Langue de bois ministérielle et audace journalistique: Les militaires belges sont-ils des mercenaires?

voix de son maitre 0

Bonsoir!

Aujourd’hui aux infos de 23 heures à la radio Rtbf Première, il apparaît que le coût des gardes par l’armée de certains lieux publics en Belgique est chiffré et facturé, pour cette année, à 18 millions d’euros, qui seront payés pour l’essentiel par le ministère de l’intérieur.

Qu’un ministère « fédéral » facture des frais à un autre, du même « niveau de pouvoir »  montre la perfection comptable à laquelle l’État belge a pu accéder et se maintenir. Lire la suite

L’armée la plus morale du monde

ArméeMorale2

Bonjour!

« L’armée la plus morale du monde », c’est ainsi que la propagande, pardon, la communication officielle en Israël, désigne l’armée de ce pays, une armée « de défense » bien entendu. Une recherche Google donne des tonnes de références en sens divers. Faut-il faire un doctorat sur la question? Les déferlantes sur Gaza, aux noms si poétiques, « Plomb durci », « Bordure protectrice », laissent peu de doute sur le côté moral et défensif des opérations.

Que cette armée soit la plus morale du monde va bientôt être une offense pour les autres, qui se retrouvent déclarées moins vertueuses. Des procès en diffamation se préparent, à n’en pas douter.  Si même Le Monde titre, en mai de cette année, « La dérive morale de l’armée israélienne à Gaza » , les communicateurs-propagandistes israéliens soucieux de morale peuvent aussi être soucieux pour leur CV. Du moins quant à l’opinion mondiale ou pour s’expatrier, car au pays de Benyamin Netanyahu, la propagande fait toujours merveille: « Israël a commis des crimes de guerre lors de l’opération “Plomb durci” à Gaza. (…) La majorité des Israéliens est toujours profondément convaincue que leur armée, les FID, est l’armée la plus morale du monde, et rien d’autre. Voilà la force d’un lavage de cerveaux extrêmement efficace. » (Gideon Levy, journaliste de Haaretz, cité ici.) Pour rappel et pour situer le niveau, plus de 60 pour cent des adultes Israéliens pensent que la Cisjordanie est un territoire israélien.
Lire la suite

Poutine en Syrie

Source: Le Monde. Mozdok est en Ossétie du Nord, une république russe dont la langue, l'ossète, appartient au groupe iranien.
Source Le Monde – Mozdok est en Ossétie du Nord, république russe, dont la langue, l’ossète, appartient au groupe iranien.

 

Bonjour!

Poutine en Syrie n’est pas un mets québecois* à la carte du petit déjeuner.
Poutine en Syrie n’est pas une pochade sur le thème « Martine en Syrie ».
Poutine en Syrie est un jeu très sérieux.
Un jeu d’egos et de légos par et pour des gogos.
Un jeu de forfanteries, de fiertés et d’humiliations mal placées.
Un jeu de prédation et de cupidité, de meurtre et de sang dans un monde de brutes.

Poutine en Syrie s’allie à trois États, Irak, Iran, Syrie. Collabore avec un quatrième, Israël. Obtient le soutien d’un cinquième, l’Égypte.

Poutine en Syrie met l’Otan le nez dans son caca: Lire la suite

Nous, on dit, à Ankara : « Si vous êtes malades, si vous êtes amoureux de votre drapeau, nous on vous dit, vous pouvez le garder, c’est cadeau ! Mais laissez-nous tranquilles. »

Soldate_kurde
Soldate kurde

 

Bonjour!

Ce titre est une des phrases de Zeki, réfugié kurde vivant en France depuis des années, après un périple qui l’a posé successivement en Irak et au Liban. Elle est extraite d’un intéressant entretien paru sur le site limousin lundimatin: https://lundi.am/La-resistance-kurde-la-Turquie-et-l-Etat-Islamique.

Qu’est-ce qu’un réfugié, pourquoi s’exile-t-on, qu’est-ce qu’un étranger, la cruauté du régime turc, de ses militaires et de ses policiers, la paix, la guerre, l’égalité d’âme de ce vieux militant, ce qu’il dit de la jeune génération kurde… Lire la suite

Un tueur dans le ciel

 

Youtube - Un tueur dans le ciel (cliquer sur l'image)
Youtube – Un tueur dans le ciel (cliquer sur l’image, ou ici, ou )

(En PDF)

deux beaux avions modernes
dans le ciel
de la balance commerciale

deux beaux avions de la croissance
et de la connaissance
dans le ciel
toujours bleu
du Croissant qui fut fertile

deux beaux avions de l’emploi
avec à bord
un seul homme
deux moteurs
des bombes
des bombes Lire la suite

Et le foot dans tout ça?

rebelles_du_foot

Tutti!

Et le foot dans tout ça?

Je vous parle une fois de plus de deux livres que je n’ai pas lus.

Vous avez déjà entendu parler d’Eduardo Galeano, né en 1940?

Cet écrivain uruguayen, de tendance ou d’esprit communiste, est comme un poisson dans l’eau dans son quartier à Montevideo – ce qui est très maoïste. D’ailleurs, il a signé cet aphorisme: Le petit vol est un délit contre la propriété. Le grand vol est le droit des propriétaires, et il fut sur la liste des condamnés à mort de la dictature militaire.
Il paraît que si vous prenez un taxi à Montevideo, et que vous dites vouloir aller chez Eduardo, le chauffeur vous répond: « L’écrivain? », et il vous y emmène. Un rêve pour BHL, sauf que celui-ci ne veut pas que les chauffeurs de taxis et n’importe qui sachent où il vit.
Galeano a écrit en 1971 un des plus beaux livres en son temps sur le sujet, Les veines ouvertes de l’Amérique Latine, d’après ce que disent des personnes à qui je fais confiance. Un succès mondial. Et des décennies plus tard, Hugo Chavez a pensé qu’il ne serait pas inutile de l’offrir à Barack Obama.

