« Nous réclamons le rattachement de la France à la Wallonie ! »

 

Résistez, wallons !

En votre honneur, nous qui militons plutôt pour une GPS, Grande Picardie Socialiste, qui irait de Paris jusqu’à Bruxelles, eh bien, nous retournons notre veste. Nous acceptons votre suprématie. Nous réclamons le rattachement de la France à la Wallonie !

Journal Fakir

Pétition: https://www.change.org/p/pour-le-rattachement-de-la-france-%C3%A0-la-wallonie

Ce contenu a été publié dans Démocratie, Démocratie représentative, Economie/Finance, Les joies de la vie, Pétition, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à « Nous réclamons le rattachement de la France à la Wallonie ! »

  1. Wergosum dit :

    Rattacher la France à la Wallonie?

    Je reconnais qu’il y à dans cette proposition un certain romantisme, et même une certaine logique, et ce sur plusieurs plans.

    D’abord, culturel: un grand nombre de « premiers textes français », comme la fameuse cantilène de Sainte Eulalie sont nés dans un contexte Wallon. Ensuite, Charlemagne, roi de France, provenait d’une famille liégeoise.

    Ensuite, politique et économique, un terrain où il y a, cependant, de nombreux risques, particulièrement dans l’optique d’un futur rattachement de la Belgique au Congo, dont la Belgique n’aurait jamais du faire sécession, soit dit entre nous. Que faire de la zone CFA et de son franc? Faut-il inclure le Sénégal? Que deviendraient les grandes Écoles, en particulier l’ENA? On imagine mal ces grand intellectuels trainant dans les bistrots de Namur. L’exception française deviendra-t-elle l’exception wallonne? Que deviendront les partis français? Le FN va se dégonfler: il y a si peu de nationalisme wallon… Que faire de l’héritage intellectuel de Devos, d’Annie Cordy, de Johnny Halliday, de Brel, de Haroun Tazieff, de César Franck, d’André Grétry, d’Amélie Nothomb? Le Herve et la Cancoillote deviendront-t-ils enfin des fromages français dignes d’exportation au Canada? L’impérialisme alimentaire français, qui n’a d’égal que l’impérialisme culturel américain, saura-t-il s’adapter au cadre plus étriqué d’une petite région? L’Alsace accepterait-elle le rattachement administratif aux cantons germanophones? Que faire du Luxembourg et de l’ancienne Lotharingie? Faut-il les inclure aussi? La Wallonie aura-t-elle droit à deux commissaires européens? Va-ton fusionner Bruxelles et Strasbourg?

    Et surtout: que dirait Alain Delon, le grand philosophe contemporain – ami et collaborateur de BHL et d’Arielle Dombasle – et surtout: que dirait la Flandre, le vlakke [*] land de Jacques Brel?

    Je pense, personnellement, que le rattachement de la France à la Wallonie est un rêve qu’il faut entretenir, pour le faire grandir et murir; si nous avons de la chance, la France et la Wallonie seront l’amorce d’un projet encore plus grandiose d’intégration européenne: l’Europe de Kiev à Londres, en passant par Thulé et Jérusalem.

    [*] C’est à tort que beaucoup de personnes voient dans « vlakke land » une allusion à la FLAK allemande. Le F allemand devient V en flamand, c’est connu, mais dans le cas présent, il n’y a aucun rapport étymologique entre les mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *