Syndémie

Les gorilles du zoo de San Diego en Californie ont été testés positifs au Covid-19 en janvier 2021. Illustration Reporterre.net.

 

Bonjour!

Que la pandémie du covid-19 est, comme bien d’autres, une syndémie, Condroz belge en a déjà rendu compte.

Un article de Reporterre.net en donne une belle illustration: https://reporterre.net/Animaux-sauvages-et-domestiques-ils-attrapent-aussi-le-Covid.

Des épidémies de virus Ebola (probablement survenues indépendamment des humains) ont tué 95 % de certaines populations de gorilles (38 survivants sur 377 animaux) en 2003. Quant aux chimpanzés, ils sont connus pour succomber aux virus respiratoires humains, notamment aux simples rhumes, au point que ces virus sont devenus leur principale cause de mortalité dans les parcs nationaux de Tanzanie.

Bonne lecture!

Guy

PS: la vidéo canadienne citée dans l’article de Reporterre est remarquable (11 minutes). Consacrée principalement aux visons d’élevage, population très sensible au SARS-CoV-2, elle développe le concept d’une seule santé. La santé des populations humaines, animales elles aussi, ne peut pas être l’objet d’un exceptionnalisme, elle fait partie intégrante de la santé animale globale.

Quelle surprise, la « crise du covid » réduit les salaires en Belgique

Illustration lecho.be

 

Bonjour!

 

C’est un article du journal des amis de la bourse qui le dit: https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/federal/la-crise-sanitaire-a-mis-les-salaires-sous-pression/10328562, ou PDF ici.

Il y a une spontanéité systémique du néolibéralisme: les évolutions factuelles, législatives ou réglementaires creusent les inégalités. La « stratégie du choc » n’est qu’une expression de cette spontanéité.

Dans une démocratie conséquente, chaque mesure prise devrait examiner le critère « creuse les inégalités ou les réduit« . Dans une démocratie conséquente, la spontanéité systémique réduirait les inégalités.

Nous n’y sommes pas du tout. Au boulot, voilà la cible !

« Antivax » : À propos d’une lettre écrite à Charlie-Hebdo par un scientifique

de.dreamstime.com

 

Bonjour !

 

Ce billet reprend des éléments d’une discussion tenue avec une amie chère au cerveau affûté, bio-ingénieure de formation. La « lettre à Charlie » en question (PDF), écrite par un professeur non médecin à l’Université de Bordeaux, est longue de 16 pages que je n’ai pas lues en entier, et j’explique plus bas pourquoi je n’y ai pas consacré plus de mon temps de lecture disponible, déjà très encombré. Lorsque je relève dans un texte des abracadabranteries patentes, je l’écarte, sachant qu’inévitablement des choses exactes peuvent  y être avancées, qu’en général je trouverai ou ai déjà trouvées ailleurs, surtout si elles sont cruciales.
Je présente donc ceci au cas où les heures déjà passées à cette affaire qui a fait son « buzz » seraient utiles à l’une ou l’autre lectrice ou lecteur. Lire la suite

Ceci n’est pas une dictature sanitaire

Illustration lalibre.be

(Ce texte paraît aujourd’hui sur le site du journal lalibre.be. Repris aussi par La chronique de la nouvelle normalitérannemarie.wordpress.com, …)

 

Bonjour!

 

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Albert Camus.
Les usagers de l’expression selon laquelle nous sommes en « dictature sanitaire » se trompent au moins doublement.

Ils se trompent d’abord parce qu’il faut réserver le mot de dictature à des réalités plus spécifiques et sanglantes que l’état de choses actuel. Dans une dictature, ces dénonciateurs n’auraient pas eu l’occasion de répéter une seule fois leur philippique avant l’emprisonnement ou la torture. À force de recourir à des outrances, les mots se vident de leur sens et deviennent manquants.

Les usagers de l’expression « dictature sanitaire » se trompent ensuite parce que cette supposée dictature n’est pas « sanitaire ». Lire la suite

Lundimatin.am : « Louis Fouché, gourou d’une pépinière d’extrême droite »

 

Bonjour!

Comme on peut le constater en parcourant Condroz belge, je ne perds pas de temps à polémiquer avec des « antivax » et autres partisans de la « dictature sanitaire », plus ou moins inévitables sur la toile.

