Un peu de logique: Je ne suis pas belge

D’après une photo de Bernard Demoulin (lalibre.be)

 

Bonjour!

 

Je suis né en Belgique de parents belges.
Je possède une carte d’identité « de Belge » , comme c’était écrit sur un carton avant que l’UE ne standardise ça en plastique.
Je vis en Belgique.
J’ai un passeport belge.
Mon site s’appelle « Condroz belge » (bon, ici, c’est de moi et pas du gouvernement, et c’est une blague, une « antiphrase »).

Mais d’après la presse, je ne suis pas belge.
En effet, elle titre: « Les Belges souhaitent que la présence des militaires en rue se prolonge » : cqfd.

Publié dans Démocratie, Droits de l'homme, Les joies de la vie, Vie quotidienne | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Vladimiro Giacchè: Allemagne de l’est, Le second Anschluss

« Vladimiro Giacchè est un économiste italien, actuellement président du Centre de recherche européenne de Rome. Fin connaisseur de l’Europe et de l’Allemagne, il est l’auteur d’un ouvrage original et riche sur la réunification allemande, Le second Anschluss – l’annexion de la RDA (édition Delga, 2015). Alors que l’Allemagne vient de voter dans le cadre d’élections législatives dont les résultats fragilisent Angela Merkel et quelques jour après le vingt-septième anniversaire de l’unité du pays, il a bien voulu répondre aux questions de L’arène nue. »

Voici un extrait de cet entretien: Continuer la lecture

Publié dans Démocratie représentative, Triomphes du capitalisme | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Manifestation vendredi 13, de 17 à 20 heures     (Destruction de la maison Rigo à Liège) (4/n)

Bonjour,

Les associations qui défendent la maison Rigo contre sa destruction, programmée par la Ville de Liège sous les espèces de la société Ecetia, organisent ce vendredi une manifestation conviviale pour la préservation de la dite maison.
Où?
Devant la maison Rigo, au pied de la tour des finances.
Avec bar et animation musicale.

 

 

 

 

Publié dans Economie/Finance, Les joies de la vie, Triomphes du capitalisme | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Oui, elle gêne la perspective, et c’est très bien ainsi!     (Destruction de la maison Rigo à Liège) (3/n)

Bonjour!

Les défenseurs de la maison Rigo livrent une guérilla juridique et citoyenne au projet de sa destruction.
La guérilla des arguments de détail et des arguments de procédure est inévitable devant les tribunaux. Pour autant, il ne faut pas s’abandonner à l’esprit de système ou à un jusqu’auboutisme selon lequel les arguments du bourgmestre seraient tous faux.
Ce serait trop simple!
« Il y a quelque chose de vrai dans chaque phrase de mon adversaire », disait Wilhelm Reich.

Ce serait trop simple, oui, et dans cette course aux détails, un argument majeur de perspective générale peut disparaître ou être négligé. En d’autres termes, il faut aussi faire un procès en rupture aux décideurs. (Ce qui est bien la position de Bouli Lanners dans mon billet précédent, « La guérilla« .) Continuer la lecture

Publié dans Economie/Finance, Les joies de la vie, Triomphes du capitalisme | Marqué avec , , , , | Un commentaire

La guérilla     (Destruction de la maison Rigo à Liège) (2/n)

Projection réalisée par les opposants: la maison Rigo est sur le côté, et pas au milieu de la saignée future esplanade

 

La contestation du projet de destruction de la maison Rigo à Liège est une guérilla, dans la presse et dans les prétoires.
La guérilla, c’est la guerre de harcèlement, les embuscades et les guet-apens, et ici les deux camps s’y livrent: la ville de Liège au sens large, sous la forme juridique de l’intercommunale Ecetia, un sacré montage à tiroirs impitoyablement légal, et des opposants, asbl et citoyens.
Une guérilla juridique et médiatique, c’est l’entourloupe, l’intox et la chicane, et ça n’est pas toujours très amusant pour le public.
Mais présenté par Bouli Lanners, ça roule! Continuer la lecture

Publié dans Economie/Finance, Les joies de la vie, Triomphes du capitalisme | Marqué avec , , , | 2 commentaires

Voter avant le 20 octobre: Prix du public d’architecture et urbanisme de la Ville de Liège 2017

Bonjour!

