CoronaViral, 23 – Sournoise manoeuvre du nucléaire civil belge en temps de confinement

Démagogie de la page d’accueil du site de l’ONDRAF

 

Bonjour !

Le nucléaire militaire existe en Belgique, et il se tait depuis des décennies, mais voici des nouvelles du nucléaire civil dans ce pays, sous influence du lobby français comme vous le savez.
Ce serait génial d’être sur ce point (pas sur d’autres), victimes du lobby prusso-germanique, mais voilà, chaque pays satisfait les lobbys qui récompensent ou menacent au mieux ses élites.

L’ONDRAF, Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies, dont le site propose une page d’accueil à hurler de démagogie, lance en plein confinement une enquête dite « publique » , sur la décision d’enfouissement en grande profondeur des déchets nucléaires dangereux.

Bouli Lanners, fidèle à lui-même, pousse un coup de gueule, mais pourquoi parle-t-il si vite, si incroyablement vite. Sa maison, celle où il dort chaque jour (pas la planète, qui le vaut bien aussi), est-elle en feu?

Et il co-signe un article dans Pour, avec l’avocat Jean-Marie Dermagne et une journaliste du média hôte, un article long, beaucoup trop long, pourquoi si long?

Ô Bouli, trouve ton centre !

 

*    *    *

P.-S.: vous trouverez ici, la liste des billets de ma série « CoronaViral » .

Ce contenu a été publié dans Covid-19, Nucléaire, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à CoronaViral, 23 – Sournoise manoeuvre du nucléaire civil belge en temps de confinement

  1. Jonniaux dit :

    Petite confusion entre Dermagne 😉
    Celui qui co-signe l’article est Jean-Marie… c’est Pierre-Yves le jeune ministre…

Répondre à Jonniaux Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.