CoronaViral, 7 – UE : soutenir les pays par de l’endettement ?

Matt Kenyon, The Guardian

(Ici la liste de mes billets de la série CoronaViral)

Bonjour!

Il n’avait pas échappé à Condroz belge, ni à de nombreux autres, que les mesures de soutien aux pays dans la tourmente du SRAS-2, consistent en grande partie en des autorisations accordées aux gouvernements de s’endetter au-delà de la règle sacro-sainte et très germanique, d’un maximum de 3 % des budgets nationaux, imposée par les traités austéritaires dont la Commission européenne est le gendarme sourcilleux. L’Italie a donc pu donc l’urgence contracter une dette de plusieurs dizaines de milliards d’euros pour faire face aux événements.
Ces endettements sont évidemment très inquiétants pour l’avenir.

Une autre règle de l’Union européenne est que les États se financent exclusivement auprès des grandes banques privées et non plus comme avant, Lire la suite

CoronaViral, 2 – Krach boursier « coronavirus »: Pourquoi les banques centrales sont impuissantes

 

Project Syndicate

 

Bonjour!

Le krach boursier d’après 2008, unanimement annoncé par les économistes libres, mais aussi par des responsables financiers divers, repentis ou pas, est arrivé.
Comme attendu, il est pire.
Et comme on le savait, il était impossible de prévoir par où il arriverait. Ce fut cet événement inattendu, la pandémie de la Covid-19.

Vous avez remarqué que « tout le monde s’en fiche », médias mainstream compris. Tout le monde, sauf les opérateurs financiers, les boursicoteurs professionnels, et quelques épargnants en général plus ou moins aisés, qui trouvent malin de faire « travailler » (la pub) leur argent  en bourse, ce qui fait, en proportion de la population globale, très peu, vraiment très très peu, de monde.

Les banques centrales ont après 2008, sauvé nombre d’institutions financières et le système financier en général, par des mesures massives allant des réductions des taux d’intérêt à une création monétaire effrénée de milliers de milliards d’euros. Lire la suite

Quelques remarques sur le revenu universel

thinkerview.com (1 heure 29 minutes)

Bonjour!

Le revenu universel, dit aussi allocation universelle ou revenu de base, qui serait octroyé inconditionnellement à tout·e citoyen·ne, indépendamment de toute activité, toute autre rémunération ou toute condition de patrimoine, est un sujet qui traverse toutes les orientations politiques. On le voit défendu de la gauche de gauche à l’extrême-droite, ce qui donne à méditer…
Lire la suite

Eden, série franco-allemande sur la question migratoire en Europe

 

Bonjour!

 

Attention, coup de coeur et coup au coeur!
Eden est une formidable série franco-allemande réalisée par l’Allemand francophone bi-culturel Dominik Moll. Ce sont six épisodes numérotés de 1/6 à 6/6, visibles sur Arte.tv jusqu’au 31 mai.

Tournée sur trois pays, Grèce, Allemagne et France, en cinq langues (minute 32:40 ici), cette série présente en un montage très nerveux des destins croisés de migrants, autant que de gens ayant affaire avec eux à des titres divers. La distribution est remarquable, menée par Sylvie Testud et des acteurs syriens incroyables, réfugiés eux aussi, « stars dans leur pays » selon les mots du réalisateur. Lire la suite

La crise financière qui vient: Jacques Attali monte au créneau

D’après un dessin paru dans Tech Central (Afrique du Sud)

Bonjour!

Tout d’abord, joyeux dimanche…

La suite…  De nombreux observateurs ont annoncé un retour, forcément plus grave, de la crise de 2008. Condroz belge a déjà cité George(s) Ugeux, Gaël Giraud, Jean-Michel Naulot, Paul Jorion, le CADTM…

Jacques Attali de son côté, tire aujourd’hui même une sonnette d’alarme. Lire la suite

Décès d’Albert Frère. Mais que fait la presse?

Bonjour!

Alors que les presses belge et française se répandent en propos lénifiants à l’occasion du décès d’Albert Frère, un livre de Denis Robert et Catherine Le Gall a été fort opportunément publié en septembre. On se souvient de Denis Robert, romancier et journaliste connu pour ses aventures avec les banques et barbouzes diverses, causées par ses enquêtes et révélations dans l’affaire Clearstream.

Ici, l’ouvrage intitulé Les Prédateurs: des milliardaires contre les États est consacré aux deux seuls milliardaires …non français, présents au Fouquet’s le soir même de l’élection, pour fêter la victoire de Sarkozy élu président.

Il paraît que cette enquête hors normes se lit comme un thriller. Elle est éditée par le Cherche midi, dont on peut lire ici la présentation.

Entretiens écrits et filmés avec les auteurs:

  • On trouvera ici un entretien donné par Denis Robert à Le Média, télévision des Insoumis de Mélenchon et par ailleurs une des meilleures sources sur les gilets jaunes. « Dans son dernier livre « Les Prédateurs : des milliardaires contre les États », il traque les profits de deux milliardaires discrets passés maîtres dans l’art de piller les États, dont la France : le Canadien Pierre Desmarais et le Belge Albert Frère. Ils sont notamment impliqués dans le rachat de GDF Suez, dans le scandale de la vente de Quick à la Caisse des dépôts et des consignations, dans le scandale UraMin, et le scandale Petrobas au Brésil. »
  • L’étonnante télévision du Sénat français propose elle aussi un entretien avec les deux auteurs, où l’on entend « Les milliardaires achètent des politiques« . Le livre est présenté comme « Une enquête sur les dérives du capitalisme financier. C’est l’interview sans fard de Public Sénat avec en bonus un message à Emmanuel Macron.« 
  • Enfin, dans l’entretien (écrit) qu’il donne au site français lelanceur, Denis Robert note une obstruction de la justice française à la justice belge dans l’affaire de la vente de Quick par le baron Frère. (La « maison royale » a en effet une politique très active d’anoblissement des Belges riches et/ou célèbres, car la maison royale sait qu’on n’est plus au XIXe siècle, quand Balzac écrivait qu’il y a un crime caché à l’origine de chaque grande fortune.)

 

La crise qui vient

Dessin paru dans Tech Central (Afrique du Sud)

 

« D’ici 2020, George Ugeux prédit une nouvelle crise économique sans précédent » , nous prévient Radio Première RTBF.
(Dans un entretien qui certes vaut un autre billet à lui tout seul, et dont vous pouvez trouver ici un enregistrement mp3.)

Et il n’est pas le seul. Lui voit arriver la crise par l’endettement des États, et d’autres par d’autres chemins, l’implosion de l’euro, la dette étudiante US, la dette des entreprises privées (CADTM), les banques italiennes, mais ce qui paraît établi, c’est que tout est en place pour un 2008 en pire, et assez prochainement.
Tout est comme avant 2008, en plus grand, et en plus rapide. Ainsi, avec le high-frequency trading, il n’y a plus aujourd’hui que deux traders chez Goldman-Sachs. Je veux dire: deux traders humains. Le trading à haute fréquence, c’est légal, et ce sont des ordinateurs qui parlent à d’autres ordinateurs. Une merveille! Lire la suite