Galeano a aussi écrit le moins connu El fútbol a sol y sombra, « Football, soleil et ombre », comme on appelle les deux catégories de places, au foot là-bas ou à la corrida ailleurs, les plus chères à l’ombre, les moins chères au soleil (1995, édition augmentée depuis): Lire la suite

« Se libérer de Google ? Chiche ! — Si on commençait par la recherche ? »

DuckDuckGo

Un moteur de recherche qui n’enregistre rien de vos activités, c’est duckduckgo .
Voici un article de Framasoft:

« Les lecteurs de ce blog savent que Framasoft s’est engagé à se libérer par étapes des outils de Google : Framasoft a déjà dit bye-bye à Gmail, s’est libéré des GoogleGroups, de Google analytics et de la publicité, des polices de caractère Google… Tout cela demande à la fois de la détermination, un travail technique conséquent et des logiciels ou services de substitution fiables. Ce n’est pas forcément à la portée du simple utilisateur. Que peut-il commencer par faire pour se libérer de l’emprise de Google ? Lire la suite

25 mai : pourquoi il faut voter PTB-go

Etienne Issartial, https://blogobic.files.wordpress.com/2010/03/regionales-2010.jpg
Etienne Issartial, blogobic

(Pour les pressés, le creux du propos tient dans le point 2.
J’ai commis ce lundi un billet où j’ai dit que je ne voterais pas PTB mais que je noircirais pour chacun des trois scrutins les cases de la liste PTB-go. Tout le monde n’a pas perçu la nuance, c’est bien normal. Notre temps à tous est compté.
Certaines réactions à ce billet, non qu’elles en fassent le souhait, me poussent à écrire le texte ci-dessous, qui est un appel à voter pour cette liste. J’attire donc l’attention du lecteur sur la nuance qui sépare ‘dire comment je vais voter’ et ‘appeler à voter’.)

*

La liberté d’expression est sacrée, nous sommes à peu près tous d’accord sur ce point.
La liberté d’expression n’a de sens, par définition, que si on la reconnaît à ses contradicteurs, à ses adversaires, aux amis qui se trompent, aux adversaires même de cette liberté. (Il y en a qui l’oublient, comme Manuel Valls qui, en le censurant, assure un supplément de succès à Dieudonné. Dans le cas Valls, « oubli » est façon de dire.)
Voici donc, pour ceux que je vais irriter, un petit test pour mesurer leur degré pratique d’adhésion à la liberté d’expression.

1. Voter le 25 mai. Pourquoi ? Lire la suite

Pourquoi je ne voterai pas PTB

voter contre le bolchevisme

D’abord, est-ce que j’irai voter ?
C’est une vraie question. Souvent, je ne votais pas. Intuitivement, je ne le sentais pas. Et factuellement, voici juste un exemple. Chaque année pendant une décennie, à New York aux Nations-Unies, un type a voté en mon nom et contre l’Irak de Saddam Hussein, un embargo sur les médicaments qui tuait des milliers d’enfants saison après saison, sans rien retirer aux soins dont pouvaient bénéficier Saddam et sa clique. Le type qui votait en mon nom à New York le savait, bien sûr, et, de façon tout aussi banale, on ne m’a jamais demandé mon avis.
Le 25 mai, je ne voterai pas pour que PTB-go me représente. Je voterai pour dire toutes mes réserves sur la représentation telle qu’elle fonctionne. Et le dire autrement qu’en restant chez moi, parce que je commence à avoir des fourmis dans les jambes avec tous ces élus qui agissent sans mandat.

Il y a en Belgique comme dans toute l’Europe, de plus en plus de gens qui vivent mal et qui redoutent le lendemain ou la fin du mois. Et parmi eux, alors que dans leur entourage proche, dans leur famille ou parmi leurs collègues quand ils en ont encore, certains choisissent l’extrême-droite, malgré cela un nombre croissant de ceux qui paient cash l’injustice, voteront pour un parti à la gauche de l’éventail électoral. Chapeau !
Le 25 mai, je ne voterai pas PTB-go. Je voterai avec ces gens-là.

Les élections, c’est comme le football. Lire la suite

Qu’est-ce qu’un sioniste ?

Paranioa is patriotic, ou "Patriotes du monde entier, tapez-vous dessus !"
Patriotes du monde entier…

(Déposé ce jour sur le blog d’Henri Goldman sous le titre Un « sioniste » serait-il un banal patriote ?)

« Sionisme » a fini par devenir une insulte et je me demande si le mot a encore un sens.

Un sioniste serait-il un partisan inconditionnel de l’appropriation juive des terres palestiniennes et de l’expansionnisme de l’État d’Israël, ou un manipulateur de la menace extérieure pour favoriser les affaires et la paix internes, une personne qui refuse les décisions des Nations-Unies, un tricheur sur les accords d’Oslo? Comment le définissez-vous ? Pour ma part, je vois que chez nous ou en France, nombre de défenseurs de l’État d’Israël font, des [observateurs] critiques de cet État, des ennemis du peuple israélien, ce qui est d’une pédagogie regrettable et lamentable pour dire le moins. Alain Finkielkraut n’est-il pas incontestablement de ceux-là ? Je n’arrive personnellement pas à utiliser le terme de « sioniste », tant il me donne l’impression d’être un slogan éculé propre à tous les malentendus, y compris pour qualifier ce genre de commentateurs tristes et crispés, toxiques. Lire la suite