Quelques nouvelles de la « règle [du veau] d’or »

Illustrations: Le blog d’ Eva, R-sistons à la crise, L’arène nue – Le blog de Coralie Delaume, Contrepoints.org


 Bonjour, bonsoir, ou bonne nuit !

1.
Ce matin à Matin-Première, de la RTBF, Pierre Larrouturou a fait sauter la langue de bois ordinaire de la radio publique nationale belge francophone, entre 7h30 et 8h50. (À 5h25, le parlement votait, les doigts sur la couture du pantalon, une réforme de quarante années de régime des pensions, montée comme une sauce en quelques jours. Il n’est pas impossible que ceci ait favorisé cela pour le choix de l’invité du jour.)
À ce qu’il dit, la moitié de son dernier livre, « Pour éviter le krach ultime », est consacré aux solutions.
Je le trouve très calme, très précis, très convaincant.
Le fait majeur, totalement inaudible à droite et chez la plupart des sociaux démocrates, c’est que la pression sur les pensions qu’ils nous arrachent, représente 1% du PIB, alors que depuis trente ans, ce sont DIX % du PIB, qui allaient à la part des revenus du travail, qui vont maintenant aux revenus de la propriété. La part des salaires au sens large est passée de 67 à 57 % du PIB. C’est, en trois lignes, la lame de fond qui a rendu nécessaire l’endettement privé, et inévitable l’endettement public, ce dernier copieusement renouvelé pour le sauvetage des banques en 2008.

Podcast:
http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere?id=1506413&e=

(L’aveuglement des gouvernants actuels, y compris de ceux qui n’ont pas encore été remplacés, prime à l’incompétence ou vérité ultime de la démocratie représentative, par des ex-tenanciers de Goldman Sachs ou Lehman Brothers, est incroyable. Elio Di Rupo va prendre une sacrée place dans l’histoire!
Je me demande si c’est réellement une incapacité de penser la crise qui les afflige, ou si c’est carrément la protection de la finance qui les anime. Le tout appuyé par une passion d’agir et de « réussir » d’abord, et de s’arranger avec la pensée ensuite, ou plutôt d’arranger la pensée ensuite.
« Je n’ai qu’une vie, et je la réussis. »)

2.

Joseph E. Stiglitz, prix Nobel, dont le dernier livre est titré, en français, Le triomphe de la cupidité (« Chute libre » en anglais – Freefall: Free Markets and the Sinking of the Global Economy), peut être lu en textes courts et dans notre langue sur le site projetct.syndicate.org:  http://www.project-syndicate.org/syndication/joseph-e–stiglitz.
Après quelques jours, une semaine parfois, le drapeau britannique en haut à droite de la page donne les différentes langues en lesquelles existe une traduction – pas toujours très bonne -, mais saluons l’offre polyglotte de project-syndicate.

3.

La chronique économique de Paul Krugman, autre prix Nobel d’économie étasunien un peu revenu du « fondamentalisme des marchés » (Stiglitz) est en français sur le site de la RTBF: http://www.rtbf.be/info/chroniques/archive_paul-krugman?chroniqueurId=5032403

4.
Un vent d’espoir se lève!

par Paul Jorion

MADRID, 21 décembre 2011 (AFP) – Luis de Guindos, ancien président de la banque Lehman Brothers pour l’Espagne et le Portugal, a été nommé mercredi ministre espagnol de l’Economie.

Rejoignant MM. Monti, nouveau Premier Ministre italien, ancien conseiller de Goldman Sachs, et Draghi, Président de la Banque Centrale Européenne, ancien directeur en exercice de Goldman Sachs International, M. de Guindos confirme brillamment la nouvelle « Règle d’or » en matière de politique : le principe souverain de la « prime à l’incompétence ».

Nul doute que le projet d’une Constitution pour l’économie, réclamé à cor et à cri par l’opinion publique internationale, sera confié incessamment à M. Bernard Madoff.

http://www.pauljorion.com/blog/?p=32179

5.
…Sans oublier Frédéric LORDON, économiste et ingénieur, directeur de recherches, dont les esprits littéraires apprécieront son histoire de la crise en alexandrins, D’un retournement l’autre. Comédie sérieuse sur la crise financière, en quatre actes, et en alexandrins (Le Seuil.) Ni Jacques SAPIR, Emmanuel Todd, Les économistes atterrés et leur Manifeste (cadeau de fin d’année), Daniel Mermet et son émission quotidienne sur France-Inter, son répondeur et son réseau de bistrots, Les repaires de Là-bas si j’y suis,… de plus en plus de beau monde !

 

Joyeux Noël !

Ce contenu a été publié dans Démocratie représentative, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Quelques nouvelles de la « règle [du veau] d’or »

  1. G. L. dit :

    Ah, la pièce de Frédéric Lordon a été adaptée au cinéma par l’irrécupérable Mordillat, sous le titre Le grand Retournement (janvier 2013), tandis qu’Emmanuel Todd, après sa somme sur les systèmes familiaux, vient de publier avec Hervé Le Bras, un passionnant Le Mystère français.
    Article de rue89 sur le film (et bonne bande-annonce) :
    http://www.rue89.com/rue89-culture/2013/01/23/le-grand-retournement-la-crise-vue-la-dynamite-et-en-alexandrins-238776
    Et toujours sur rue89 avant que son rachat par le Nouvel Obs ne nous le bousille, hem, un entretien avec Hervé Le Bras:
    http://www.rue89.com/2013/04/28/mariage-tous-ps-a-fait-erreur-electorale-enorme-241844.

    (Pour les mordus, leur livre précédent, à Todd et Le Bras, s’appelait L’Invention de la France, présenté ici:
    http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/03/17/famille-voisins-region-comment-votent-les-francais-230139 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.