Syndicalisme: la FGTB veut troquer des emplois wallons contre des morts au Yémen et ailleurs

Le fusil d’assaut FN-SCAR dans sa version H-TPR, de calibre 7.62, capable, dit la notice, de « blesser mortellement » à 700 mètres.

Bonjour!

Mon titre est un peu violent. Mais d’une part il est exact, et d’autre part il faut bien secouer les consciences anesthésiées, sans quoi je serais en délit de non-assistance à personne en danger. Je l’emprunte à une Lettre ouverte aux syndicats, de l’excellente Colupa, la Coalition Luxembourgeoise pour la Paix. (De la province belge du Luxembourg.)

Cela fait quelques jours que Condroz belge perd des neurones et se fait des cheveux blancs à lire les déclarations des syndicats, en particulier la FGTB, en défense des exportations d’armes wallonnes. Lire la suite

« Thunberg, persona non greta » – Pascal Bruckner démasqué

Greta Thunberg lors d’une manifestation pour le climat à Berlin, le 29 mars 2019 | Tobias Schwarz / AFP

 

Bonjour!

Mon titre est emprunté à celui d’une chronique très raisonnable d’Hervé Gardette sur FranceCulture.fr. Il y cite Michel Onfray (particulièrement odieux et redondant), Pascal Bruckner et Laurent Alexandre, trois phares de la pensée débile et haineuse que peuvent servir des gens instruits, diplômés ou sur-diplômés (Alexandre), éventuellement talentueux (Bruckner). La culture non irriguée par un minimum d’humanité ne protège pas de la bassesse, c’est bien connu. Cependant, Hervé Gardette prend de la hauteur et pose quelques questions très légitimes. À lire!

Pascal Bruckner est démasqué, nous le savons déjà. Lire la suite

Entre Gérard Noiriel et Pascal Bruckner, le gouffre des positions de classe

Une histoire populaire de la France – De la guerre de Cent Ans à nos jours – Voir la présentation de l’éditeur

 

 

Gérard Noiriel est avec Frédéric Lordon un des rares intellectuels ayant refusé l’invitation de Macron à une soixantaine d’entre eux. Dominique Méda, qui espérait faire entendre sa voix, a dit sa profonde déception.

C’est un spectacle consternant de voir et entendre à cette réunion, pompeusement baptisée « Grand débat des idées », Pascal Bruckner révéler sa morgue indépassable. Comment une position de classe peut aveugler face à l’histoire et faire méconnaître absolument la souffrance sociale:

 

Lire la suite