CoronaViral, 28 – La Belgique a foiré !

https://bx1.be/dossiers/coronavirus/deces-suite-au-coronavirus-en-region-bruxelloise-un-epidemiologiste-conteste-les-chiffres/

 

 

Bonjour!

Ceci est un billet rapide, où toute la coloration lyrique, titre compris, et les erreurs éventuelles, sont de Condroz belge.

Voici un entretien au Vif, et un à la Rtbf, de Philippe Laurent, médecin épidémiologiste, fondateur de MSF-Belgique et son premier directeur, directeur ensuite de la Croix Rouge Belgique, journaliste médical.

La Belgique a foiré ! « Désinvolture », méconnaissance du terrain, chiffres favorables et « rassuristes », par exemple cette fameuse moyenne sur 7 jours, alors que le propre de la réponse à cette maladie c’est d’anticiper, exclusive des experts académiques et non de terrain (ou dirais-je, de la médecine de catastrophe, de la médecine humanitaire). Le dépistage et le traçage sont complètement dépassés et inopérants aujourd’hui, à Bruxelles qui vient de distancer de loin Madrid dans les difficultés, et en Wallonie. Nous verrons si la Flandre suivra ou pas. Lire la suite

Champs …de bataille – L’agriculture en Wallonie, en Europe et ailleurs

Bonjour!

Voici une belle vidéo de toutvabien.tv (sur youtube : http://youtube.toutvabien.tv), chaîne télévisuelle d’Esperanzah.be. (34 minutes)

Cette vidéo est belle parce que de résistance, dans un monde un rien désespérant.
L’agriculture doit absolument échapper aux logiques du libre-échange et de la financiarisation. Les régions wallonne et flamande ont un vrai pouvoir de refus du Ceta ou du Mercosur, ces traités qui nous tirent vers le bas et vers le mur. Lire la suite

Exportations d’armement : la Région wallonne poursuivie pour refuser l’accès à la liste des autorisations

FN cartouche 12.7
12.7, c’est le calibre des fusils d’assaut de la FN Herstal les plus méchants, ceux qui permettent de « blesser mortellement » à 700 mètres. D’après une photo de © Clément Philippe, in Lecho.be

 

Bonjour!

La Région wallonne organise une opacité aujourd’hui illégale, vu l’obligation des administrations de laisser consulter leurs documents par les citoyens.
Ce fait du prince, encore actuel, était déjà mentionné dans Condroz belge en mars 2007 et y fut rappelé encore ce 4 septembre.

Mais voici une bonne nouvelle, que Lecho.be présente ce 12 septembre selon une dépêche Belga: Lire la suite

Syndicalisme: la FGTB veut troquer des emplois wallons contre des morts au Yémen et ailleurs

Le fusil d’assaut FN-SCAR dans sa version H-TPR, de calibre 7.62, capable, dit la notice, de « blesser mortellement » à 700 mètres.

Bonjour!

Mon titre est un peu violent. Mais d’une part il est exact, et d’autre part il faut bien secouer les consciences anesthésiées, sans quoi je serais en délit de non-assistance à personne en danger. Je l’emprunte à une Lettre ouverte aux syndicats, de l’excellente Colupa, la Coalition Luxembourgeoise pour la Paix. (De la province belge du Luxembourg.)

Cela fait quelques jours que Condroz belge perd des neurones et se fait des cheveux blancs à lire les déclarations des syndicats, en particulier la FGTB, en défense des exportations d’armes wallonnes. Lire la suite

Nouvelle majorité wallonne: les copains font leur marché

Bonjour!

Les socialistes belges francophones méritent bien ce qui leur arrive. Ils en méritent plus, et il leur en arrivera plus.
En attendant, la nouvelle majorité wallonne ouvre la porte à ses proches, qui font leur marché.

…C’est ça qui est terrible avec la droite d’origine, et bien sûr avec la copie socialiste aussi: la société et le bien commun paient les frais. C’est leur raison d’être en démocratie réelle.
Personne ne vend une source de revenus pour un petit gain à court terme, sauf les désespérés. Et sauf les politiciens avec l’argent des autres.

 

Albert Frère négocie le rachat de 25 à 30% de la Sonaca

Le groupe d’Albert Frère, à travers son fonds Ergon Capital, a entamé des discussions avec la Région wallonne pour racheter entre 25 et 30% du capital de la Sonaca. L’opération pourrait rapporter 75 millions d’euros à la Région.

Sonaca – Photo News

La suite en ligne sur le site de L’Écho, et ici en PDF.

 

Wallonie-CETA, 1-0 – Victoire du nationalisme flamand

auparlement-flamand-le-lion-est-au-sol
Au parlement flamand, le lion est au sol.   (Photo lavenir.net)


 

La Flandre avait le pouvoir. Elle l’a encore. (Aujourd’hui avec la collaboration des libéraux francophones.)
La Flandre avait le nombre. Elle l’a toujours.
La Flandre avait la richesse. Ça n’a pas changé.

