JT de la Parisienne Libérée

Bonjour!

Ce JT est bref, et pour moi, il est à ce jour un des meilleurs. C’est comme ça avec le talent: chaque jour meilleur.
La fin d’un JT, c’est la météo, et comme les lecteurs de Condroz belge  commencent à le savoir, avec la Parisienne libérée, la météo est nucléaire.
Elle a mis le doigt dessus, Lire la suite

Lettre d’Alep

lettre-dalep
Photo Reuters

Lisez donc cette Lettre d’Alep : « Ma ville n’est pas qu’un décompte de morts », sur etatdexception.net.

Elle est le témoignage de Beebers Mishal, 31 ans, co-fondateur en 2013 de la Défense civile syrienne, une organisation humanitaire de protection civile dont les membres sont appelés couramment « les casques blancs ».

Je ne sais pas quel qualificatif vous mettrez sur ce pilonnage. Lire la suite

Le journal Le Monde se lance-t-il dans la propagande de guerre?


Youtube 20 septembre 2014 – Document du ministère français des armées

 

Bonjour!

 

Il y a chez nous de la guerre dans l’air. La probabilité de rencontrer un terroriste en actes, bien qu’inférieure à celle de mourir en prenant une voiture ou un train, a cessé d’être nulle en Europe.
Ailleurs, l’air est plus chargé.

Bombardements-en-Syrie--JDD
Bombardement de la coalition contre Daech en Syrie, d’après le Journal du Dimanche. Ces photos sont très rares sur Internet, à part pour Kobané, tandis que foisonnent celles du matériel occidental, avions, bombes, navires, drones, et les captures d’écran de tir prises dans les postes de pilotage des chasseurs. Mais des vues depuis le terrain, où les bombes arrivent, il y en a très peu.

Qu’un vent mauvais fasse connaître des massacres de civils à des pays appartenant à l’Otan, que ces massacres ne soient plus un privilège des territoires où la même Organisation de l’Atlantique-Nord lâche ses bombes, est une surprise sans nom et un scandale inexplicable pour quelques cervelles, qui préfèrent en guise d’activité mentale ranimer les vieux démons de la propagande de guerre. Démons universels et fort anciens, mais est-ce une raison. Lire la suite

« Barbarie contre barbarie »

Hollande-Daech
Carlos Latuff, Brésil

 

 

En attendant de savoir si le tueur de Nice était autre chose qu’un psychotique dans l’impasse, ayant décidé de mettre fin à ses jours en tuant un maximum de personnes, on nous signale que,

dans une analyse exploratoire du Réseau Multidisciplinaire d’Études Stratégiques [belge] sur le remplacement de nos avions de combat, l’on peut lire : « Ainsi, les F-16 [belges] ont été engagés au Kosovo, en Afghanistan, en Libye et en Irak, sans qu’aucune perte matérielle ou humaine n’ait été à déplorer ».
( colupa.org/ )

La pensée militaire et la philosophie entrepreneuriale, praticiens et théoriciens confondus, partagent le projet et le concept de l’externalisation: rendre externes et étrangers les coûts quels qu’il soient, matériels, naturels, humains. Les rendre invisibles, inaudibles, muets. Pour à la fin, les rendre inexistants dans la conscience externalisante. C’est une pensée du déni.
Dans cet univers mental, les terroristes ou les pannes système jaillissent du néant, le néant de la pensée qui ne permet aucune élucidation.
Le jour venu, militaires et entrepreneurs cauchemardent de jour comme de nuit.

 

*    *   *

Post-scriptum:
« La guerre n’est pas la solution, elle est le problème » ( Blog de B. Girard , Mediapart)

Bruxelles, 22 mars 2016:   Ça coagule. Et la raison, bordel?

1.

Ça coagule.
Les pièces du puzzle se mettent en place.

« Il n’y a qu’un seul monde! » répète avec force et depuis longtemps le philosophe Alain Badiou.
La philo, moi, je n’y connais rien.
Je suis d’un pays qui baptise « humanités » des études secondaires où pas une phrase de philo n’est enseignée. C’est dingue, et c’est un grand regret.
La philo je n’y connais rien, et à jamais, puisqu’après les humanités, j’ai étudié autre chose que la philo.
Je n’ai donc très logiquement rien lu d’Alain Badiou, sauf son accessible et réjouissant De quoi Sarkozy est-il le nom?, et j’ai suivi quelques-unes de ses vidéos, notamment l’émission qu’il tient sur le site Mediapart.
Dans l’un de ces enregistrements, Badiou martèle à plusieurs reprises qu’il n’y a qu’un seul monde. Lire la suite

PS belge: marchand d’armes et royaliste …L’impuissance

Fusil-FN-SCAR-H
Le fusil d’assaut SCAR-H, de la toute régionale-wallonne Fabrique Nationale

Bonjour!

La Belgique francophone avait déjà inventé le socialisme royaliste, par peur que la Flandre ne lâche le pays, qui est un royaume. Les socialistes, parti dominant l’électorat francophone, ont estimé à haute analyse que le roi serait un garant de l’unité du pays et que protégeant la royauté, on protégerait la Wallonie. Car cette dernière, en recherche d’une reconversion, aurait à craindre d’une éventuelle perte de la contribution aux budgets nationaux d’une Flandre récemment enrichie. Alors qu’au référendum dit de la question royale, en 1951, les francophones à majorité socialiste et libérale auraient volontiers liquidé la royauté, cette dernière fut sauvée par la Flandre, à l’époque encore rurale et déjà conservatrice. Précisons qu’il s’agit ici de l’unité géographique et administrative, car pour ce qui est de l’unité des patrons et des syndicats, celle-ci est nouée depuis longtemps, s’agissant des élites syndicales plus que de la base, bien entendu. Les syndicalistes socialistes médiatisés ne cessent de pleurer pour que vive la « concertation sociale », une musique, on ne sait trop pourquoi, si douce à leurs oreilles.

Après la baisse des ventes qui a suivi la fin du communisme en Europe, le mur de Berlin tombant en novembre 1989, et la fin de la guerre froide, le marché mondial de l’armement est aujourd’hui à nouveau au plus haut. Lire la suite

Poutine en Syrie

Source: Le Monde. Mozdok est en Ossétie du Nord, une république russe dont la langue, l'ossète, appartient au groupe iranien.
Source Le Monde – Mozdok est en Ossétie du Nord, république russe, dont la langue, l’ossète, appartient au groupe iranien.

 

Bonjour!

Poutine en Syrie n’est pas un mets québecois* à la carte du petit déjeuner.
Poutine en Syrie n’est pas une pochade sur le thème « Martine en Syrie ».
Poutine en Syrie est un jeu très sérieux.
Un jeu d’egos et de légos par et pour des gogos.
Un jeu de forfanteries, de fiertés et d’humiliations mal placées.
Un jeu de prédation et de cupidité, de meurtre et de sang dans un monde de brutes.

Poutine en Syrie s’allie à trois États, Irak, Iran, Syrie. Collabore avec un quatrième, Israël. Obtient le soutien d’un cinquième, l’Égypte.

Poutine en Syrie met l’Otan le nez dans son caca: Lire la suite

« Israël ne veut pas la paix, et n’a jamais voulu la paix » (Gideon Levy)

Logements en construction à Ma'aleh Adumim, une colonie israélienne en Cisjordanie, 16 décembre 2009 Photo Bloomberg
Logements en construction à Ma’aleh Adumim, une colonie israélienne en Cisjordanie, 16 décembre 2009 – Photo Bloomberg

Bonjour!

Voici, pêle-mêle et dans le désordre, une gerbe d’énervements.
Je n’ai pas réussi à me limiter à ce qui donne son titre à ce billet. Gideon Levy, c’est tout à la fin.

*

La question palestinienne est le lieu de toute une série d’idées fausses, spontanées ou cultivées, colportées par la propagande de nos régimes. C’est un des grands sujets qui illustrent ce fait que la propagande d’État est gigantesque dans les démocraties réelles occidentales, qu’aucun régime n’échappe à la propagande, que bien pauvre est l’art journalistique en ces pays, et peu éclairée l’opinion commune. Aussi le regretté Stéphane Hessel y consacrait-il deux pages sur les 18 de son Indignez-vous! – ce qui n’a pas manqué de motiver nombre de critiques qui s’avancèrent masqués.
En 2006 déjà, pendant la guerre du Liban, Bernard Langlois donnait dans la revue Politis un résumé ironique de la grille de lecture, par nos médias, des événements du Proche-Orient. Les termes-clé de représailles, terrorisme, communauté internationale, antisémite, sont précisés, et les mots interdits aussi. Rien n’a changé sur le fond.
Voyez comme ces deux lascars font avancer la lumière: « Après la manifestation pro-Gaza, Hollande et Valls se dressent contre l’antisémitisme » . Pan! À l’essentiel !

…Israël va me rendre fou.
C’est peut-être déjà fait, mais j’espère qu’écrire cette lettre va ramener la température de mes neurones à un seuil compatible avec la santé mentale.
Certes, je suis optimiste. C’est plus fort que moi.
L’optimisme est une loi de l’espèce.

*

La presse nous dit que dans l’intervention militaire en cours à Gaza, il y a quatre-vingt pour-cent de victimes civiles. Vrai ou faux? Tant que ça? Ou si peu que ça?
Quoi qu’il en soit, la com de l’armée israélienne laisse pantois.

La com, comme ils disent entre eux, c’est la « communication ». Dans le monde entier on me communique, du monde entier on me communique.
Et moi, je cherche le bouton Répondre, et je ne le trouve pas. Ce qui montre bien la supériorité des esprits de la communication. Eux ils savent communiquer, moi pas.

L’armée israélienne, donc, communique.
D’ailleurs, on dit Tsahal. Lire la suite