Pour ce prix du public, toute une chacune, habitante de Liège ou pas, peut voter avant le 20 octobre, une seule fois dans chacune des quatre catégories.

Ici deux photos d’un projet classé en catégorie « micro-architecture ».
Située boulevard de la Constitution en Outremeuse, cette réalisation est décrite comme suit:

Lauréate du prix Co-légia 2016, l’association Spray Can Arts a invité l’artiste français 2Shy à réaliser une fresque murale monumentale sur le pignon d’une dent creuse située en Outremeuse. Avec la participation d’enfants fréquentant le Centre psychothérapeutique ‘La manivelle’, l’artiste décline un univers vibrant et coloré, collaborant ainsi à l’embellissement du paysage urbain liégeois.
http://www.prix-urbanisme-architecture-liege.be/projet/59

Publié dans Les joies de la vie, Vie quotidienne | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Les cons! – (Destruction de la maison Rigo à Liège) (1/n)

Bonjour!

Comme  le disait en 1492 le chef espagnol qui a arrêté la destruction de Grenade fraîchement reconquise,
« Arrêtez! Vous démolissez ce qui n’existe plus nulle part, pour construire ce qu’on fait partout! ».

G.

(Trente lignes de synthèse ici sur todayinliege.be: https://www.todayinliege.be/voici-linterieur-de-maison-rigo-video-demolition/ )

Publié dans Economie/Finance, Les joies de la vie, Triomphes du capitalisme | Marqué avec , , , | Un commentaire

Jeremy Corbyn cite Shelley et mouille sa chemise

…et ça semble faire chaud au coeur à pas mal de gens.

Très logiquement, car c’est tout près du coeur, il y en a une au moins qui a chaud aux seins… (38 premières secondes)

Arrêtons-là ce commentaire vérace quoique frisant le mauvais goût, ou frisant le mauvais goût quoique vérace. Cette petite vidéo est merveilleuse.

Je voudrais citer un de mes poètes favoris… (…) Reconnaissons qu’un autre monde est possible si nous pouvons comprendre cela, le pouvoir que nous avons, et parvenir à une société meilleure et décente, où chacun compte et où ces personnes pauvres sont enrichies dans leur vie, et que  leur enrichissement rend notre vie meilleure, à nous tous les autres.

 

…Quelle jeunesse, Jeremy Corbyn!

Publié dans Les joies de la vie, Non classé, Vie quotidienne | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Nouvelle majorité wallonne: les copains font leur marché

Bonjour!

Les socialistes belges francophones méritent bien ce qui leur arrive. Ils en méritent plus, et il leur en arrivera plus.
En attendant, la nouvelle majorité wallonne ouvre la porte à ses proches, qui font leur marché.

…C’est ça qui est terrible avec la droite d’origine, et bien sûr avec la copie socialiste aussi: la société et le bien commun paient les frais. C’est leur raison d’être en démocratie réelle.
Personne ne vend une source de revenus pour un petit gain à court terme, sauf les désespérés. Et sauf les politiciens avec l’argent des autres.

 

Albert Frère négocie le rachat de 25 à 30% de la Sonaca

Le groupe d’Albert Frère, à travers son fonds Ergon Capital, a entamé des discussions avec la Région wallonne pour racheter entre 25 et 30% du capital de la Sonaca. L’opération pourrait rapporter 75 millions d’euros à la Région.

Sonaca – Photo News

La suite en ligne sur le site de L’Écho, et ici en PDF.

 

Publié dans Démocratie, Economie/Finance, Les joies de la vie, Triomphes du capitalisme | Marqué avec | Laisser un commentaire

Les travailleurs pauvres en Allemagne

Dominique Méda, sociologue et philosophe

 

Bonjour!

Vous avez remarqué que je fais du Germany bashing? Mon dossier à charge chez les bien-pensants s’alourdit donc ici, après mon dernier billet, le précédent, et quelques autres!

Je me suis toujours méfié des vertus officielles et claironnées par les pouvoirs, et dans le cas de la vertueuse Allemagne, disons celle d’Angela Merkel pour faire image, et tueuse de quoi me demande mon cerveau droit, il faut dire que la vertu est bien mal vêtue. La vertu allemande me donne bien des arguments.