Et cependant, elle voulait plus.
Elle pensait que « plus », ce serait l’indépendance.
Elle deviendrait alors encore plus riche, purifiée des influences allochtones, et elle pensait que tel est le but ultime du progrès humain.

Quand nous disons « la Flandre », c’est bien sûr une simplification. Nous parlons de l’énigmatique destin de cette province qui avait aussi, comme partout, ses gens honnêtes et ses dissidents. Lire la suite

Emmanuel Todd : « Priver le PS de son dernier rempart : les frondeurs »

orwell_deputes_travaillistes
Cité par Simon Leys dans « Orwell ou l’horreur de la politique » , 1984, p.12

Bonjour!

 

La réflexion fut britannique, la voici française, et nous pourrons l’étendre à notre pays.

C’est Emmanuel Todd qui déclare: il faut « priver le PS de son dernier rempart : les frondeurs ». Les frondeurs, ce sont les députés du PS qui, sur des positions de gauche, renâclent un peu, s’abstiennent parfois, pour en général finir par s’aligner sur la ligne, ou la discipline, du parti.
« Que le PS soit de droite, poursuit Emmanuel Todd, tout le monde le sait. Mais il faut maintenant les priver de leur dernier rempart : les frondeurs. Ce sont eux qui vont servir d’ultime alibi. Ils sont certes sympathiques à titre individuel, mais ce sont désormais eux les plus nocifs, eux qui empêchent une clarification. Ou alors, qu’ils soient conséquents, et qu’ils fassent tomber le gouvernement. Le reste relève de l’agitation.
Être de gauche c’est ne plus jamais voter PS. Et il ne faut pas regarder ça comme un geste négatif, mais au contraire positif : se débarrasser du Parti socialiste, c’est ouvrir un champ des possibles. » Lire la suite

PS belge: marchand d’armes et royaliste …L’impuissance

Fusil-FN-SCAR-H
Le fusil d’assaut SCAR-H, de la toute régionale-wallonne Fabrique Nationale

Bonjour!

La Belgique francophone avait déjà inventé le socialisme royaliste, par peur que la Flandre ne lâche le pays, qui est un royaume. Les socialistes, parti dominant l’électorat francophone, ont estimé à haute analyse que le roi serait un garant de l’unité du pays et que protégeant la royauté, on protégerait la Wallonie. Car cette dernière, en recherche d’une reconversion, aurait à craindre d’une éventuelle perte de la contribution aux budgets nationaux d’une Flandre récemment enrichie. Alors qu’au referendum dit de la question royale, en 1951, les francophones à majorité socialiste et libérale auraient volontiers liquidé la royauté, cette dernière fut sauvée par la Flandre, à l’époque encore rurale et déjà conservatrice. Précisons qu’il s’agit ici de l’unité géographique et administrative, car pour ce qui est de l’unité des patrons et des syndicats, celle-ci est nouée depuis longtemps, s’agissant des élites syndicales plus que de la base, bien entendu. Les syndicalistes socialistes médiatisés ne cessent de pleurer pour que vive la « concertation sociale », une musique, on ne sait trop pourquoi, si douce à leurs oreilles.

Après la baisse des ventes qui a suivi la fin du communisme en Europe, le mur de Berlin tombant en novembre 1989, et la fin de la guerre froide, le marché mondial de l’armement est aujourd’hui à nouveau au plus haut. Lire la suite

« La famille royale en visite à Pairi Daiza » (lalibre.be): ON S’EN FOUT !

Un_roi_cest_rien_en_démocratie33333

Ben oui !

Une monarchie, l’ « archie » d’un seul, et héréditaire en plus… Au secours les neurones!

En démocratie, ça n’existe pas !

La Libre, appellation auto-proclamée, est un journal de droite et monarchiste, démocrate et libéré quand rien ne se passe, mais de droite et monarchiste dès que la contestation monte.

Le Soir est son rival socialiste-de-droite, comme sont les socialistes aujourd’hui.

En période normale ou dormante, Le Soir refuse les chroniques « trop » à gauche ou trop libertaires, que La Libre alors se fait un plaisir de publier. Le manifeste d’Une autre gauche a été publié par La Libre, Jean Bricmont, que je salue, est publié par La Libre, mon articulet contre Nicolas Hulot quand il a prétendu faire de la politique, a été publié par La Libre et négligé par Le Soir, et tant d’autres.

Mais quand la conflictualité s’éveille, La Libre redevient un média de la droite rabique.

Il va sans dire que critiquer La Libre n’est pas louer Le Soir. Le Soir a des éditorialistes d’une droite affligeante, que je ne veux même pas nommer. Et je ne parle pas de son éditorialiste en chef, qui n’est pas la pire.
La droite qui s’appelle socialiste a quelque chose de pire que la droite historique, puisqu’elle se travestit, et qu’elle a trahi.