçon derrière l’événement raconté ci-dessous, qu’il n’est pas inutile de rappeler: il faut nuire au Medef, l’organisation patronale des grandes entreprises cotées en bourse, pour que le gouvernement français recule sur un projet. En 1995, c’est le Medef qui a dit au premier ministre Juppé de retirer son projet sur les retraites, après quinze jours de grève qui lui coûtaient trop cher. Et la leçon vaut pour les autres pays.
En France, l’avocat François Boulo (ça ne s’invente pas), porte-parole des gilets jaunes de Rouen, recommande depuis plus d’un an le blocage de l’économie. Il a appelé à la grève générale dès début 2019. Aujourd’hui, l’idée qui monte, c’est de bloquer les raffineries de pétrole, et il y a des débuts. Un appel à la cotisation générale pour financer les grèves dans ce secteur a déjà été lancé au moins une fois.

Lire la suite

Un livre de Murray Bookchin bientôt en français, La Révolution à venir

Bonjour!

Ce livre de Murray Bookchin, un auteur dramatiquement peu traduit en français, est annoncé par les éditions Agone pour début mars 2020. Il est en souscription, un mode d’achat qui fait du bien à la rentabilité de l’éditeur, et on peut, sur la page qui l’indique, lire le chapitre 5 en ligne.
Pour rappel, le municipalisme libertaire de Murray Bookchin est à la source de l’organisation du Rojava, au Kurdistan nord-syrien, et s’est trouvé repris quelques fois déjà sur Condroz belge. Lire la suite