Climat, manif, déni, obéissance, dignité

Drapeau Extinction Rebellion

 

 

Bonjour!

J’étais hier à la manifestation pour le climat à Bruxelles.
25.000 personnes semble-t-il, ce qui est beaucoup trop peu pour une population de 11,4 millions. Avant les confinements, la jeunesse avait réuni 70.000 manifestants.

Un homme arrêté à un angle du parcours, de loin le plus photographié par les manifestants, affichait en néerlandais « Je manifeste depuis mes 98 ans pour mes cinq arrière-petits-enfants ». Lire la suite

La vie continue

https://www.lesoir.be/316412/article/2020-07-31/incendie-dans-les-pyrenees-atlantiques-le-feu-de-foret-est-maitrise
lesoir.be

La vie continue                                                         (PDF)

 

Climat, guerres, misères,
impasse civilisationnelle.

Extractivisme
mondialisé,
financiarisé.
Destructions des populations vivantes.

« Sixième extinction ».
Inhumaine humanité,
sur la touche.

De grands mots.
Cependant Lire la suite

Biodiversité : Vers une sixième extinction de masse ? – Par Bruno David, du Muséum d’Histoire naturelle

Schlorian.chhttps://twitter.com/schlorian

 

Bonjour!

 

Bruno David est le directeur du Muséum d’histoire naturelle de Paris.
Ancien chercheur au CNRS, d’une formation initiale en géologie, il est passé à la biologie et à la paléontologie, et publie cette année  À l’aube de la 6e extinction : comment habiter la Terre, aux éditions Grasset.

Je découvre Greenletter Club, « la chaîne qui décortique les grand sujets écologiques« .
Elle me paraît faire appel, sur chaque sujet traité, à de fins spécialistes.
Jugeons-en par cet entretien, en nous rappelant que le réchauffement du climat, qui est désormais un sujet impossible à négliger (bien qu’il y ait des artistes humains de l’impossible, en vérité au bord de la pathologie mentale), n’est que l’un des deux aspects de la destruction en cours. Le deuxième, tout aussi dangereux pour la vie humaine sur terre (et pas qu’humaine), est la destruction du vivant, soit l’atteinte à la biodiversité, en cours sur notre planète à une vitesse jamais vue dans les temps géologiques.
Et c’est bien homo sapiens à la manoeuvre, homo sapiens Uber Alles, démesure et cupidité assassines et suicidaires, au secours.
…D’accord, j’arrête, et je reviens au ton factuel et rationnel de mise ici. Lire la suite

Suivre Reporterre.net est un devoir ! – Et un plaisir

19 salariés en CDI, dont 14 journalistes, et écart des salaires de 1 à 1,9.

Bonjour !

Si vous ne connaissez pas encore reporterre.net (voir aussi sa notice Wikipedia), vous allez vous régaler. Ce média hors norme, centré sur la question environnementale et sociale, monte en puissance depuis qu’il a été créé par Hervé Kempf en 2007. Hervé était réacteur en chef-adjoint, pardon, rédacteur, pour l’écologie au journal Le Monde, et ses comptes rendus des luttes écologiques, notamment celle qui allait mener à la création de la ZAD de Notre-Dame des Landes, ont déplu au point qu’il a pris la porte.

Reporterre que je tiens pour le meilleur et indispensable journal de langue française sur son sujet, publie ce jour, comme chaque année, ses comptes annuels 2021. Lire la suite

Il reste QUATRE jours pour s’opposer en DEUX minutes à l’extension de Liege Airport

 

Bonjour!

Les militants du CLAP (Comité Liège Air Propre), comité des riverains, et de Stop Alibaba, plate-forme de la résistance, font du bon boulot, et un certain remue-ménage médiatique a été atteint. Il est clair qu’ils et elles travaillent beaucoup et connaissent bien de la fatigue, pour une lutte dont ils et elles se seraient bien passées !

Leurs appels à faire intervenir les citoyens intéressés, mais non militants ou peu disponibles, dans les failles ou possibilités légales de s’opposer, sont cependant peu performants selon un radio-trottoir de Condroz belge, une désorganisation elle-même adepte du droit à la paresse et bienveillante envers l’ignorance. Lire la suite

Syndémie

Les gorilles du zoo de San Diego en Californie ont été testés positifs au Covid-19 en janvier 2021. Illustration Reporterre.net.

