Avis à la population : le coût du carburant, thermique ou électrique, aux 100 kilomètres

 

Bonjour!

J’ai fait le plein ce soir, dans une station où cette affichette se trouvait sur chaque porte et chaque mur de la boutique. Lire la suite

Mensonge et assistanat, la royauté à Londres comme ailleurs

 

Bonjour!

 

Il y a heureusement des Britanniques qui ne se pâment pas dans l’hystérie royaliste uniformément recueillie et nourrie par les grands médias. Des manifestants républicains ont par exemple été prestement et discrètement réduits au silence. Où en a-t-on entendu parler?

Mensonge

« La monarchie comme symbole de devoir ou de sacrifice est un mensonge » , voici ce qu’en substance vient de déclarer, et d’argumenter, Clive Lewis, un important député du parti travailliste s’exprimant avant la fin de la période de silence politique, fixée au lendemain des obsèques de la reine décédée, qu’a recommandée la direction de son groupe politique. Lire la suite

La rentrée des luttes sera-t-elle chaude ?

À venir fin du mois.

« On ne peut pas faire confiance à Uber », ni aux GAFAM de toutes tailles

 

Bonjour!

Je présente ici un article du New York Times qui a beau dater du 7 décembre 2014, il n’en présente pas moins une plongée dans les pratiques des entreprises numériques tout à fait actuelle et très intéressante par sa redoutable factualité.
L’original en anglais sera utile aux praticiens de la langue de Shakespeare et aux curieux qui veulent en consulter les liens, et une traduction française par Deepl.com se trouve ici.   Les auteurs s’appellent Zeynep Tufekci et Brayden King.

Voici quelques extraits en guise de résumé. Lire la suite

Suivre Reporterre.net est un devoir ! – Et un plaisir

19 salariés en CDI, dont 14 journalistes, et écart des salaires de 1 à 1,9.

Bonjour !

Si vous ne connaissez pas encore reporterre.net (voir aussi sa notice Wikipedia), vous allez vous régaler. Ce média hors norme, centré sur la question environnementale et sociale, monte en puissance depuis qu’il a été créé par Hervé Kempf en 2007. Hervé était réacteur en chef-adjoint, pardon, rédacteur, pour l’écologie au journal Le Monde, et ses comptes rendus des luttes écologiques, notamment celle qui allait mener à la création de la ZAD de Notre-Dame des Landes, ont déplu au point qu’il a pris la porte.

Reporterre que je tiens pour le meilleur et indispensable journal de langue française sur son sujet, publie ce jour, comme chaque année, ses comptes annuels 2021. Lire la suite

Barbara Stiegler, nouveau libéralisme autoritaire et retraites

 

Bonjour!

Barbara Stiegler, déjà connue des lectrices et lecteurs de Condroz belge, professeure de philosophie politique à l’université de Bordeaux, a été invitée à une soirée électorale par François Ruffin, sur ses terres autour d’Amiens, préfecture du département de la Somme en Picardie française.

Elle développe sa vision du nouveau libéralisme autoritaire. Tout réglementer, tout cadrer, avec une prétention scientifique. La mondialisation et la division mondiale du travail comme seul sens de l’histoire, jusqu’à, « très naturellement » , « un état d’urgence permanent, avec un régime de catastrophe constant » … Un sens de la vie, une vision du monde, universalisant les comportements marchands de concurrence. Lire la suite

Edgar Morin: il faut distinguer entre la rationalité ouverte et connaissant ses limites, et …

Photo <em>lesoir.be </em>
Photo lesoir.be

 

Bonjour!

 

William Bourton, chef du service Forum du Soir, livre un entretien avec Edgar Morin, 101 ans en juillet prochain.

