Un peu de logique – Je ne suis pas belge

D’après une photo de Bernard Demoulin (lalibre.be)

 

Bonjour!

 

Je suis né en Belgique de parents belges.
Je possède une carte d’identité « de Belge » , comme c’était écrit sur un carton avant que l’UE ne standardise ça en plastique.
Je vis en Belgique.
J’ai un passeport belge.
Mon site s’appelle « Condroz belge » (bon, ici, c’est de moi, pas du gouvernement, et c’est une blague, hein, une « antiphrase »).

Cependant, malgré ces prémisses, d’après la presse je ne suis pas belge.
En effet, la presse titre: « Les Belges souhaitent que la présence des militaires en rue se prolonge » .
« Les Belges » , mais pas moi!
Donc, je ne suis pas belge.
Cqfd.

Ce contenu a été publié dans Démocratie, Droits de l'homme, Les joies de la vie, Un peu de logique, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un peu de logique – Je ne suis pas belge

  1. Pierre dit :

    Ce n’est pas très grave de ne pas être belge.
    En effet ce pays est resté longtemps ignoré du monde, pensez un confetti sur la carte et ne doit sa renommée avant tout qu’aux frites et à la bière ; rien de vraiment sérieux là-dedans. Bon maintenant les gens vont à Bruxelles pour visiter mais c’est quand même un peu une arnaque vu qu’on en a vite fait le tour de la capitale de l’Europe (bon Mannekenpis ça les fait rigoler toujours ça de pris).
    On nous apprend à l’école qu’on est belge mais en fait on préférerait être français ou américains, ça a quand même plus de gueule.
    Et pour finir c’est le pays du surréalisme et donc le surréalisme ça n’existe pas vraiment, ce serait même synonyme de nulle part ailleurs.
    La langue française parlée par un ministre flamand c’est assez bizarre aussi.
    Un pays si étrange ne fait donc peur à personne, n’impressionne nullement et est considéré pour qui a un peu de bon sens comme invivable à cause de ses terroristes et son encore plus redoutable climat pluvieux et froid (il suffit de regarder la photo pour s’en rendre compte immédiatement).
    Et assurément les 67% de gens pour cette « présence » militaire ont dit ça parce qu’on les interrogeait au téléphone juste comme ils venaient de rentrer du boulot, un peu pour qu’on leur foute la paix et basta. Sans trop réfléchir quoi, pour rester dans le move et rien d’autre. Si ça se trouve, c’est le gosse qu’a répondu et peut-être qu’il ne comprenait qu’à peine le français ou le flamand vu que lui-même est moldave et rencontre les mêmes problèmes d’identité qu’autrefois les Belges (et que ça ne le préoccupe pas plus que ça non plus, pourvu qu’il puisse retourner jouer sur sa tablette).
    Je suis sur que vous m’avez compris!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *