En un mois, des sans-logis réveillent la Vicomtesse au Bois Dormant de quatre ans de sommeil

 

Bonjour!

 

J’ai mis trente ans, après quatre années d’économie à l’université et un questionnement incessant, à me faire une réponse à cette question: pourquoi aucun pays riche n’assure-t-il un logement de qualité à prix abordable à toute sa population?
La réponse tient en une phrase: le logement n’est pas du logement, mais une spéculation.

En ce moment, une lutte oppose des sans-logis occupant un bien, vide depuis quatre ans, et les associations qui les soutiennent, à la propriétaire, soudainement en besoin de ce lieu, la vicomtesse héritière de Spoelberch.
La famille de Spoelberch est la deuxième fortune de Belgique et un des grands actionnaires d’Inbev, groupe brassicole belgo-brésilien au chiffre d’affaires annuel de 16 milliards d’euros, distribuant autour d’1,4 milliard de dividendes par an.
La famille est discrète, bien sûr, mais connut les honneurs de la presse pour être citée dans les affaires de vols d’impôts dites LuxLeaks, SwissLeaks et Panama Papers. Ben oui, qui voudriez-vous que s’y retrouvent, à part le crime organisé ?

L’occupation se passe avenue Louise, un des quartiers du commerce et du logement de grand luxe à Bruxelles.
Parfaite illustration de la spéculation, ce bien est en attente de rendement.

Site www.stopexpulsionlouise.be
Pétition http://stopexpulsionlouise.be/#petitio
Vidéo claire et efficace Des sans-abris contre la 2e fortune de Belgique, 7 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.