La saga des masques anti-covid en Belgique, par Jean-Jacques Jespers

(D’après vegaoopro.com)

 

Bonjour!

Jean-Jacques Jespers est un journaliste qui a fait ses preuves, enseignant à l’ULB (Bruxelles), tenant aujourd’hui la chronique « Le journal des bonnes nouvelles » dans l’émission d’humour « C’est presque sérieux » de Radio Première, radio belge de service public.

C’est là qu’il vient de donner, ce 26 février, le premier chapitre de ce qu’il annonce comme sa (future) célèbre conférence, consacré en trois minutes à la saga des masques en Belle Gique (expression célèbre en Flandre et en flamand aussi.)

Je ne vais pas « spoiler » votre écoute, vous jugerez par vous-mêmes.
« La Défense » et le  gouvernement Michel II sont au premier rang, et Condroz belge ne peut que marquer son accord  à la conclusion, une prédiction sur tout ce à quoi l’on peut s’attendre dans le business as usual de ce pays.

Pétition d’initiative citoyenne européenne pour la suspension des droits de brevet sur les vaccins anti-covid19

 

Bonjour!

Le format de « pétition d’initiative citoyenne européenne » oblige les instances de l’Union Européenne de se saisir du sujet, sans obligation de le traduire en normes de droit, si un million de signatures sont recueillies, et qu’elles sont originaires d’au moins un quart des pays membres.
De nombreuses personnalités politiques ou scientifiques de différents pays se sont prononcés pour une libération des licences de production des vaccins anti-covid19 en faveur de sous-traitants, voire de la réquisition de ces sous-traitants, avec des conditions variables selon les idées, comportant aussi éventuellement une levée de l’opacité sur l’établissement des prix des médicaments.

La pétition ici reprise, « Pas de profit sur la pandémie » , peut être signée avant le premier mai 2022 sur la page noprofitonpandemic.eu/fr Je vois dans la longue liste des initiateurs, une association Médecins sans vacances, dont je me suis d’abord demandé s’ils étaient des médecins sans travail (je plaisante), je vois Médecins du monde et d’autres associations de médecins, mais pas Médecins sans frontières. Les associations de médecins représentent une toute petite partie des initiateurs.

(P.S. du 2 mars 21: les quatre minutes qu’adresse la jeune députée européenne Manon Aubry [France insoumise] à la présidente de la Commission européenne rendent compte clairement de la  polémique.)

Jean Hermesse, président de la Plate-forme d’action Santé & Solidarité (Bruxelles), réunissant les syndicats et mutualités socialistes et chrétiennes, des associations et des ONG, a présenté [lui aussi] à lesoir.be un intéressant argumentaire: Lire la suite

CoronaViral, 31Gloubi-boulga, mot de l’année 2020

"Absurdistan autoritaire", a titré le quotidien allemand <i>Die Zeit</i> à propos de la gestion française de la covid-19
« Absurdistan autoritaire », a titré le quotidien allemand Die Zeit à propos de la gestion française de la covid-19

 

Bonjour!

Condroz belge a pleinement découvert un nouveau mot en 2020.
Depuis qu’il est petit, le taulier de Condroz belge adore les mots et les nouveaux mots, et à toutes périodes de sa vie il a fréquenté et fréquente les dictionnaires, ce qui ne semble pas devoir changer avec l’arthrose des pouces et autres cadeaux de son âge qui avance, avance, avance. Seuls les distraits pensent que le dictionnaire est une aide pour les adolescents, et qu’une fois adulte, formé et déformé, le citoyen normalement négligeant, pardon, intelligent, cesse de parcourir des dictionnaires. Car les distraits ignorent que les plus grands écrivains et linguistes comme les baratineurs de tous poil et plume ne peuvent vivre sans les dicos.

Parenthèse. Comme en toutes choses, le mérite n’a rien à y faire. Dans le cas de notre taulier, il y avait dans sa prime enfance un domaine et un seul, où son père ignorait la fatigue et répondait toujours présent, celui des questions inévitables de l’enfant, « Papa, ça veut dire quoi … ? » Que fait en cette circonstances un fils manqué face à son père manquant? Lire la suite

CoronaViral, 30 – 2021. Les vœux de santé de Yasmina Kettal, infirmière en Seine-Saint-Denis

Comment concilier la recherche du bonheur et la lucidité, le refus de l’injustice? Voici les vérités bien assénées de Yasmina Kettal, infirmière française en Seine-Saint-Denis, présidente 2021 d’un jour chez Mediapart.

« Relever la tête » !

Par la rédaction de Mediapart   :

Chaque nouvel an, Mediapart propose à un·e citoyen·ne d’être notre président·e de la République d’un soir, afin de rappeler que celle-ci nous appartient à toutes et tous. Pour 2021, à l’issue d’une année marquée par la pandémie, nous avons demandé à Yasmina Kettal, infirmière en Seine-Saint-Denis, de porter la voix des soignants et des premiers de corvée.

 

CoronaViral, 29 – François Gemenne voit dans les politiques anti-covid se dessiner la tyrannie du risque zéro

afitac.com

 

Bonjour!

François Gemenne a cosigné avec Olivier Servais, anthropologue à l’UCLouvain, une tribune intitulée « Crise de la Covid-19: la tyrannie du risque zéro », publiée par lesoir.be le 15 août 2020, dans une série mise en ligne gratuitement par le journal, mais que je donne néanmoins ici en PDF.
Cette tribune centrée sur le risque zéro laboure et prend pour titre un poncif d’ordinaire réservé aux gouvernants pour excuser les limites de leurs actions, placé le plus généralement sous la forme du truisme « Il n’y a pas de risque zéro », très répandu aussi dans le monde des affaires. C’est vraiment une formulation de communicants!, et il n’y a pas jusque là de quoi casser trois pattes à un canard.
Notre époque est envahie par la statistique. Les événements prévisibles ne sont plus certains: ils sont probables à 99,… %. Ainsi parle désormais la science, comme le GIEC n’a cessé de le faire en toutes rigueur et honnêteté, trop longtemps sans doute, jusqu’à ce que l’effroi dans ses rangs ait fait sortir les scientifiques de leur réserve probabiliste.
Grande nouvelle donc, « Il n’y a pas de risque zéro » : une phrase en principe plus taillée sur mesure pour Maggie De Block ou les bateleurs de la politique spectacle que pour des universitaires es qualités. Mais allez savoir. Lire la suite

CoronaViral, 28Condroz belge a testé pour vous la boule de cristal BdC XXX Basic 2.0

 

Bonjour!

Condroz belge vient de se livrer à une première étude de marché sur un de ces produits que la pandémie covid-19 porte au firmament des ventes. Après la distribution gratuite de diplômes en tous genres, d’expert-en-épidémiologie-multi-terrains à tenancier-de-la-seule-ligne-politique-et-d’analyse-anti-covid-universelle-et-responsable, et négligeant les offres de masques désormais aussi abondantes que peu contrôlables, nos services se sont intéressés à la BdC ou boule de cristal. Nous avons écarté les produits nord-américains, chinois, et européens produits en Chine, pour nous limiter à une offre locale déjà bien fournie.

Voici donc les prédictions que cette première boule de cristal, la BdC XXX Basic 2.0, nous propose après application minutieuse de la doc livrée avec le produit. Lire la suite

CoronaViral, 30 – La Bourse ou la vie ?

« Rapport entre chute du PIB au premier semestre 2020 et morts du Covid-19. Les pays qui ont vu l’épidémie leur échapper tendent à avoir plus souffert économiquement. © Financial Times »

 

Bonjour!

« Le Medef [association des toutes grandes entreprises françaises] exhorte le gouvernement à éviter « l’écroulement » économique que susciterait un nouveau confinement. Céder aux sirènes des patrons qui pensent que cette économie se limite à leur chiffre d’affaires est l’assurance de perdre sur tous les tableaux à court et à long terme, sur le plan sanitaire comme économique ».

La FEB fait pareil en Belgique. Et Medef ou FEB existent en tous pays. C’est la classe des grands patrons, oligarques, financiers, ultra-riches… Mais moins traiter l’épidémie aggrave la situation de l’économie.

Or pour des raisons d’« ajustement », Lire la suite

CoronaViral, 29 – J.-J. Houben, chirurgien gastro-entérologue à l’hôpital Erasme, Bruxelles

Docteur Jean-Jacques Houben – Hopital Erasme, Bruxelles — Infos et source vérifiées, 4 minutes 06.

 

Bonjour!

Pour le constat, tout est dit dans cette courte vidéo, et c’est sans appel. Lit, hôpitaux, encadrement infirmier, tout existait en suffisance jusqu’en l’an 2000.

Il reste à identifier les dynamiques de fond, systémiques, qui sous-tendent cette impéritie… (Mon diable me souffle: partout sur Condroz belge…  et mon regard va vers l’extrême-centre, qui trouve ici une illustration parfaite de ses méfaits.)

Hauts les coeurs!

Guy

 

(PS: Cette vidéo a été supprimée par Youtube, filiale de Google. Mais Condroz belge, filiale de personne, en a sauvé une copie. Encore un des innombrables exemples de l’opacité des entreprises d’informatique et de l’impuissance désinvolte, sinon complice, des législateurs. Étonnons-nous que la méfiance et les complotismes se répandent.)

CoronaViral, 28 – La Belgique a foiré !

https://bx1.be/dossiers/coronavirus/deces-suite-au-coronavirus-en-region-bruxelloise-un-epidemiologiste-conteste-les-chiffres/

 

 

Bonjour!

Ceci est un billet rapide, où toute la coloration lyrique, titre compris, et les erreurs éventuelles, sont de Condroz belge.

Voici un entretien au Vif, et un à la Rtbf, de Philippe Laurent, médecin épidémiologiste, fondateur de MSF-Belgique et son premier directeur, directeur ensuite de la Croix Rouge Belgique, journaliste médical.

La Belgique a foiré ! « Désinvolture », méconnaissance du terrain, chiffres favorables et « rassuristes », par exemple cette fameuse moyenne sur 7 jours, alors que le propre de la réponse à cette maladie c’est d’anticiper, exclusive des experts académiques et non de terrain (ou dirais-je, de la médecine de catastrophe, de la médecine humanitaire). Le dépistage et le traçage sont complètement dépassés et inopérants aujourd’hui, à Bruxelles qui vient de distancer de loin Madrid dans les difficultés, et en Wallonie. Nous verrons si la Flandre suivra ou pas. Lire la suite

CoronaViral, 27 – La Suède et sa gestion de la pandémie

La solitude du Suédois masqué – file devant un bateau, 27 juillet 2020.
Jonathan Nack/strand, AFP/Getty

 

Bonjour!

Je transmets ici un article écrit par Kelly Bjorklund, écrivain et militant des droits humains, et Andrew Ewing, professeur de biologie et de chimie moléculaires à l’université de Göteborg et membre de l’Académie suédoise des sciences, tous deux suédois, publié par Time magazine ce 14 octobre, dont j’ai trouvé la mention dans l’indispensable rezo.net. Partout les dissidents sont les meilleures sources d’information.
Je joins un PDF de l’article pour protéger votre crédit à la consultation gratuite, ainsi qu’une traduction en français, non dépourvue de défauts, et non corrigée, établie par l’excellent traducteur en ligne Deepl.com.
Cet article est, à ma connaissance limitée, le plus complet à ce jour paru en ligne sur la gestion suédoise de la pandémie.

Je ne peux cependant éviter de faire d’abord un détour par la longue et opaque histoire d’eugénisme de la vertueuse Suède, avec des pratiques de stérilisation souvent forcée, mesure depuis 2002 (Wikipedia FR) reconnue comme crime contre l’humanité par le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Lire la suite