C’est ainsi que ça finira !

Dans la presse libre du monde libre:    (lien)

Ebola: un retard dans le diagnostic du patient du Texas fait craindre d’autres cas 

(…)
« Ce patient a dit à l’infirmière chargée d’établir la fiche d’informations avoir récemment voyagé en Afrique » lors de sa première visite à l’hôpital, a affirmé mercredi le Dr Mark Lester, directeur général de Texas Health Resources lors d’une conférence de presse.
« Malheureusement cette information n’a pas été transmise à toute l’équipe soignante et n’a pas pu être prise en compte dans leur décision clinique », a-t-il ajouté.
Le patient a donc été renvoyé chez lui le jour même après avec un diagnostic d' »infection virale bénigne ».
(…)
Les autorités sanitaires s’inquiètent du fait que pendant les quatre jours (du 24 au 28 septembre) où il était contagieux sans être en quarantaine, il a pu contaminer d’autres personnes. Elles recherchent activement tous ceux qui ont été en contact proche avec lui.
(…)
« Si le médecin du service d’urgence avait interrogé cette personne sur ses antécédents de voyage et que celle-ci lui avait dit revenir d’Afrique de l’Ouest, cela aurait tiré une énorme sonnette d’alarme pour tout le monde puisque on parle beaucoup d’Ebola aux Etats-Unis », a-t-il dit à l’AFP. »
(…)

*   *   *

Incompétence ou incompétences?
Peut-être que non!
Sans doute que non!
Pourquoi voulez-vous que ces gens pensent à Ebola?
Chaque jour, ils ont dix mille choses à penser. Leur nouveau frigo. Leur vieil iPhone. Leur télé, pas au top. La future voiture.
Ces mêmes objets de leurs voisins, de leur famille, de leurs collègues.
Les factures. Les crédits.
La nouvelle stagiaire du service, tellement sexy. Le nouvel interne, irrésistible.

– Et ce changement des horaires de garde où je me suis encore fait pigeonner?
Bordel !
Vous croyez que je n’ai à penser qu’à Ebola? Une histoire d’Africains ? »

*   *   *

C’est ainsi que ça finira.

 

 

Ce contenu a été publié dans Effondrement, Les joies de la vie, Triomphes du capitalisme, Vie quotidienne, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.