Il y a encore du journalisme. Bravo Telerama, bravo Samuel Gontier

 

EXPERTS_tout
(À partir de saisies d’écran reprises par Telerama dans l’article)

 

En voici un bel article de presse!

Attentats de Bruxelles: experts et contre-experts au pays des “deux ethnies”

Ha ! La Belgique? « Pourquoi pas deux races? » , s’exclame l’auteur.

Il s’appelle Samuel Gontier.
Il est français.
Il nous livre une salutaire et vivifiante revue critique des médias …français.
C’est une révolte de l’intelligence au pays de la bêtise …qui n’a pas de frontières.

http://television.telerama.fr/television/attentats-de-bruxelles-les-belges-l-ont-bien-cherche,140134.php

Le sujet est consternant. L’article est malin, fraternel, hilarant.

J’applaudis Samuel Gontier.
J’applaudis Telerama.

*

(Crédit plume: Édouard de Pomiane, Radio-cuisine, 1933.)

2 réflexions au sujet de « Il y a encore du journalisme. Bravo Telerama, bravo Samuel Gontier »

  • 29 mars 2016 à 14h26
    Permalink

    « Merci à vous, Samuel Gontier, pour l’intelligence piquante de votre blog. Je vous suis régulièrement et votre article, lu aujourd’hui, m’a particulièrement confortée dans mon appréhension de la Communication d’aujourd’hui.
    Belge, remplie de colère vis-à-vis de toutes ces preneurs de paroles qui sèment un peu plus le trouble et la peur!!! Qu’ils se taisent et prennent ENFIN les responsabilités qu’ils ont tant désirées… Au travail!
    Jacqueline »

    Répondre
  • 27 mars 2016 à 18h07
    Permalink

    3 races, ces cons, après les gros vê di flamin, lê grosses bièsses di wèllon, i zont rouvî les boches, qué nè malin sees…Allév dwermi a Homs, sottes biesses ou mitwê to pré d’Alep na pu d’rafale to là, na pu rin a sprontchî….

    [Traduction par Condozbelge de la dernière phrase de ce commentaire écrit en wallon liégeois: « Allez dormir à Homs, bande de cons, ou peut-être tout près d’Alep, il n’y a plus de Rafales là-bas, il n’y a plus rien à y écraser… » ]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.