Comment faire grève pour se faire entendre, quand on travaille dans les hôpitaux?

Photo todayinliege.be

 

Bonjour!

 

Nous lisons dans todayinliege.be, « Plus de 200 infirmiers déclarés en grève ont été réquisitionnés: certains ont eu la visite de la police » : après un préavis de grève déposé le 30 novembre, une grève du personnel soignant des hôpitaux liégeois et une manifestation ont lieu aujourd’hui contre les sanctions prévues à l’égard de leurs collègues non vaccinés. Pour assurer la continuité des soins, les directions de deux des trois grands hôpitaux liégeois, CHU et CHC, se sont vues obligées de demander la réquisition de 200 infirmiers et infirmières, à qui la police a rendu visite, et … « ça ne s’est pas toujours bien passé », nous dit pudiquement todayinliege.

Les candidats grévistes du troisième hôpital, le CHR, restent au travail pour ne pas surcharger leurs collègues non grévistes.

Comment faire grève pour se faire entendre, quand on travaille dans les hôpitaux ?
Depuis plus de vingt ans le néo-libéralisme tient ces professionnels à la gorge, et malgré la terrible crise hospitalière aujourd’hui depuis près de deux ans, on ne voit pas les élus dresser un vrai plan de sauvetage du secteur, qui continue de s’épuiser et de se vider.

Qu’est-ce qu’une démocratie ?

Covid-19 : Marius Gilbert par Chronique de la nouvelle normalité, soir 620

Fléau d’armes, photo de Tim Avatar Bartel – Wikipedia FR

 

Bonjour !

 

Philippe Malarme tient une rubrique quotidienne depuis le premier jour de la pandémie covid-19, re-baptisée par ses soins Le Fléau. Cette chronique, qui ne manque pas d’humour à ses heures, est un pamphlet prenant pour point de vue central et quasi exclusif, les diverses atteintes aux libertés et aux règles constitutionnelles, susceptibles de mener à l’instauration d’une Nouvelle normalité, titre de ce work in progress, comme on dit en français au théâtre. Certains de ses billets peuvent paraître excessifs et unilatéraux, c’est la loi du genre. Mais on voit à d’autres l’expression d’un homme de raison. Ainsi au jour 620, soit le 22 novembre 2021, il assiste à une conférence de Marius Gilbert, qu’il résume en ces mots (mise en forme et soulignements de CB) :

 

Au soir 620 de l’année du Fléau, votre chroniqueur suit une conférence de Marius Gilbert, vice-recteur à l’Université libre de Bruxelles, ex-membre des experts qui conseillent le comité de salut public et auteur de l’essai Juste un passage au JT dont la Chronique a dit tant de bien au jour 552.

Bien qu’engoncé dans des fonctions académiques qui brident sa parole, l’homme ne mâche pas ses mots.

Lire la suite

« A ceux qui refusent le vaccin, réalisez-vous que mon opération contre le cancer est une question de vie ou de mort ? »

Photo vrt.be

 

Bonjour!

Question.
Voici une lettre de Chris Van den Abeele, journaliste à la VRT (radio-télévision flamande de service public) :

 

Cher lecteur,

J’ai un cancer. Le cancer de la prostate. On me l’a diagnostiqué il y a trois semaines. Cela peut arriver, surtout à un homme qui a déjà (ou seulement) 57 ans. J’essaie de vivre avec. Certains jours, je m’en sors mieux que d’autres. C’est comme ça, c’est la vie.

Après divers examens, un « plan de traitement » a été établi. La prostate et les ganglions lymphatiques environnants doivent être retirés. 

Je m’estime heureux de vivre en Belgique et non en Inde ou en Amérique. Nos soins de santé sont de classe mondiale et les coûts des soins ne provoqueront pas ma faillite. Le gouvernement a donné beaucoup d’argent pour ma santé et je lui en suis extrêmement reconnaissant.

Concernant les médecins qui me traitent, je n’ai que des expériences extrêmement positives avec eux.

L’opération est urgente, c’est comme ça que ça se passe pour les maladies mortelles.

Aujourd’hui, on m’a annoncé que l’opération pourrait avoir lieu en janvier au plus tôt. Lire la suite

Syndémie

Les gorilles du zoo de San Diego en Californie ont été testés positifs au Covid-19 en janvier 2021. Illustration Reporterre.net.

 

Bonjour!

Que la pandémie du covid-19 est, comme bien d’autres, une syndémie, Condroz belge en a déjà rendu compte.

Un article de Reporterre.net en donne une belle illustration: https://reporterre.net/Animaux-sauvages-et-domestiques-ils-attrapent-aussi-le-Covid.

Des épidémies de virus Ebola (probablement survenues indépendamment des humains) ont tué 95 % de certaines populations de gorilles (38 survivants sur 377 animaux) en 2003. Quant aux chimpanzés, ils sont connus pour succomber aux virus respiratoires humains, notamment aux simples rhumes, au point que ces virus sont devenus leur principale cause de mortalité dans les parcs nationaux de Tanzanie.

Bonne lecture!

Guy

PS: la vidéo canadienne citée dans l’article de Reporterre est remarquable (11 minutes). Consacrée principalement aux visons d’élevage, population très sensible au SARS-CoV-2, elle développe le concept d’une seule santé. La santé des populations humaines, animales elles aussi, ne peut pas être l’objet d’un exceptionnalisme, elle fait partie intégrante de la santé animale globale.

Quelle surprise, la « crise du covid » réduit les salaires en Belgique

Illustration lecho.be

 

Bonjour!

 

C’est un article du journal des amis de la bourse qui le dit: https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/federal/la-crise-sanitaire-a-mis-les-salaires-sous-pression/10328562, ou PDF ici.

Il y a une spontanéité systémique du néolibéralisme: les évolutions factuelles, législatives ou réglementaires creusent les inégalités. La « stratégie du choc » n’est qu’une expression de cette spontanéité.

Dans une démocratie conséquente, chaque mesure prise devrait examiner le critère « creuse les inégalités ou les réduit« . Dans une démocratie conséquente, la spontanéité systémique réduirait les inégalités.

Nous n’y sommes pas du tout. Au boulot, voilà la cible !

« Antivax » : À propos d’une lettre écrite à Charlie-Hebdo par un scientifique

de.dreamstime.com

 

Bonjour !

 

Ce billet reprend des éléments d’une discussion tenue avec une amie chère au cerveau affûté, bio-ingénieure de formation. La « lettre à Charlie » en question (PDF), écrite par un professeur non médecin à l’Université de Bordeaux, est longue de 16 pages que je n’ai pas lues en entier, et j’explique plus bas pourquoi je n’y ai pas consacré plus de mon temps de lecture disponible, déjà très encombré. Lorsque je relève dans un texte des abracadabranteries patentes, je l’écarte, sachant qu’inévitablement des choses exactes peuvent  y être avancées, qu’en général je trouverai ou ai déjà trouvées ailleurs, surtout si elles sont cruciales.
Je présente donc ceci au cas où les heures déjà passées à cette affaire qui a fait son « buzz » seraient utiles à l’une ou l’autre lectrice ou lecteur. Lire la suite

Ceci n’est pas une dictature sanitaire

Illustration lalibre.be

(Ce texte paraît aujourd’hui sur le site du journal lalibre.be. Repris aussi par La chronique de la nouvelle normalitérannemarie.wordpress.com, …)

 

Bonjour!

 

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Albert Camus.
Les usagers de l’expression selon laquelle nous sommes en « dictature sanitaire » se trompent au moins doublement.

Ils se trompent d’abord parce qu’il faut réserver le mot de dictature à des réalités plus spécifiques et sanglantes que l’état de choses actuel. Dans une dictature, ces dénonciateurs n’auraient pas eu l’occasion de répéter une seule fois leur philippique avant l’emprisonnement ou la torture. À force de recourir à des outrances, les mots se vident de leur sens et deviennent manquants.

Les usagers de l’expression « dictature sanitaire » se trompent ensuite parce que cette supposée dictature n’est pas « sanitaire ». Lire la suite

Lundimatin.am : « Louis Fouché, gourou d’une pépinière d’extrême droite »

 

Bonjour!

Comme on peut le constater en parcourant Condroz belge, je ne perds pas de temps à polémiquer avec des « antivax » et autres partisans de la « dictature sanitaire », plus ou moins inévitables sur la toile.

Mais je relaie ici un article du site Lundi matin.

J’ai déjà écouté une vidéo de Louis Fouché, et je n’en écouterai pas de deuxième. Ce médecin réanimateur parle avec clarté et douceur, et je le trouve tout à fait inutile. En fait, il est toxique.
(J’ai consacré un billet  de Condroz belge au professeur Renaud Piarroux, l’épidémiologiste français qui a éradiqué le choléra importé en Haïti par les soldats népalais, Lire la suite

Taux de reproduction du SARS-CoV-2 et incidence en Europe, entre le 1 et le 16 mai 2021

Source: ourworldindata.org

 

Bonjour!

Le taux de reproduction R du virus

La liste des pays retenus ici est arbitraire. Il s’agit de la Belgique et des pays limitrophes, d’autres pays européens et de la Colombie où sont noués des contacts personnels, de la Suède en raison des particularités de sa politique sanitaire, des EU et de la Chine pour des raisons évidentes, et d’Israël en tant que pays le plus vacciné au monde, que ce soit complètement ou avec une dose au moins. Les autres pays du monde se trouvent sur la page indiquée ci-dessus. Lire la suite

L’erreur logique (ou pire) du « modèle emmental » appliqué à la protection contre le Covid-19

(On peut cliquer pour agrandir l’image. Remarquez bien ce que fait une « souris de la désinformation » dans l’illustration.)

 

 

Bonjour!

Regardons bien cette illustration qui circule sur Internet. Elle a été produite par Ian MacKay, virologue de l’Université du Queensland en Australie.

Elle explique comment se protéger du covid-19. L’idée n’est pas bête, et elle a ses lettres de noblesse scientifiques.
Le « modèle  du fromage suisse » est un modèle de causalité des risques industriels, introduit vers 1990 par le professeur Reason de Manchester,  (Wikipedia FR ),  et source de nombreux développements ultérieurs. Lire la suite