Extrait (c’est Condroz belge qui souligne):

Il me semble certain que les progrès des sciences et des techniques aient permis des calamités comme la guerre moderne, l’industrialisation de la mort à Auschwitz ; que la machine ait permis d’asservir non seulement les choses matérielles mais aussi les humains asservis aux machines et menant une vie de plus en plus machinalement chronométrée. Le progrès technique est ambivalent, il ne produit aucun progrès moral. De plus aucun progrès n’est irréversible, comme par exemple la démocratie. Quant à la Raison, Adorno et Horkheimer, de l’École post-marxiste de Francfort, ont dénoncé la raison instrumentale, utilisée pour asservir et détruire. Enfin il faut distinguer entre la vraie rationalité ouverte sur les contradictions qu’elle rencontre dans l’exploration du monde, comme en microphysique, et connaissant ses limites, et puis le rationalisme clos et arrogant qui est la dégradation de la rationalité. Je me considère comme rationnel, mais il y a aussi la poésie dans la vie, il y a aussi l’inexplicable qui dépasse les capacités de l’esprit humain.

Lire la suite

À l’attention des gouvernements fauchés, comme celui de la Wallonie : trois ans de cannabis légal au Canada ont créé 15 milliards de taxes et 151.000 emplois

Cannabis indica, sommité fleurie d’un plant femelle – https://highgarden.ch. C’est là que se trouve le principe actif.

 

Bonjour !

 

La prohibition ouvre un marché à la criminalité organisée et l’enrichit.

Elle coûte aussi d’inutiles frais de police et de justice, invalidants et absurdes.

Le cas de la prohibition de l’alcool au États-Unis dans les années 1920-1933 a été exemplaire et sur-documenté. Pour le cannabis, comme pour d’autres produits, ces derniers autrement dangereux, les acteurs de terrain plaident depuis des décennies pour une légalisation variable selon les cas, large pour le chanvre indien (le cannabis), et très contrôlée pour l’héroïne, mais les gouvernants montrent ici une funeste rigidité et un respect hors de proportion autant qu’irresponsable, de la morale obtuse et conservatrice la plus surannée. Ils exercent le pouvoir, mais surtout pas celui de questionner, informer, éduquer leurs publics.

Cela tombe pourtant sous le sens ! Si les démocraties électorales étaient conséquentes avec leur théorie officielle, ce sujet ne serait plus qu’un objet historique. Lire la suite

Décembre 2021 : « Bonne année ! » , « Bonne année ! »

 

Bonjour !

 

Je vous souhaite malgré tous les nuages noirs qui s’amoncellent par-dessus nos têtes, le meilleur pour l’année qui vient.
Condroz belge reçoit à l’instant, venant du futur, la quatrième de couverture d’un nouveau livre :

La première grande syndémie finale avait deux ans. Les sociétés riches commençaient de se déchirer, comme lorsque toute question historique arrivant à maturité pouvait alors déchirer. Quand Israël répétait sa guerre à Gaza, les amis se déchiraient, les familles se déchiraient, Gaza devenait un sujet qui fâche, et même si cela ne durait que deux ou trois semaines, le signe de la maturation de la question israélo-palestinienne était là. Nous parlons ici de maturation dans un périmètre donné, celui de la conscience banalisée de l’Occident riche et dominant au début du deuxième millénaire EC. Pour ce qui est des populations locales, en particulier les dominées, cette maturation était effective depuis longtemps.
Il en allait ainsi en ces temps-là. Lire la suite

Julos Beaucarne, 27 juin 1936 – 18 septembre 2021

(Billet publié simultanément sur le blog de Paul Jorion)

Bonjour !

Cinquante-cinq ans d’albums, une vie de poésie et d’engagement, en français et quelquefois en wallon. Pendant longtemps, le contrat avec sa société de disques lui imposait un opus chaque année, et chaque année il se produisait durant un mois à Paris, où il avait trouvé un public aussi. Son pull arc-en-ciel, il l’a porté pendant au moins vingt-cinq ans, et je l’ai entendu répondre un jour à une dame étonnée qu’il en était à son septième: c’est simple, il s’en faisait faire un nouveau à l’identique, quand le dernier commençait à rendre l’âme.

Sa lettre à Kissinger évoque la fin de Victor Jara, récemment rappelée sur le blog de Paul Jorion, après le coup d’État d’Augusto Pinochet en 1973.
Une autre de ses lettres a fait le tour du monde, sous le titre « Lettre ouverte de Julos Beaucarne » Lire la suite