Comment faire grève pour se faire entendre, quand on travaille dans les hôpitaux?

Photo todayinliege.be

 

Bonjour!

 

Nous lisons dans todayinliege.be, « Plus de 200 infirmiers déclarés en grève ont été réquisitionnés: certains ont eu la visite de la police » : après un préavis de grève déposé le 30 novembre, une grève du personnel soignant des hôpitaux liégeois et une manifestation ont lieu aujourd’hui contre les sanctions prévues à l’égard de leurs collègues non vaccinés. Pour assurer la continuité des soins, les directions de deux des trois grands hôpitaux liégeois, CHU et CHC, se sont vues obligées de demander la réquisition de 200 infirmiers et infirmières, à qui la police a rendu visite, et … « ça ne s’est pas toujours bien passé », nous dit pudiquement todayinliege.

Les candidats grévistes du troisième hôpital, le CHR, restent au travail pour ne pas surcharger leurs collègues non grévistes.

Comment faire grève pour se faire entendre, quand on travaille dans les hôpitaux ?
Depuis plus de vingt ans le néo-libéralisme tient ces professionnels à la gorge, et malgré la terrible crise hospitalière aujourd’hui depuis près de deux ans, on ne voit pas les élus dresser un vrai plan de sauvetage du secteur, qui continue de s’épuiser et de se vider.

Qu’est-ce qu’une démocratie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.