Mais je relaie ici un article du site Lundi matin.

J’ai déjà écouté une vidéo de Louis Fouché, et je n’en écouterai pas de deuxième. Ce médecin réanimateur parle avec clarté et douceur, et je le trouve tout à fait inutile. En fait, il est toxique.
(J’ai consacré un billet  de Condroz belge au professeur Renaud Piarroux, l’épidémiologiste français qui a éradiqué le choléra importé en Haïti par les soldats népalais, Lire la suite

Deux logiques de la vaccination. La santé publique et la protection individuelle

 

 

Bonjour !

 

J’ai déjà mentionné ces deux logiques de protection par la vaccination: la logique de santé publique, opportuniste car tributaire des approvisionnements voire des erreurs et impréparations, et la logique de protection individuelle, où chacun souhaite son « meilleur » vaccin, ce que vise aussi, en tout respect du serment d’Hippocrate, la médecine de terrain.

Voici que ces deux logiques s’opposent sur la place publique en Belgique. Sans doute est-il significatif que l’article du Soir du 27 avril, qui relève cette discordance, soit à la limite de l’obscurité, s’agissant de ne pas cultiver la peur, ou de ménager la chèvre et le chou. (En ligne ici ou en PDF .)

Que se passe-t-il? Lire la suite

Le coup de sonnette d’après

 

https://www.futura-sciences.com

 

Bonjour!

 

Attention, ceci est un courrier de la peur.

La France vient d’interdire les vols vers, ou depuis, le Brésil.
Pourquoi?
Parce que le variant brésilien P1 fait un massacre dans son pays d’origine et touche beaucoup de gens entre 20 et 40 ans, après le surgissement il y a quelques mois, à Manaus d’abord, d’un variant « efficace », c’est à dire plus contagieux, car le variant qui s’impose est tout simplement le plus contagieux, tandis que les variants, c’est la vie normale des virus. Supposons donc que le variant brésilien dit P1, qui vient par ailleurs d’être identifié en Colombie britannique dans l’est du Canada, est le même ou le cousin de celui de Manaus. En fait, « variant P1 » est un label approximatif : « ce sont plusieurs dizaines de variants, qui contaminent aujourd’hui au Brésil des malades de plus en plus jeunes » .

Le pouvoir français est un des extrêmes de ces gouvernements qui prennent des mesures trop tard, quand il n’est plus possible d’ignorer une évolution qui était éventuelle, probable, ou évidente. Je me propose  d’adopter une grille de lecture, « Le coup de sonnette d’après » , pour subodorer, ou inférer, une information non divulguée mais qui ne peut laisser sans réponse. Lire la suite

Professeur Renaud Piarroux: À la fin il faudra demander des comptes

« Il faut patienter, ce n’est pas le moment de s’énerver. Et un jour il faudra s’énerver. Il faudra demander des comptes, à la fin. Mais à la fin. »

 

Bonjour!

Pédiatre au départ, infectiologue, mycologue en santé humaine, microbiologiste, bon connaisseur des apports de l’IA en diagnostic médical, épidémiologiste d’université et de terrain avec de nombreuses missions dans le monde, professeur à Sorbonne Université et chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, 60 ans, Renaud Piarroux (Wikipedia) s’est illustré comme un des meilleurs spécialistes mondiaux, et des plus efficaces, dans la lutte contre le choléra, en particulier en Haïti.
La dernière fois qu’il a pris une carte d’étudiant, il en était à bac + 15 à peu près. Lire la suite

Covid-19 : L’état actuel des performances des vaccins en phase 3

En rouge: « OMS – Seuil d’efficacité pour recommander l’utilisation »

 

Bonjour!

Ce tableau est publié dans un article de The Economist du 15 avril, consacré pour l’essentiel au vaccin chinois Sinovac, le seul vaccin du tableau à virus inactivé, à l’instar de deux autres chinois de Sinopharm ainsi que du vaccin indien Covaxin. Cette façon ancienne de fabriquer un vaccin n’est plus très courue aujourd’hui.

Mesure de l’efficacité d’un vaccin

Rappelons que la « phase 3 » est la dernière étape des observations pouvant mener à l’autorisation d’un vaccin. Lire la suite