Kedistan.net – Les chats vous parlent de la Turquie vivante

Bonjour!

Je vous présente le magazine web Kedistan.net. Son nom vient du turc « kedi », le chat.
…Ou plutôt, je laisse Estelle Amy de la Bretèque vous le présenter. Estelle est musicienne et anthropologue, ou anthropologue et musicienne (attention, c’est une tribu!), chercheuse et auteure, dont le site http://www.ebreteque.net/ est tenu en français et en anglais. Assurant une rubrique sur Kedistan.net, voici ce qu’elle en dit:

kedistan-profil-logo-230x230Kedistan – « le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil ». Ce web magazine à l’esprit original et libertaire traite de l’actualité du Moyen-Orient en général, de la Turquie en particulier, des chats, et de culture subméditerranéenne.

Kedistan.net est une fenêtre ouverte sur la Turquie des luttes, de l’amour et de la liberté, tenue en turc et en français. Une Turquie des peuples bien vivants!

On y trouve un journal télévisé hebdomadaire, en français, sur la chaîne de télévision Ronahi TV, « Infos en français, Rojava, Moyen-Orient », hébergée par le centre culturel turc de Bruxelles.
Vous vous souvenez? Ce centre et son homologue de Charleroi ont été victimes de destructions et d’incendies perpétrés par la diaspora turque pro-Erdogan.

Et « Rojava», ça vous dit? C’est actuellement le lieu de la plus remarquable expérimentation socio-politique du monde! Elle touche deux millions de personnes d’une bonne dizaine de cultures et confessions, dont 60 pour-cent de Kurdes, et elle recueille deux millions de silences par jour dans nos médias. C’est le territoire au monde où les femmes ont le plus de pouvoir et de représentation. J’ai promis à des amis, il y a plusieurs mois déjà, de faire un résumé de ce qui se passe au Rojava, qui est le Kurdistan syrien. Mais hélas les journées sont courtes et les horloges tournent vite. Dans l’urgence et dans l’attente de mon billet de synthèse provisoire, voici un article de Kedistan.net: Les idéaux de Bookchin fleurissent au Rojava.

Voici quelques pages au hasard, je veux dire choisies, sur le site Kedistan.net:

– Un dossier sur l’écrivaine Aslı Erdoğan*, mise en liberté provisoire le 28 décembre après 133 jours d’emprisonnement, comme ces dizaines de milliers d’anonymes, militaires, universitaires, journalistes, enseignants, Kurdes. Erdogan le président avait préparé de longue date l’épuration, et il s’est saisi du prétexte d’une tentative de coup d’Etat fort amateure, sinon douteuse, pour mettre ce plan en exécution. Vous pouvez suivre l’actualité du procès d’Aslı sur cette page: Textes et articles. Les magistrats démocrates sont limogés ou en prison…, les magistrats serviles restent en poste. Aslı a eu la chance de bénéficier d’une campagne internationale, qu’il ne faut pas relâcher. Voyez donc la pétition de soutien. Les polices se partageront la liste des signataires, sauf la police de votre pays, car ce dernier est une démocratie achevée, et c’est une raison de plus pour signer. Vous pouvez demander que votre nom n’apparaisse pas.
Voici Aslı s’exprimant le 31 décembre au soir, deux jours après sa libération:

– « Le Kedistan, c’est où? » :  http://www.kedistan.net/2016/06/20/le-kedistan-cest-ou/

– La Turquie qui fait son Nuremberg: j’ai perdu le lien, mais la photo qui s’y trouve a déjà été postée sur Condroz belge.

– La violence du régime Erdogan: http://www.kedistan.net/2016/11/24/turquie-hiver-gele/

– Des caricaturistes:  http://www.kedistan.net/2016/11/24/turquie-loi-viol-caricatures/

ercan-akyol-loi-viol

« Il vole, mais il travaille – Il viole, mais il se marie » . Allusion à un projet de loi turc qui autorise un violeur à épouser sa victime en guise de règlement judiciaire… la victime n’ayant pas voix au chapitre, s’entend./

 

———————————

* Aslı: la denière lettre de ce prénom est le fameux « i sans point » des langues turciques. En majuscules c’est plus facile: ASLI.
(Merci à Wergosum,  dont le vrai prénom est Wergosursum et le nom, Corda.)

Ce contenu a été publié dans Démocratie, Droits de l'homme, Les joies de la vie, Pétition, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.