Michaël Fœssel : 1938-2021, le fascisme est-il à nos portes?

 

Bonjour!

Attention, ceci est du lourd, qui demande du temps et de la disponibilité d’esprit. Mais dame, nous aimons apprendre, non.
Si tout s’acquérait par des clics, on le saurait et nous ne serions pas ce que nous sommes.

Je vous propose ici un entretien réalisé par Blast, ce nouveau média en ligne créé par Denis Robert et des amis, qui a recueilli un formidable appel aux dons, ce qui indique bien l’attente et un besoin, et dont Condroz belge a déjà parlé non sans enthousiasme. Je n’ai pas hésité à me faire sociétaire.

La question posée en titre est historique, et ici c’est un philosophe qui s’exprime, Michaël Fœssel. Lire la suite

Ceci n’est pas une dictature sanitaire

Illustration lalibre.be

(Ce texte paraît aujourd’hui sur le site du journal lalibre.be. Repris aussi par La chronique de la nouvelle normalitérannemarie.wordpress.com, …)

 

Bonjour!

 

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Albert Camus.
Les usagers de l’expression selon laquelle nous sommes en « dictature sanitaire » se trompent au moins doublement.

Ils se trompent d’abord parce qu’il faut réserver le mot de dictature à des réalités plus spécifiques et sanglantes que l’état de choses actuel. Dans une dictature, ces dénonciateurs n’auraient pas eu l’occasion de répéter une seule fois leur philippique avant l’emprisonnement ou la torture. À force de recourir à des outrances, les mots se vident de leur sens et deviennent manquants.

Les usagers de l’expression « dictature sanitaire » se trompent ensuite parce que cette supposée dictature n’est pas « sanitaire ». Lire la suite

Il faut dire non à la politique qui dit non aux sans-papiers

We are Belgium too – © Krasnyi Collective – Dominique Botte

 

Bonjour!

 

La position de fermeture du gouvernement « Vivaldi » face à la grève de la faim des sans-papiers à Bruxelles est insupportable.
Elle ne se justifie que par une position butée, idéologique, typique d’un extrême-centre qui mérite d’être nommé ainsi par les effets de sa politique, lesquels n’ont rien de modéré.
Elle est aussi typique d’une position électoraliste qui se prémunit contre la droite et contre la droite de la droite.
…Mais que font le PS et Ecolo dans cette galère? Empire du « réalisme » ?

  • Si vous n’avez pas signé cette pétition, signez-la: https://www.wearebelgiumtoo.be/ 
  • Si vous l’avez signée, diffusez-la au maximum. Il est plus que tard.

Côté coeur, voyez le témoignage d’un médecin qui leur a rendu visite. (6 juillet !)

Côté raison, voici Lire la suite

Deux logiques de la vaccination. La santé publique et la protection individuelle

 

 

Bonjour !

 

J’ai déjà mentionné ces deux logiques de protection par la vaccination: la logique de santé publique, opportuniste car tributaire des approvisionnements voire des erreurs et impréparations, et la logique de protection individuelle, où chacun souhaite son « meilleur » vaccin, ce que vise aussi, en tout respect du serment d’Hippocrate, la médecine de terrain.

Voici que ces deux logiques s’opposent sur la place publique en Belgique. Sans doute est-il significatif que l’article du Soir du 27 avril, qui relève cette discordance, soit à la limite de l’obscurité, s’agissant de ne pas cultiver la peur, ou de ménager la chèvre et le chou. (En ligne ici ou en PDF .)

Que se passe-t-il? Lire la suite

Le coup de sonnette d’après

 

https://www.futura-sciences.com

 

Bonjour!

 

Attention, ceci est un courrier de la peur.

La France vient d’interdire les vols vers, ou depuis, le Brésil.
Pourquoi?
Parce que le variant brésilien P1 fait un massacre dans son pays d’origine et touche beaucoup de gens entre 20 et 40 ans, après le surgissement il y a quelques mois, à Manaus d’abord, d’un variant « efficace », c’est à dire plus contagieux, car le variant qui s’impose est tout simplement le plus contagieux, tandis que les variants, c’est la vie normale des virus. Supposons donc que le variant brésilien dit P1, qui vient par ailleurs d’être identifié en Colombie britannique dans l’est du Canada, est le même ou le cousin de celui de Manaus. En fait, « variant P1 » est un label approximatif : « ce sont plusieurs dizaines de variants, qui contaminent aujourd’hui au Brésil des malades de plus en plus jeunes » .

