L’exécutif français met sa police hors-la-loi

 

…Le dossier est lourd!

Ce contenu a été publié dans Démocratie représentative, Droits humains, Gilets jaunes, Négationnisme/Confusionnisme, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à L’exécutif français met sa police hors-la-loi

  1. iisiuss dit :

    Ils pensent qu’avec ces méthodes illégales, ces lois qu’ils se permettent de violer, qu’ils paralyseront tellement le peuple français, que celui-ci finira par rester chez lui: par peur. Alors, s’il y a bien quelqu’un, ou bien une entité qui aurait dû marcher droit afin de s’attirer le respect inéquivoque et nécessaire qu’il doit inspirer à sa population, celui-ci [l’état], se conduit tout autrement: comme un véritable voyou —… pire, pareil à: un dictateur éhonté. Nous sommes dirigés par des gens qui pensent à l’envers du reste du monde; ils pensent de manière si non conventionnelle, que forcément, au lieu de résoudre les problèmes rationnellement, ils les empirent incroyablement… Toute cette violence policière ne va rien arranger, elle aggravera exponentiellement les choses dans notre nation. De plus, il semble que l’état ne veuille pas accepter les Gilets Jaunes parce ceux-ci ont mis un coup de pied dans fourmilière, et que cette fourmilière arrangeait bien les choses de nos institutions. Les choses doivent suivre leurs cours et suivre les règles de leur temps/leur époque. Qu’on le veuille ou non, les Gilets Jaunes sont un mouvement qui a été taillé sur mesure au 3ème millénaire. Ce mouvement restera, bien après que M. E. Macron aura été oublier de la sphère politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *