Daech: Cachez ce pis que je ne saurais voir

1 pisimages.duckduckgo.com - Copie

Au nom de l’application de la charia dans les territoires d’Irak et de Syrie qu’il a conquis, le nouveau califat impose chaque jour, depuis début juin, des ordres et des interdits aussi aberrants qu’anecdotiques, sans parler des atrocités et des exactions.

La mise à l’écart de tous les gynécologues hommes dans les maternités et hôpitaux, la fermeture des coiffeurs et des barbiers ou l’obligation pour les éleveurs de recouvrir d’un cache les pis des vaches, jugés indécents, figurent parmi les commandements des nouveaux maîtres islamistes.

C’est dans letemps.ch (Suisse).

Les CHuisses sont des malins.
Ils ne croient pas à la virginité de la mère de Jésus.

 

*   *   *

 

Crédit veille debout : Marchin, pas machin.

Publié dans Les joies de la vie, Vie quotidienne | Marqué avec , | Laisser un commentaire

« Barbarie contre barbarie »

Hollande-Daech

Carlos Latuff, Brésil

 

 

En attendant de savoir si le tueur de Nice était autre chose qu’un psychotique dans l’impasse, ayant décidé de mettre fin à ses jours en tuant un maximum de personnes, on nous signale que,

dans une analyse exploratoire du Réseau Multidisciplinaire d’Études Stratégiques [belge] sur le remplacement de nos avions de combat, l’on peut lire : « Ainsi, les F-16 [belges] ont été engagés au Kosovo, en Afghanistan, en Libye et en Irak, sans qu’aucune perte matérielle ou humaine n’ait été à déplorer ».
( colupa.org/ )

La pensée militaire et la philosophie entrepreneuriale, praticiens et théoriciens confondus, partagent le projet et le concept de l’externalisation: rendre externes et étrangers les coûts quels qu’il soient, matériels, naturels, humains. Les rendre invisibles, inaudibles, muets. Pour à la fin, les rendre inexistants dans la conscience externalisante. C’est une pensée du déni.
Dans cet univers mental, les terroristes ou les pannes système jaillissent du néant, le néant de la pensée qui ne permet aucune élucidation.
Le jour venu, militaires et entrepreneurs cauchemardent de jour comme de nuit.

 

*    *   *

Post-scriptum:
« La guerre n’est pas la solution, elle est le problème » ( Blog de B. Girard , Mediapart)

Publié dans Démocratie, Les joies de la vie | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Michel Rocard, 23 août 1930 – 2 juillet 2016

daprès-http-philippealain-blogspot-be-2015-03-vous-etes-de-gauche-votez-raciste-votez-html-1024x985

D’après I am Spartacus

 

Bonjour!

 

Michel Rocard, une fois mort, fait l’unanimité de la classe politique française de gouvernement.
Une de ses dernières déclarations fut que la loi travail est « une chance pour la France. »

*

Michel Rocard fut aussi l’auteur de la phrase « Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde », popularisée par les partisans de la fermeture des frontières, et frappée selon toute apparence au coin du bon sens. Continuer la lecture

Publié dans Démocratie représentative, Economie/Finance, Les joies de la vie, Socialisme de gouvernement, Triomphes du capitalisme | Marqué avec , , , , | 3 commentaires

Chanson en rue: « Loi Travail »

Nuit Debout, 36 mars.
Ils s’appellent Jeanne, Julien, Adrien.

Bravo !

Publié dans Démocratie, Les joies de la vie, Socialisme de gouvernement, Triomphes du capitalisme, Vie quotidienne | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Néolibéralisme: il est minuit à toute heure dans mon empire

MinuitSurUE

 

Bonjour!

 

En cette période où l’actualité donne du relief à ce qui nous vient du Royaume Qui Se Dit Encore Uni, voici un article qui offre une bonne synthèse de son sujet.
« Une idéologie à la source de nos problèmes : le néolibéralisme » est signé George Monbiot dans le quotidien The Guardian. Nous le trouvons aussi en français, traduit par Monique Plaza, sur l’excellent blog de Coralie Delaume, et ici en PDF sur Condroz belge.

Extraits:

Imaginez que  le peuple  de l’Union soviétique n’ait jamais entendu parler du communisme. Et bien pour la plupart d’entre nous, l’idéologie qui domine nos vies n’a pas de nom.

