1933: Citroen, le bordel capitaliste, dit par Jacques Prévert

André Citroën perdit des millions au casino et licencia tous les ouvriers des quais de Javel (là où se situait sa plus grosse entreprise)        (histoiresordinaires.fr)

On avait vu en 1925 une publicité lumineuse pour Citroën prendre toute la hauteur de la tour Eiffel. Elle est évoquée dans le texte. Les millions joués aux casinos aussi. Les réductions de salaire de même. Lire la suite

Bonne bonne année année 2019 2019 !

Fresque murale du graffeur Blu, Berlin-Kreuzberg, 2008

 

En ville.

– Ah, bonjour toi!
– Oui, bonjour!
– Tout va bien?
– Pas mal, pas mal, on se plaint pas, on se plaint pas.
– Tu parles pour deux? …Pour ta compagne aussi?
– Non. Je répète ce que j’aime dire ou proférer.
– Ha ha. …Proférer est un terme biblique, divin, blasphématoire.
– Logique parfaite. Lire la suite

Mathilde Larrère à propos des gilets jaunes

https://www.arretsurimages.net/chroniques/arrets-sur-histoire

 

Bonjour!

 

Spécialisée dans l’étude des mouvements sociaux (plus précisément les révolutions françaises du XIXe siècle), maîtresse de conférence à l’université, Mathilde Larrère est l’historien(ne) la plus intéressante que je connaisse dans les médias. Elle tient une chronique dans arretsurimages.net où elle intervient régulièrement. Lire la suite

Les bullshit jobs ou « boulots à la con » de David Graeber, par Yusul

 

Ha ha!
Et bonjour!

Cela faisait longtemps que je voulais ici présenter le brûlot de David Graeber, auteur de l’expression « les 1 % » lors du mouvement Occupy Wall Street, et de la monumentale Dette – 5.000 ans d’histoire.

Son Bullshit jobs a d’abord été un petit article, une parenthèse. Mais elle a fait le tour du monde, et du coup David a étoffé le propos. Il en a fait un petit livre. Lire la suite

Sophie a aujourd’hui cinquante ans, comme Mai 68

 

Pour Sophie, contractuelle depuis près de vingt ans dans l’Éducation nationale payée au Smic, ça ne fait aucun doute : « Macron veut nous faire la peau. Il s’attaque à tout le monde, les étudiants, les cheminots, les fonctionnaires, les retraités, les chômeurs, pendant que le CAC 40 engrange encore plus de bénéfices. » Elle ajoute : « Je vais avoir 50 ans le 25 mars. Je suis née trois jours après le début de Mai 68. J’espère que le mouvement va prendre. Il le faut absolument. »

Mediapart 23 mars 2018, reportage à la manifestation de la veille contre la réforme de la Sncf et la dégradation des services publics.

 

*    *    *

Note: le mouvement français dit « mai 68 » a en effet commencé le 22 mars, mais uniquement pour sa moitié étudiante. Cet événement a aussi été un vaste mouvement ouvrier et salarié, un des plus massifs du XXème siècle. Qui en parle?

Fête à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

 

 

Bonjour !

Vous savez que l’équipe Macron a jugé bon de se séparer de ce dossier pourri du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Le projet est abandonné.

Voici la vidéo que Reporterre a consacrée à la fête des opposants.
« Enjoy! », comme dit Jacques.

Guy

Ouvrier cordiste

Source alti81.fr

Bonjour!

Un jeune homme de 21 ans est mort au travail. Son métier: ouvrier cordiste.
Ouvrier itinérant, mal payé, ayant pris en charge les frais non nuls de sa formation et de son équipement.

Ah… L’économie de concurrence libre et non faussée est une farce sinistre!
S’il en était autrement, ces travaux seraient chèrement payés et sévèrement encadrés.
La « main invisible » de la propagande est connue: elle est celle des actionnaires et du grand management. Le personnel politique en relais. La cupidité ordinaire.

L’histoire de Quentin est dans le magazine Basta: https://www.bastamag.net/Quentin-un-bon-gamin-mort-enseveli-dans-un-silo .
On peut soutenir ce journal internet indépendant!
Il est précisément ce mois-ci dans sa campagne annuelle de récolte de dons: https://www.bastamag.net/Basta-lance-sa-campagne-de-dons-et-a-besoin-de-vous-538.

Bien tristement,

Guy

Heureux les pauvres! – RFA, Teresa, USA, Macron, ça n’en finit pas

Bonjour!

 

Mère Teresa disait que les pauvres (en acceptant leur sort) nous donnent une grande et salutaire leçon d’humilité.

L’économiste canadien devenu étasunien, John Kenneth Galbraith, écrivait en 1985 un bref article sur les idéologies de la richesse, intitulé « L’art d’ignorer les pauvres ».
Cet « art » est immémorial. Aussi vieux que la pauvreté.

Aujourd’hui, quand vous entendez « responsabilité individuelle », vous gagnerez du temps dans votre compréhension du monde en traduisant sans barguigner par: « les miséreux sont responsables de leur misère ».

Exemple.
En Allemagne, la casse sociale des lois Hartz a été opérée par le SPD et les Verts, deux partis supposés à gauche de celui d’Angela Merkel. Ça passe mieux avec ces gens-là au pouvoir.
Ci-dessous un florilège bien représentatif de l’idéologie des élites allemandes.
Mais pas que des élites, car la domination est aussi dans la tête des dominés.
Et pas qu’allemandes, car les lois Harz font rêver les élites françaises et Macron s’en inspire dans son détricotage du code du travail.
Ces citations sont extraites du Monde Diplomatique qui, dans son édition du mois de septembre, propose un voyage au pays du chômage germanique, sous le titre « L’enfer du miracle allemand »:

 

Heureux les pauvres

«Celui qui peut travailler, mais ne veut pas, n’a aucun droit à la solidarité. Il n’y a pas de droit à la paresse dans notre société. »
Le chancelier Gerhard Schröder interviewé par Bild, 6 avril 2001

« Les coûts salariaux ont atteint un niveau qui n’est plus supportable pour les salariés et qui empêche les employeurs de créer de l’activité. (…) Nous allons devoir couper dans les dépenses de l’État, encourager la responsabilité individuelle et exiger plus d’efforts de la part de chacun. »
Gerhard Schröder, discours au Bundestag, 14 mars 2003

« La misère, ce n’est pas la pauvreté du porte-monnaie, mais la pauvreté de l’esprit. Les classes inférieures ne manquent pas d’argent, elles manquent de culture. (…) La pauvreté découle de leur comportement, c’est une conséquence de la sous-culture. »
Walter Wüllenweber, éditorialiste, Stern, 16 décembre 2004

« La pauvreté n’est pas qu’une question d’argent. ( ) Ce qui compte pour une famille, c’est de bien savoir dépenser son argent. (…) Un repas dans un fast-food est non seulement moins bon pour la santé, mais aussi plus coûteux qu’un ragoût avec des légumes de saison. »
Renate Schmidt, ministre fédérale de la famille (Parti social-démocrate, SPD), Bild am Sonntag, 27 février 2005 Lire la suite

Le gouvernement Michel va contrôler l’eau et le gaz des chômeurs

controler-electrchomeurs-222

Regardez-le sourire.
Souris, Michel.
Souris, fils Michel!
Ô grandiose mission!
Ô courage de tes réformes.
Répétez, les enfants: fraudeurs chômeurs, fraudeurs chômeurs, fraudeurs chômeurs. Lire la suite