Le pouvoir français est un des extrêmes de ces gouvernements qui prennent des mesures trop tard, quand il n’est plus possible d’ignorer une évolution qui était éventuelle, probable, ou évidente. Je me propose  d’adopter une grille de lecture, « Le coup de sonnette d’après » , pour subodorer, ou inférer, une information non divulguée mais qui ne peut laisser sans réponse. Lire la suite

Barbara Stiegler : covid, Macron, allergie à la démocratie

Bonjour!

Barbara Stiegler est professeure de philosophie à l’université Bordeaux-Montaigne. Elle est la fille du regretté Bernard Stiegler, philosophe des techniques bien connu de Condroz belge.

La voici dans un entretien avec François Ruffin, vous connaissez, ce type qui ne fait que ce qu’il veut ou désire (bon, une façon provisoire de le dire), et invite si souvent des gens qui ont des choses intéressantes à dire, de la chercheure à l’aide soignante ou technicienne de surface à l’assemblée, ou vice versa.

Barbara Stiegler vient de publier un petit livre, De la démocratie en Pandémie, Lire la suite

Censure Internet: Un dangereux projet de règlement de la commission « LIBE » du Parlement européen

D’après laquadrature.net

Bonjour!

Ce projet de règlement doit encore passer la barre d’un vote en session plénière du Parlement européen.

Il autoriserait la police de n’importe quel pays de l’Union neuropénienne européenne d’obtenir

  • en une heure
  • le retrait de n’importe quel contenu Internet
  • de n’importe quel pays de l’Union,
  • sans passer par un juge.

Lire la suite

Manon Aubry, députée européenne, à Ursula Von Der Leyen: « L’U. E. s’est couchée devant les labos pharma »

 

Bonjour !

Voici l’adresse de la jeune députée européenne Manon Aubry (France insoumise) à la présidente de la Commission européenne.
C’est clair, et très clair !

Les États ont aidé massivement le big pharma à développer des vaccins, sans conditions.
Les grandes firmes font la loi sur les prix, les délais de livraisons, elles ont obtenu des contrats qui les dégagent de toute responsabilité. Elles récoltent les bénéfices et arrosent les actionnaires.
Merveilleux! Lire la suite

La saga des masques anti-covid en Belgique, par Jean-Jacques Jespers

(D’après vegaoopro.com)

 

Bonjour!

Jean-Jacques Jespers est un journaliste qui a fait ses preuves, enseignant à l’ULB (Bruxelles), tenant aujourd’hui la chronique « Le journal des bonnes nouvelles » dans l’émission d’humour « C’est presque sérieux » de Radio Première, radio belge de service public.

C’est là qu’il vient de donner, ce 26 février, le premier chapitre de ce qu’il annonce comme sa (future) célèbre conférence, consacré en trois minutes à la saga des masques en Belle Gique (expression célèbre en Flandre et en flamand aussi.)

Je ne vais pas « spoiler » votre écoute, vous jugerez par vous-mêmes.
« La Défense » et le  gouvernement Michel II sont au premier rang, et Condroz belge ne peut que marquer son accord  à la conclusion, une prédiction sur tout ce à quoi l’on peut s’attendre dans le business as usual de ce pays.

CoronaViral, 31Gloubi-boulga, mot de l’année 2020

"Absurdistan autoritaire", a titré le quotidien allemand <i>Die Zeit</i> à propos de la gestion française de la covid-19
« Absurdistan autoritaire », a titré le quotidien allemand Die Zeit à propos de la gestion française de la covid-19

 

Bonjour!

Condroz belge a pleinement découvert un nouveau mot en 2020.
Depuis qu’il est petit, le taulier de Condroz belge adore les mots et les nouveaux mots, et à toutes périodes de sa vie il a fréquenté et fréquente les dictionnaires, ce qui ne semble pas devoir changer avec l’arthrose des pouces et autres cadeaux de son âge qui avance, avance, avance. Seuls les distraits pensent que le dictionnaire est une aide pour les adolescents, et qu’une fois adulte, formé et déformé, le citoyen normalement négligeant, pardon, intelligent, cesse de parcourir des dictionnaires. Car les distraits ignorent que les plus grands écrivains et linguistes comme les baratineurs de tous poil et plume ne peuvent vivre sans les dicos.

Parenthèse. Comme en toutes choses, le mérite n’a rien à y faire. Dans le cas de notre taulier, il y avait dans sa prime enfance un domaine et un seul, où son père ignorait la fatigue et répondait toujours présent, celui des questions inévitables de l’enfant, « Papa, ça veut dire quoi … ? » Que fait en cette circonstances un fils manqué face à son père manquant? Lire la suite