 

Bonjour!

Que la pandémie du covid-19 est, comme bien d’autres, une syndémie, Condroz belge en a déjà rendu compte.

Un article de Reporterre.net en donne une belle illustration: https://reporterre.net/Animaux-sauvages-et-domestiques-ils-attrapent-aussi-le-Covid.

Des épidémies de virus Ebola (probablement survenues indépendamment des humains) ont tué 95 % de certaines populations de gorilles (38 survivants sur 377 animaux) en 2003. Quant aux chimpanzés, ils sont connus pour succomber aux virus respiratoires humains, notamment aux simples rhumes, au point que ces virus sont devenus leur principale cause de mortalité dans les parcs nationaux de Tanzanie.

Bonne lecture!

Guy

PS: la vidéo canadienne citée dans l’article de Reporterre est remarquable (11 minutes). Consacrée principalement aux visons d’élevage, population très sensible au SARS-CoV-2, elle développe le concept d’une seule santé. La santé des populations humaines, animales elles aussi, ne peut pas être l’objet d’un exceptionnalisme, elle fait partie intégrante de la santé animale globale.

François Sarano : « La loi de la jungle est la loi de la paresse »

 

Bonjour!

Pendant des années, j’étais accablé par la liste infinie des raisons de désespérer de l’humanité. Puis, j’ai pris conscience que la liste des raisons d’espérer était tout aussi énorme, frappé notamment par la myriade d’actes héroïques posés au quotidien par des amis inconnus et anonymes.
Aujourd’hui, je viens de regarder les 48 minutes de cet entretien de reporterre.net avec François Sarano, docteur en océanographie devenu chercheur plongeur ou plongeur chercheur, intitulé « François Sarano : ‘La loi de la jungle est la loi de la paresse’. » Un régal d’humanisme et de confiance en l’avenir, malgré le désastre en cours.
François Sarano est aussi co-scénariste du film Océans de 2009.

PS: rappelons que Reporterre.net est un journal en ligne consacré aux questions environnementales et donc sociétales, sans actionnaires ni publicité, vivant uniquement de dons. Comme dans les vrais restaurants, on peut consommer d’abord et payer, verser une obole, après, à la différence de la restauration rapide, où l’on paie d’abord.

Le boudin blanc de Liège en route vers le label IGP

Lauréat 2015 du meilleur boudin blanc de Liège de l'année 2015 (<a href="https://www.lavenir.net/cnt/dmf20150119_00588373" target="_blank" rel="noopener"><em>lavenir.net</em></a>)
Lauréat 2015 du meilleur boudin blanc de Liège de l’année 2015 (lavenir.net)

Bonjour!

Nous lisons dans lecho.be, journal belge des amis de la Bourse:

Cela faisait deux ans que les charcutiers liégeois l’attendaient: la demande d’enregistrement du boudin blanc de Liège comme IGP a été transmise à l’Europe.

Lire la suite

Démasqué: Michel Onfray à popos de Greta Thunberg

Bonjour!

Michel Onfray se dit philosophe mais ne crée pas de concepts. Il est un lecteur de philosophie, parfois un vulgarisateur correct, il développe une vision personnelle et revendicative d’épicurisme libertaire au service de son ego. Boulimique de lecture et d’écriture, il a publié parmi une centaine de livres: L’Art de jouir, La Sculpture de soi, La Raison gourmande, Théorie du corps amoureux, L’Invention du plaisir, La Puissance d’exister, Le Souci des plaisirs : Construction d’une érotique solaire, … Une carte de visite où il se présente sobrement comme on le constate, et grand bien lui fasse. Vous avez déjà remarqué comment à la télé, quand il se veut un air sérieux, il a juste l’air méchant? Comme Manuel Valls quand il veut se montrer déterminé.

En juillet 2019, Onfray a commis un texte nauséabond contre Greta Thunberg, intitulé « Greta la science » (ici sur son blog, en PDF). Lire la suite