Une autre raison de jeter un regard critique sur la Deutschland GmbH, comme on dit les USA Limited, et là mon cerveau droit me demande: limité en quoi, une autre raison d’ouvrir les yeux avec circonspection réside dans, outre le fait premier que nous aimons l’intelligence, ce deuxième fait qu’en ce moment la politique d’Emmanuel Macron concrétise en les épanouissant ses promesses de campagne, et ce troisième fait qu’avec quelques autres la législation allemande du marché du travail est un modèle pour Emmanuel. Vous avez demandé du Macron? Vous aurez du Merkel.

Le modèle allemand mérite un examen très sérieux. Il fige une construction européenne mortifère pour les peuples, ce qui est déjà fort clair pour les pays en difficulté, et va le devenir de plus en plus pour les autres, en priorité pour ceux qui se donneront des dirigeants plus conformes à la modernité, hein Macron, …des affaires. (**)
En attendant que les crispations Deutschland GmbH rendent impossible la continuation de l’euro et de la dite Union.

…Le sujet du jour, c’est un court extrait, de 33 secondes, du passage de la sociologue française Dominique Méda sur les ondes de France Inter:

– Le taux de pauvreté des salariés en Allemagne est de 23 %, contre 8 par exemple en France. C’est énorme, c’est tragique, et bien entendu c’est très largement « pas vu à la télé » . Rappelons que les sociologues avaient dû créer la catégorie de « travailleurs pauvres » pour désigner des gens qui, bien qu’ayant du travail à temps plein (souvent deux ou trois temps partiels) n’échappaient néanmoins pas à la pauvreté, par exemple en n’arrivant pas à un logement correct et logeant dans une voiture ou une caravane. Au début, la notion servait essentiellement, parmi les pays riches, aux États-Unis, et c’était un scandale qui ne s’ébruitait guère au-delà des murs des universités. Depuis quelques décennies, les travailleurs pauvres existent aussi dans les pays européens même riches. Je n’ai pas sous la main les résultats d’une enquête qui chiffre en Allemagne la proportion d’enfants pauvres, ne disposant pas, soit d’un repas chaud par jour, soit de deux paires de chaussures, mais je peux vous assurer que le chiffre est horrible, et que c’est à se demander à quoi sert, et à qui sert, le formidable enrichissement matériel de nos sociétés.

– L’Allemagne a-t-elle créé des emplois? Oui. Quatre millions, entre 1994 et 2014. Mais, précise Dominique: avec une masse inchangée de 58 milliards d’heures de travail par an.
Comment on fait ça? …Forcément, avec des emplois partiels.
Les employés à temps partiel échappent donc à la statistique des chômeurs, alors qu’ils sont chômeurs à temps partiel.
100 % des travailleurs à 50% de travail partiel, qui font 50 % de chômage arithmétique,  feraient 0 % de chômage dans les statistiques officielles et dans votre journal préféré. N’est-ce pas merveilleux?

À demi-vide, ce verre-là est toujours plein. Nous sommes dans la propagande.

 

 

*   *   *

Note
(**) A contrario le Portugal a rompu avec les prescriptions austéritaires de l’UE, tout en recevant un accessit de la Commission, grâce à une croissance remarquable et surtout (du point de vue des troïkards) en satisfaisant à la norme des traités sur le déficit budgétaire.
Le Portugal est dirigé par un gouvernement socialiste minoritaire, appuyé au coup par coup par une opposition de gauche en mesure de lui donner la majorité. Les communistes et le bloc de gauche, au final, pilotent le navire vers leurs objectifs prioritaires: relèvement des minima sociaux et des retraites, préservation de l’emploi public, préservation du système de santé…
Le Portugal est sans exemple dans l’Union. Et bien entendu, pas « vu à la télévision »!
Une piste pour le PTB, Paul Magnette?

Publié dans Démocratie, Démocratie représentative, Economie/Finance, Les joies de la vie, Triomphes du capitalisme, Union Européenne, Vie quotidienne | Marqué avec , , , , , , , , , | Un commentaire