« Thunberg, persona non greta » – Pascal Bruckner démasqué

Greta Thunberg lors d’une manifestation pour le climat à Berlin, le 29 mars 2019 | Tobias Schwarz / AFP

 

Bonjour!

Mon titre est emprunté à celui d’une chronique très raisonnable d’Hervé Gardette sur FranceCulture.fr. Il y cite Michel Onfray (particulièrement odieux et redondant), Pascal Bruckner et Laurent Alexandre, trois phares de la pensée débile et haineuse que peuvent servir des gens instruits, diplômés ou sur-diplômés (Alexandre), éventuellement talentueux (Bruckner). La culture non irriguée par un minimum d’humanité ne protège pas de la bassesse, c’est bien connu. Cependant, Hervé Gardette prend de la hauteur et pose quelques questions très légitimes. À lire!

Pascal Bruckner est démasqué, nous le savons déjà. Condroz belge a livré une de ses interventions, parfaitement révélatrice, au « grand débat des idées » organisé par Macron en réponse au mouvement des Gilets jaunes, contre les Gilets jaunes.

Cependant je ne résiste pas au plaisir, mêlé d’écoeurement, de charger son dossier avec sa détestation d’ancien Garde rouge, contre Greta Thunberg cette fois.
Décidément, Greta est un bon marqueur de démasquage!
Le texte complet de messire Bruckner se trouve sur Vox.fr, antenne internet du Figaro, réservé aux abonnés, et il me semble que suffisent les citations qu’en donne l’excellent « Mais pourquoi Pascal Bruckner déteste-t-il Greta Thunberg? », de Claude Askolovitch sur Slate.fr (PDF ici).

Au secours!

Ce contenu a été publié dans Démasqué !, Effondrement, Environnement/climat, Les joies de la vie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à « Thunberg, persona non greta » – Pascal Bruckner démasqué

  1. MF dit :

    La belle brochette que vous citez là! Et moi, qui n’attends que cela, que les jeunes montent au créneau! Trop vieille hélas, je m’en remets à eux, eux qui n’ont peur de rien, qui ne naviguent pas entre les eaux, qui appellent un chat un chat, qui ne nous l’envoient pas dire, qui n’ont pas encore le sens du profit et qui sont solides sur leurs jambes. Je compte sur eux pour dégommer les pseudo-penseurs qui confortent cette société injuste et destructrice. Et si ce ne sont pas des jeunes comme Greta qui le font, personne d’autre ne le fera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.