Le gouvernement Michel va contrôler l’eau et le gaz des chômeurs

controler-electrchomeurs-222

Regardez-le sourire.
Souris, Michel.
Souris, fils Michel!
Ô grandiose mission!
Ô courage de tes réformes.
Répétez, les enfants: fraudeurs chômeurs, fraudeurs chômeurs, fraudeurs chômeurs. Réformes, réformes, réformes, réformes.
Toute action du fils Michel est une réforme.

Précisons, pour nos lecteurs étrangers et pour les distraits, qu’en Belgique, l’allocation de chômage est réduite s’il y a cohabitation. Donc à partir du moment où tu es amoureux et que tu t’installes avec ton amour, tu as encore moins que ce que tu avais avant comme aide à ta situation. C’est un remède à l’amour, un remède à l’amour amoureux, un remède à l’amour du prochain. Mais ça a été une bonne réforme, ardemment désirée par les riches.

Quand l’équipe du fils Michel veille à la sujétion des n’ont-même-plus-un-petit-salaire, elle met ça sous le titre : fraude fiscale. Elle roule des épaules sur ce dossier, et n’a rien à dire des milliards d’impôts volés par le Grand Duché aux pays amis de la dite Ugnon Neuropénienne. Comprenne qui pourra, moi j’ai compris.

Nous sommes tellement fiers de toi, ô fils Michel, et de tes sinistres, avec votre obsession monomaniaque de contraindre les pauvres et de ‘modérer’ les salaires.
Car un salaire, c’est comme un cheval fou, hein. Si tu ne le modères pas, il s’emballe.
Et s’il s’emballe, qui est-ce qui panique?

Bon. Les gouvernants sont plus ou moins riches, non?
Et ils terminent leur carrière en général, plus fortunés qu’en commençant, non?
Eh bien, ils nous exposent chaque jour que la richesse se nourrit de l’écrasement des revenus modestes.
C’est mécanique, électeur, électrice.
Réveille-toi!

—————————————————–

Ce contenu a été publié dans Démocratie représentative, Economie/Finance, Les joies de la vie, Salariat, Triomphes du capitalisme, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le gouvernement Michel va contrôler l’eau et le gaz des chômeurs

  1. Pierre dit :

    Comme il est sur la photo, je vois bien foncer sur lui
    – soit une slache* dans sa gueule (irrévérencieux)
    – soit une tarte à la crème (goût pâtissier.)

    * slache (bruxellois) : vieille chaussure ou sandale qu’on met sur la poubelle ou qu’on trouve en général seule, soit sur une poubelle (ou dans une poubelle), soit dans le caniveau. Gaston Lagaffe avait toujours ce genre de chaussures à ses pieds. Le genre de chaussures dépareillées qu’on porte par exemple en traînant les pieds; chez soi, parce qu’on s’en fout, ailleurs pour les mêmes raisons. On peut l’employer aussi pour chasser les chats qui miaulent sous la fenêtre la nuit.

    Mais, ceci dit, il faut savoir que dans un monde de pognon (100 %), couper une allocation à un demandeur d’emploi, c’est un peu comme priver d’oxygène quelqu’un qui serait en plongée. Vu que dans les administrations, personne n’est au fond jamais responsable de rien, on dira que c’est pas grave et qu’après tout le gars n’avait qu’à pas être au chômage et qu’il n’avait qu’à trouver du travail (des techniciens de surface sont toujours demandés pour nettoyer le métro la nuit et on cherche toujours des bouchers pour les abattoirs.)

    PS: également pour nos amis français, ceci est de l’humour belge donc à prendre au huitième degré.^^

  2. Bob de Bobette dit :

    Il va contrôler l’eau et le gaz avec son nez?
    Il va mettre son nez dans les affaires des pauvres?
    Je crois qu’il aime ça.
    Ça se voit.
    Un de ces jours il trouvera une raison d’aller … (Bon, je m’autocensure.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *