Notre-Dame des Landes, un Larzac pour le gouvernement socialiste français ?

Photos Libération, Article11, Rue89, Nouvel Obs

Bonjour!

Cela fait quelque temps que couve ce dossier, qui n’a rien d’un être de papier.

Il s’agit d’un projet de construction d’un nouvel aéroport régional en zone humide, sur les terres agricoles de Notre-Dame-des-Landes, pas loin de Nantes dont l’ancien maire et député socialiste, Jean-Marc Ayrault, l’actuel premier ministre de François Hollande, se fait le promoteur intransigeant. Avec à la clef des expropriations qui déracineront un certain nombre de ruraux, et des atteintes à l’environnement qui n’ont rien de joli.
Et last but not least, avec l’inénarrable Manuel Valls aux commandes de la police nationale, dont j’ai déjà ici annoncé qu’il nous ferait rire jaune.

Ce projet à l’utilité controversée avance. La période électorale a pu laisser croire aux opposants, nombreux à avoir voté pour le président normal, qu’ils seraient entendus, mais la réalité du business as usual a repris.
La résistance multiforme aux expropriations a commencé, des scènes d’affrontement violent ont eu lieu, dans une relative indifférence des médias, favorisée ces derniers jours par la comédie de la guerre de succession à l’UMP.

Photo Zone A Défendre, https://zad.nadir.org

Cependant certains observateurs n’hésitent pas à prédire un nouveau Larzac dans les pattes, ou dans les roulettes, du socialisme de gouvernement.

L’occasion de mon courrier est le dépôt du texte ci-dessous sur le blog de Paul Jorion, encore lui, écrit par un agriculteur qui a des lettres. Une de ses remarques fait mouche: le pouvoir se montre-t-il ferme dans cette affaire pour n’avoir pas su l’être ailleurs ?

J’ajoute des liens pour le suivi de la question.

Bonne lecture!

Guy

 *   *   *

Le réel et le symbolique, à Notre-Dame-des-Landes, par Un agriculteur de Loire-Atlantique

Vendredi 23 novembre 2012

« Ceci ne peut avoir lieu que dans une république déjà corrompue ; dans une république saine, où rien ne donne prise au mal, de pareils projets ne peuvent venir à l’esprit de personne. »
Machiavel, Discours sur la première décade de Tite-Live.

Le gouvernement a donc décidé de faire du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes une affaire symbolique, en la traitant avec force et fermeté, de crainte sans doute que celles-ci n’aient pas été assez apparentes en d’autres occurrences récentes.

Voilà que tous les âpres débats théoriques sur l’économie, la relance, l’emploi, la compétitivité, le développement économique, apparaissent pour ce qu’ils sont réellement dans les faits : un conflit sur la forme de rapports humains que nous voulons, et le monde qui en découle.

D’un côté, comme tous ceux qui se sont rendus samedi 17 dernier à Notre-Dame-des-Landes ont pu en témoigner, des chaînes humaines de centaines de personnes, un village sorti de terre en une journée, des rires, des fanfares, des discussions, bref cette fameuse « solidarité » et ce « lien » que nous vantent les brochures institutionnelles en papier glacé, mais sous une forme vivante.

De l’autre, des « décideurs » responsables, déjà habitués à gouverner et à se réunir sous la protection de l’armée et qui ne peuvent plus faire maintenant appliquer leurs décisions responsables au service de l’économie abstraite qu’en faisant intervenir la police. Il faut tout leur aveuglement pour ne pas savoir où nous conduit tous, et à très court terme, cette vision des rapports humains.

La police reprend aujourd’hui ses assauts contre les manifestants, occupants, habitants de Notre-Dame-des-Landes. C’est ici que commence le monde de demain.

 

*  *  *

 

LIENS UTILES

Pour suivre le dossier quand vous y pensez, en une seule adresse: rezo.net

Plus précisément,quelques articles recensés ces derniers jours:

  • blog du collectif de lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes
  • « Notre-Dame-des-Landes : La répression à la sauce socialiste » (Nouvel Obs)
  • « Notre-Dame-des-Landes : qui sont les résistants de la zone à défendre ? » (bastamag.net)
  • « Force du droit » 23/11/2012 à 12h57 « Notre-Dame-des-Landes : opération policière ‘juridiquement bancale’ » (Rue89)
  • Sur le terrain: « Notre-Dame-des-Landes : les vandales, c’est pas nous » (ArticleXI)
  • « Notre-Dame-des-Landes : ‘Nous ne laisserons pas un kyste s’organiser’, dit Valls » (Le Monde)
  • « Les squatteurs de Notre-Dame-des-Landes, «un kyste» selon Valls »  (Libération) (Tandis que Noël Mamère se dit accablé et révolté.) 
  • « Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien » (Bastamag)


 

Ce contenu a été publié dans Démocratie représentative, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Notre-Dame des Landes, un Larzac pour le gouvernement socialiste français ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *