JT de la Parisienne Libérée: « Le sens de l’humain »

parisiennelib-oct-2016

 

Bonjour!

Si vous pensez comme moi qu’une des plus fortes condamnations du nazisme, voire de la guerre, est le film Au revoir les enfants de Louis Malle, alors comme moi vous trouverez que ce journal de la Parisienne Libérée est une des plus fortes condamnations qui soient de François Hollande.
Je me suis surpris, dans une rêverie, à imaginer que le président français en exercice non seulement prépare son retrait de la politique, mais même son suicide, et que la grande presse évoquerait une maladie planétaire née à grand fracas dans les rangs de Daech pour se répandre progressivement chez les dirigeants des pays qui le combattent, avant de prospérer en tous lieux. D’autres commentateurs plus scientifiques signaleraient l’apparition d’un mécanisme encore jamais observé, et pour cause, du sauvetage de l’espèce humaine par une auto-régulation à l’échelle mondiale de sa démographie de lemmings. Lire la suite

Tchernobyl, trente ans aujourd’hui – « exactement comme le Luxembourg »

06_enginscontamines
Matériel contaminé stocké à Tchernobyl (Reporterre.net)

Quelle est la superficie de la zone interdite ?

2.600 km carrés. Exactement comme le Luxembourg. Cette zone interdite créée tout de suite après la catastrophe, a un statut très particulier, avec un périmètre de sécurité, des barbelés etc. Elle constitue un objet extrêmement intéressant et même mystérieux, où vous avez les horreurs de ces décharges multiples et variées, ce musée à ciel ouvert qu’est la ville de Pripiat, un radar immense qui est une construction extraordinaire – disons comme la Tour Eiffel posée à l’horizontale -, et puis une nature luxuriante et sauvage.

On trouve cet extrait dans un intéressant entretien donné à reporterre.net par Galia Ackerman, Tcherno-cover-webauteure franco-russe enquêtant depuis des années sur la catastrophe de Tchernobyl et la vie dans la zone qui l’entoure. Elle vient de publier le livre « Traverser Tchernobyl » aux éditions Premier Parallèle.

http://reporterre.net/Tchernobyl-risque-de-devenir-l-avant-poste-du-tourisme-industriel

Bruxelles, 22 mars 2016:   Ça coagule. Et la raison, bordel?

1.

Ça coagule.
Les pièces du puzzle se mettent en place.

« Il n’y a qu’un seul monde! » répète avec force et depuis longtemps le philosophe Alain Badiou.
La philo, moi, je n’y connais rien.
Je suis d’un pays qui baptise « humanités » des études secondaires où pas une phrase de philo n’est enseignée. C’est dingue, et c’est un grand regret.
La philo je n’y connais rien, et à jamais, puisqu’après les humanités, j’ai étudié autre chose que la philo.
Je n’ai donc très logiquement rien lu d’Alain Badiou, sauf son accessible et réjouissant De quoi Sarkozy est-il le nom?, et j’ai suivi quelques-unes de ses vidéos, notamment l’émission qu’il tient sur le site Mediapart.
Dans l’un de ces enregistrements, Badiou martèle à plusieurs reprises qu’il n’y a qu’un seul monde. Lire la suite

Janvier 2016 : Le vicomte, la bigote et les jeunots (1/2)

L'Adoration-du-veau-d-or-Nicolas-Poussin- EXTRAIT
L’Adoration du veau d’or, par Nicolas Poussin (extrait)

 

– On entend parler d’Étienne Davignon, ces jours-ci.
– Oui. Il est vicomte.
– C’est moderne!
– En Belgique, les titres nobiliaires sont protégés par l’État.
– Yesse! Ils appellent ça une démocratie.
– Non. Deux démocraties!
– Ah oui! Selon la théorie de l’histrion Bart Le Tisserond.
– L’historien?
– Excuse-moi. L’historien Bart Le Tisserien. Dans son cas, histrion égale historien et réciproquement, comme dans toute égalité.
– Y a pas à dire, l’histoire est le lieu de tous les racontars.
– Indispensables! Quand t’es chasseur et que t’écris l’histoire des lapins et pour les lapins, les racontars sont indispensables.
– Davignon donc était l’autre jour à Radio Première, j’te dis, dans une émission qui s’appelle Le Grand Oral.
– Quelle audace!
– Tout à fait. Les journalistes ont le droit de lâcher la bride à la critique. C’est dans le titre de l’émission.
– Un titre nobiliaire.
– La Rtbf tout entière va être faite comtesse. Lire la suite

La peur

 

 Bonjour!

 

La peur se répand dans l’opinion, dans l’électorat, parmi les salariés, chez les indépendants, les précaires, les étudiants, les agriculteurs, les chômeurs, la peur étreint les ‘petits’, et même les ‘moyens’.
Nos sociétés suintent la peur. Les peurs sont manipulées par la propagande, les médias, les démagogues. Sur un fond de large dépossession des moyens d’existence et de destruction de l’avenir, qui est une peur fondamentale, la haine de l’autre, l’amour des frontières, des murs et des barbelés, sont des peurs réactionnelles et réactionnaires qui montent, et se revendiquent pignon sur rue.

Cependant il y a des peurs salutaires.
La peur est, comme la surprise, une émotion qui prépare à l’action.
Mais voilà que nombre de peurs légitimes et raisonnables sont anesthésiées.

Ainsi, la peur du nucléaire est non seulement salutaire, elle est un devoir! Lire la suite

Fukushima, 5 ans

Fukushima_NaotoKan-2014

Le séisme à l’origine de l’accident nucléaire de Fukushima a eu lieu le 11 mars 2011 à 5 h 46 (temps universel, soit 6h46 pour nous, 14h46 au Japon).
160.000 personnes ont été déplacées, et 100.000 le restent aujourd’hui.

Dans sa rubrique « toujours d’actualité », Reporterre.net re-publie un entretien de 2014 avec Naoto Kan, qui était premier ministre du Japon au moment de la catastrophe.
« Il raconte comment il a pensé évacuer Tokyo, son bras de fer avec la compagnie Tepco, qui cachait l’information, les décisions qu’il a prises pour éviter le pire. »  Et aujourd’hui, qu’il a « senti corps et âme le risque du nucléaire » , il déclare:  « j’ai changé à 180° : je pense qu’il faut arrêter le nucléaire le plus tôt possible » .

N’oublions pas ce fondamental:
« L’accident nucléaire, on ne sait quand ni où il va se produire, mais il va se produire – je voudrais que tous les êtres humains le sachent. L’exploitation commerciale du nucléaire n’a commencé que depuis trente ans, et on a déjà connu trois accidents graves, avec Three Miles Island, Tchernobyl et Fukushima : cela peut arriver n’importe où et n’importe quand » .

Texte complet (doublé d’un film) sur http://www.reporterre.net/Exclusif-L-ex-Premier-ministre-du-Japon-Naoto-Kan-raconte-la-catastrophe-de.

« Un accident nucléaire tous les 20 ans : Qui est le prochain gagnant ? »

autodéfense-sur-le-nucléaire

Ce titre est une des questions grinçantes que pose ce petit livre gratuit, LIVRET D’AUTO – DÉFENSE intellectuel sur le NUCLÉAIRE  à l’usage de tous et des futurs irradiés.

Seuls les imbéciles, les irresponsables et les distraits n’ont pas peur!

Article de Reporterre ici, et livret téléchargeable là-bas.

 

 

Copinage: le dernier JT de la Parisienne Libérée

 

Ce JT est titré « On n’arrête pas le progrès. »
Vous le trouvez sur Mediapart, sur le site de la Parisienne Libérée et sur youtube. On peut aussi sur le site télécharger le fichier audio.

On s’amuse et on devient plus intelligent en écoutant la Parisienne Libérée. C’est doux, et c’est acide. C’est du bout des doigts, avec le sourire, et c’est comme un uppercut.

Nous avons au menu de ce numéro de 7 minutes 36 secondes, « le projet d’aérodrome à Notre-Dame-des-Landes (1974), une envoyée très spéciale en direct de Calais, du numérique féerique et la météo nucléaire d’Astrid, toujours au beau fixe ! »
Comme pour tout JT, les sujets retenus dressent le baromètre citoyen de la chaîne, son sens des priorités et des responsabilités.

Et pour ceux à qui ça n’échapperait pas: on ne voit pas les mains de la Parisienne.
Elles sont aux claviers.

Le nucléaire en Belgique et ces imbéciles qui n’ont pas peur

Tihange-IMG_4120 2222
Tour de refroidissement à Tihange – Photo G. L.

 

Bonjour!

Les réacteurs de Doel et Tihange, qui ont déjà bien dépassé l’âge pour lequel ils ont été construits, n’arrêtent pas de défrayer la chronique. Après la découverte de bulles et de microfissures dans les cuves, après pannes et interruptions diverses, à nouveau des arrêts viennent de survenir dans les jours qui ont suivi un redémarrage de ces vieilleries.

Entre lobby du nucléaire et copinages politiques, entre corruption intellectuelle et complaisance affairiste, les irresponsables aux commandes affichent une confiance intéressée. Ces imbéciles n’ont pas peur.

Le seul ministre en exercice ayant exprimé des réserves sur le maintien en activité des centrales micro-fissurées était …le premier ministre luxembourgeois de passage devant nos micro-phones.
Aujourd’hui, c’est le maire d’Aix-la-Chapelle et diverses autorités allemandes qui expriment leurs craintes. Le premier parle de « bricolage ».

Jusqu’où nos fédéraux donneurs de leçons (au gouvernement grec, aux cheminots, aux chômeurs, aux pauvres en général…) garderont-ils leur posture d’héroïques soutiens du capital internationalisé?
Jusqu’où ira leur refus de considérer la menace de niveau six, que fait peser leur manque de vision sur la vie des populations?