Il peut sembler étrange qu’une doctrine glorifiant le choix individuel et la liberté ait été promue avec le slogan « il n’y a pas d’alternative ». Mais, comme Hayek l’a fait remarquer lors d’une visite au Chili de Pinochet – l’une des premières nations où le programme néolibéral a été complètement appliqué – « ma préférence personnelle penche vers une dictature libérale plutôt que vers un gouvernement démocratique dénué de libéralisme »

Le néolibéralisme n’a pas été conçu comme un self-service à visée d’extorsion, mais il en est rapidement devenu un.

…la quantification universelle et la comparaison. Le résultat est que les travailleurs, les demandeurs d’emploi et les services publics de toute nature sont soumis à un ergotage procédurier, étouffant le régime d’évaluation et de surveillance, afin d’identifier les « gagnants » et de punir les « perdants ». La doctrine que Von Mises avait proposée pour nous libérer du cauchemar bureaucratique de la planification en a plutôt fabriqué un.

Continuer la lecture

Publié dans Démocratie représentative, Economie/Finance, Les joies de la vie, Salariat, Socialisme de gouvernement, Triomphes du capitalisme, Vie quotidienne | Marqué avec , , , , , , , , | Un commentaire

Chanteurs d’actu sont sur le front !

Bonjour!

Après La Parisienne Libérée présentée quatre fois déjà sur Condroz belge, je viens de découvrir Chanteurs d’actu, très engagés sur la scène sociale française.
Le musicien et chanteur s’appelle François Schmitt, et il ne manque pas de collaborateurs tant pour les voix ou les textes que pour les accompagnements.
Mais… au fait, au fait! Voici une petite sélection de départ piochée sur Youtube:

#Nuitdebout

Premier 32 Mars de l’Histoire
Ça restera dans les mémoires
Fini d’aller à l’abattoir
C’est le réveil des moutons noirs

Refrain : J’irai passer la Nuit Debout
On peut toujours nous évacuer
Je veux vivre ma vie debout Continuer la lecture

Publié dans Démocratie, Les joies de la vie, Socialisme de gouvernement, Triomphes du capitalisme, Vie quotidienne | Marqué avec , , , , , , , | Un commentaire

Le dossier de la viande et du lait

Bonjour!

C’est en langue québecoise, toujours savoureuse, même si végétarienne : la bidoche dans nos assiettes l’est beaucoup moins, quand on suit les 41 minutes de l’émission « La face cachée de la viande ».

Voyons plutôt:
…Les porcs vont à l’abattoir lorsqu’ils pèsent 110 kilos. Ils ont six mois.
…La législation est comme qui dirait …datée: les animaux sont des biens meubles. Ouf. Désosser une chaise n’est pas un délit si elle vous appartient.
…L’assassinat industriel, par broyage mécanique ou gazage en container, est offert aux poussins mâles, inutiles pour l’élevage, transformés en aliments pour animaux ou en rouge à lèvre et en produits de beauté.
…La foutaise de l’impératif de la consommation de calcium… 25 % d’ostéoporose au Québec chez les femmes de plus de cinquante ans, pour 0,4 % en Corée. « La question n’est pas de consommer combien de calcium, mais comment faire pour l’assimiler. » On n’a pas besoin de boire du lait de vache! (En outre, nous n’avons pas l’équipement physiologique du veau-nouveau-né pour le digérer confortablement.) Continuer la lecture

Publié dans École, Les joies de la vie, Vie quotidienne | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

En accès libre sur Mediapart : ces images qui attisent la colère

PoliceFR1-giphy

Paris, 24 mars, lycée Bergson. (11 secondes)

Continuer la lecture

Publié dans Démocratie représentative, Droits de l'homme, Socialisme de gouvernement | Marqué avec , , , , , , , | 3 commentaires

Camille, de Limoges: d’Oradour à la loi Travail

oradour-camille-senon_2014

Bonjour!

Il y a une étude à faire sur l’usage des noms et des prénoms dans les médias mainstream ou « courant principal ». (Le courant principal est celui qui ne connaît pas les rives. Sauf dans les virages serrés, très serrés.)
Les intervenants anonymes ou lambda, ils ont un prénom, et pas de nom. Continuer la lecture

Publié dans Démocratie représentative, Les joies de la vie, Socialisme de gouvernement, Vie quotidienne | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Deux femmes. Un homme brûle.

Deux femmes écrivent et dessinent.
Un homme se débat.

Deux femmes françaises, aux noms d’ailleurs.
Et un homme d’ailleurs, sans nom. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire