JT de la Parisienne Libérée: « Le sens de l’humain »

parisiennelib-oct-2016

 

Bonjour!

Si vous pensez comme moi qu’une des plus fortes condamnations du nazisme, voire de la guerre, est le film Au revoir les enfants de Louis Malle, alors comme moi vous trouverez que ce journal de la Parisienne Libérée est une des plus fortes condamnations qui soient de François Hollande.
Je me suis surpris, dans une rêverie, à imaginer que le président français en exercice non seulement prépare son retrait de la politique, mais même son suicide, et que la grande presse évoquerait une maladie planétaire née à grand fracas dans les rangs de Daech pour se répandre progressivement chez les dirigeants des pays qui le combattent, avant de prospérer en tous lieux. D’autres commentateurs plus scientifiques signaleraient l’apparition d’un mécanisme encore jamais observé, et pour cause, du sauvetage de l’espèce humaine par une auto-régulation à l’échelle mondiale de sa démographie de lemmings.

Le vrai déclin de la France ne réside pas, comme le répètent à satiété des commentateurs franchais libéraux pré-trumpistes, dans le retour de l’Hexagone à un poids économique plus conforme à sa taille, ni dans la modernisation des modes de vie ou dans la fin des modèles anciens de la famille qui chagrine les virilistes.
Non. Le déclin affligeant de la France se donne à voir dans le désastre où sombre son personnel politique à l’horizon résolument fixé sur la ligne des prochaines élections, dans l’obsession totalitaire des pertes de voix à leur droite.
La France officielle et la France médiatique se révèlent dramatiquement petites. Elles travaillent à faire de l’image légendaire du pays des droits de l’homme …une légende. Les réfugiés le savent déjà, qui évitent le pays.

Heureusement, il y a la France des dissidents!
Quand la bêtise gouverne, l’intelligence est dissidente, disait Léon Tolstoï.

*

SOMMAIRE de ce JT: (La Parisienne Libérée termine chaque JT par une météo, mais …nucléaire, et elle a bien raison. Effrayant!)

Le JT de la Parisienne Libérée

Ce contenu a été publié dans Démocratie représentative, Droits de l'homme, Les joies de la vie, Socialisme de gouvernement, Union Européenne, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à JT de la Parisienne Libérée: « Le sens de l’humain »

  1. une Française. dit :

    D’accord sur tout mais que faire? Imiter le gorille en me frappant la poitrine de mes deux poings ? Pousser des soupirs de contrition en murmurant mea culpa mea maxima culpa? Me jeter au fond d’un puits pour ne plus être du pays de la bêtise? Me réfugier où? Au Brésil? Au Texas? En Corée? À Manille? Chez les Inuits? Mais je suis frileuse. Chez les dissidents? Ils me jetteront pour cause de limite d’âge dépassée.
    Alors minablement, tristement, désespérément, à mon corps défendant, cachant mon identité sous mon manteau, je reste….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *