Avis à la population : le coût du carburant, thermique ou électrique, aux 100 kilomètres

 

Bonjour!

J’ai fait le plein ce soir, dans une station où cette affichette se trouvait sur chaque porte et chaque mur de la boutique.

Pour une fois, le LPG (en belge: Liquid Petroleum Gas) se trouvait indiqué. En français de France, c’est GPL, Gaz de pétrole liquide. Je ne me souviens pas avoir lu un seul article de presse qui mentionnait le LPG dans ses considérations sur le coût du carburant pour les voitures.

(Allemagne)
(France)

Cependant, en Allemagne comme en France, la vignette qui autorise la circulation ou le parcage dans les centres-ville à restrictions vu les atteintes de l’automobile à la qualité de l’air urbain, place le LPG dans la meilleure catégorie non polluante, celle des véhicules électriques.
Mais pour autant, une voiture « propre », ça n’existe pas. Pas plus que n’existe une banque « éthique ».

Ce gaz liquide (plus énergétique par litre que du gaz comprimé comme le CNG, Compressed Natural Gas), est en effet la solution la moins chère pour l’utilisateur, ce qui explique que la marque Dacia, si elle propose bien un modèle électrique, a choisi de proposer l’option LPG sur chacun de ses modèles, au même prix que la version essence. Pour ceux qui ne peuvent se passer d’une voiture dans l’immédiat, qui en ont un usage contraint (je pense aux ménages de type Gilets jaunes), le LPG est donc le carburant le moins coûteux. Car si aux 100 kilomètres calculés par le ministère fédéral belge, le coût en électricité d’une voiture électrique peut paraître inférieur, il faut d’abord avoir les moyens d’acheter un véhicule neuf (très peu d’occasions), et le bilan CO2 d’une voiture électrique n’est inférieur à celui d’une voiture thermique que si ses batteries sont fabriquées en Europe, ce qui reste rare, et pas en Chine, ce qui est le plus fréquent sur le Vieux Continent, la production de batteries en Chine incluant un large recours à l’énergie du charbon hautement polluant en microparticules comme en CO2. Voir Reporterre.net.

L’installation du gaz de pétrole liquide ne se fait que sur une voiture équipée d’un moteur à essence, pour un prix plancher de 2.500 euros. Selon les kilomètres inévitables par an, le coût de cette installation sera récupéré en à peu près  32.200 kilomètres pour une voiture consommant 7 litres d’essence aux 100. En ce moment à Liège, le litre de LPG est à 0,63 euros (pas partout!), celui de l’essence 95 étant à 1,83 à la même station. Il faut un litre de gaz en plus que de litres d’essence aux 100 kilomètres, ce qui nous mène à une économie de 7,77 euros aux 100 km (contre 5,1 sur l’affichette du gouvernement belge), cqfd. (2.500/7,77 ,  fois 100)

Tout cela ne nous évitera pas de nuire au climat. Ce billet est destiné aux budgets contraints pour les deux ans qui viennent, rien de plus, rien de mieux. En France, le GPL est plus cher qu’en Belgique, aux Pays-Bas il est moins cher. Tous à Amsterdam? Les Néerlandais sont les champions de l’usage du vélo. Et deux ans, ça devient, cher climat, un horizon parfaitement inconnu, pour le pire bien entendu.

La vie est en péril, les abeilles paient cher. Notre mode de vie est en péril, les abeilles le maudissent.
Un péril imminent, déjà en cours.

 

PS: J’oubliais. Rouler à 100 kilomètres à l’heure sur l’autoroute vous fait « perdre » quelques minutes par jour, réduit votre facture de carburant de plus de 10 % sur ces portions, et les émissions de CO2 du pays de 2%. Bien sûr, cela réduirait aussi votre « liberté », comme le savent les Norvégiens depuis longtemps et les Néerlandais depuis peu. Les Britanniques (112) et les Suédois et Estoniens (110) eux aussi sont déjà très malheureux. Seuls les (grands actionnaires des grands constructeurs) Allemands, avec leurs quelques milliers de kilomètres d’autoroutes sans limitation de vitesse, sont vraiment heureux sur ce plan. Je suis déjà très triste d’être obligé de rouler, partout, à droite. Vive la gauche, « écologie punitive », etc.

2 réflexions au sujet de « Avis à la population : le coût du carburant, thermique ou électrique, aux 100 kilomètres »

  • 9 octobre 2022 à 12h35
    Permalink

    Bonjour,
    Je croyais que le supplément de consommation au GPL sur l’essence était de 2 ou 3 litres aux 100 kilmètres ?

    Répondre
    • 9 octobre 2022 à 12h43
      Permalink

      Bonne question!
      Les installations sont diverses et diversement consommatrices. Ce chiffre est celui d’une Peugeot 2006 installée au gaz en 2012. Elle est passée de 8 litres d’essence aux 100, à 9 litres de gaz en été, et à 10 en hiver (en Belgique mosane). Donc mon exemple devrait être affiné en tenant compte des conditions hivernales, variables elles aussi selon les années et selon les régions. Et une mise à jour pour des voitures plus récentes serait également utile…
      Je n’ai pas d’observations plus récentes. Peut-être sur le site Dacia ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.