Ukraine: dessin sur sable, Liège: dessein sur mer

Pstt,

Voyez cette artiste ukrainienne et l’Ukraine pendant 8 minutes 34. (Ou ici sur Youtube.)

(Kseniya Simonova is an Ukrainian artist who won Ukraine’s Got Talent 2009. She uses a giant light box, dramatic music, imagination and « sand painting » skills to interpret Germany’s invasion and occupation of Ukraine during WWII.)
Kseniya Simonovaest est une artiste ukrainienne qui a remporté le prix « L’Ukraine a des talents » en 2009. Elle recourt à une grande boîte à lumière, de la musique dramatique, de l’imagination, et son habileté en « peinture au sable », pour interpréter l’invasion allemande de l’Ukraine durant la seconde guerre mondiale.

 

Pendant ce temps, Liège se prépare à un destin de port de mer: Le phare de Liège est commandé, nous dit todayinliege.be.

Bonne journée!

G.

Post scriptum (1er mai) :
Aux dernières nouvelles (25 mars), le projet du phare de Liège aurait « du plomb dans l’aile », une image bien à propos, puisque la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux (LRBPO) demande au bourgmestre d’interdire ce projet en raison des torts qu’il causerait à la faune aviaire, en particulier les migrateurs empruntant le couloir de la Meuse.
À vrai dire, le 24 février déjà, François Schreuer, le pittoresque et plus qu’utile représentant de Vega au conseil communal de Liège avait déjà posé au Collège, c’est-à-dire aux collégiaux, une question orale, c’est-à-dire non muette, faisant bien le point sur les nuisances diverses du projet: coût, dépense énergétique continue, pollution lumineuse (on ne voit plus le ciel), perturbations pour les oiseaux migrateurs, pour les insectes nocturnes dont la reproduction peut être contrariée, en particulier, ajoute François, « la rarissime lucane cerf-volant (Lucanus cervus L.), le plus grand coléoptère de Belgique, une espèce intégralement protégée et en forte régression. » Quelle science! Et d’ajouter: « L’asbl « Phare de Liège » se targue d’avoir étudié son projet pendant trois ans. Au vu des objections soulevées, il est permis de se demander si son « étude » a bien fait le tour de toutes les questions utiles. » Quelle justesse!

En effet.
Cependant, admirons ici, sous le masque de la civilité, l’hypocrisie de la vie politique. Tous les intervenants communaux, tous les journalistes, savent que le but de ce phare de Liège est d’ajouter une ligne au CV, et un supposé mérite à la personne, d’un jeune politicien « fils de . » Les balourds non informés se cantonneront aux arguments effectivement versés sur la scène publique, ce qui est une règle constante du débat médiatique. Et les balourds pigeons, ça vole mal, très mal, ce qui est le but.
Personne (d’autorisé) ne rappelle, soit parce que cela ne se fait pas (?), soit parce que cela va sans dire (?), qu’il faut bien que le fils MR du gouverneur MR se fasse un prénom. Je n’en dirai donc rien du tout.

Ce contenu a été publié dans Démocratie, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.